Jump to content
ForumPSG.com

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 07/15/2020 in Posts

  1. 8 points
    Quel putain de match ! Surtout, quel scénario de dingue, le truc que tout supporter veut vivre. Un enfer de 89 minutes, un bourbier, dans une ville qui, rappelons-le, ne nous a jamais réussi. Bref, l'impression de passer une fois de plus complètement à côté du sujet, que le sort s'acharne irrémédiablement sur un club dont l'Europe ne veut connaître que les désillusions... Et d'un coup, la lumière jaillit. Deux éclairs dans la nuit, qui excluent toute rationalité, toute explication plausible. Ça c'est produit, voilà tout. Appelez ça le retour du karma, la patience résolue, le talent... comme vous voulez... Le cinquantenaire de notre club mythique a été fêté, et bien fêté ! Que dire ? D'abord que, à titre perso, j'avais, je l'avoue, moins d'entrain, moins de ferveur à l'approche de cet événement coincé au milieu d'un mois d'août caniculaire. La perspective d'un match sec en terrain neutre et à huis clos, dans un contexte sanitaire qui nous a tous lessivés, qu'on le veuille ou non, a désacralisé ce qui aurait dû être une attente insupportable. Mais très vite, au bout de deux minutes, le PSG se crée une occasion immense sur une déviation plein axe et un rush supersonic de Neymar, qui vendange de manière absolument impensable, seul face à un gardien fataliste. On se dit alors que ce match part franchement bizarrement, mais qu'il va nous offrir quelque chose de spécial. En bien ou en mal, dur à dire... Mais la tension monte d'un cran, l'intérêt va croissant et la passion repointe le bout de son nez. Faisons du cas par cas. - Neymar : un match insensé, irréel. Pour le pire et le meilleur. Mais c'est lui qui contribue grandement à la qualification, une fois de plus (et c'est ce qu'on attendait de lui depuis 2017 !). Sa première mi-temps frôle le sublime. Dans un collectif noyé par l'impact physique et athlétique imposé par les Bergamasques - qui exploseront autour de la 60e minute de jeu pour des raisons évidentes -, il a créé toutes les différences. Accélérations, dribbles, provocations balle au pied, feeling, frappes, coups de pied arrêtés... Il a dansé avec ses adversaires, les a contraint à poser plusieurs fois cul à terre. Mais la machine est restée grippée au moment de conclure. Lui qui est d'ordinaire si efficace dans les zones de vérité nous a gratifiés de frappes incompréhensiblement ratées. Déboussolant. En seconde mi-temps, il retombe dans ses travers en perdant patience, râlant, jouant les solistes pour forcer la décision, oubliant peu à peu son football. Mais ses 5 dernières minutes sont frappées d'une lucidité et d'un génie déconcertants. Il est au bon endroit dans la surface pour recevoir le centre de Choupo, contrôle bien et entraîne le but en rupture de Marqui. Puis, il délivre un caviar dans un tempo parfait sur Mbappé, qui amène le but salvateur de la qualification. Un but dont la construction ne trompe pas sur la qualité de notre attaque. Du grand art. Quant à son discours d'après-match, c'est une prise de parole de leader, de champion et de joueur sensible à l'environnement. Ça y est, Neymar est PSG. Et PSG, c'est Neymar. - Mbappé : son entrée change tout. La peur change de camp, le bloc adverse recule instinctivement de 20 mètres et annihile de fait son pressing haut. Ce gamin est un ovni. Il choisit son entrée en jeu, prend ses responsabilités, avec un calme olympien digne des plus grands. En 30 minutes, il a cassé assez de reins pour mettre à mal le système de sécurité sociale italien. Décisif à l'ultime minute du match en proposant un appel parfait, tout en vélocité et pragmatisme. Il délivre la passe qu'il faut à son grand frère spirituel. Son enthousiasme, son envie d'aider, son brio en font un joueur fuoriclasse, comme on dit à Bergame. Il aurait d'ailleurs pu égaliser lui-même sur un face-à-face mal exploité. Mais le principal a été assuré par le meilleur joueur français de la décennie à venir. - Choupo-Moting : on l'a raillé, parfois ridiculisé. Mais ce mec est exemplaire. Oui, il n'est pas au niveau des autres, intrinsèquement parlant. Oui, c'est un troisième couteau. Mais on connaît son histoire désormais. Contrat arrivé à son terme, on l'invite à choisir entre la porte ou le banc. Il choisit le banc, dans l'optique pure et simple d'aider ses copains si on fait appel à lui. Il a travaillé consciencieusement, dans son coin, sans rien réclamer. Ses apparitions lors des matchs amicaux étaient d'ailleurs bonnes. Mais Choupo, tu nous a fait quoi là ? Un débordement vers l'intérieur et un centre parfait, qu'on n'a pas vu une seule fois pendant le match, qui amène l'égalisation. Un second but de renard où il accompagne à la perfection le mouvement des deux monstres, ce qu'Icardi n'a jamais su faire en trois matchs officiels de reprise. Et dieu sait que j'apprécie l'Argentin... Bravo et merci, camarade ! Tu partiras quoiqu'il arrive avec les honneurs et l'image d'un saint. - Icardi / Sarabia : les deux hispaniques ont eu tendance à causer patois dans ce quart de finale où ils avaient une occasion unique de briller et faire parler d'eux. Jamais inspirés, lourds (ou mollassons), bousculés dans les duels, ils n'ont pas accompagné Neymar comme ils l'auraient dû. C'est simple, je n'ai pas souvenir d'un seul geste ou déplacement efficace de leur part. C'est bien dommage. A leur décharge, ils ont dû assurer le repli défensif très fréquemment sur les moments de bascule et n'ont pas été aidés par le milieu à trois, dont la qualité technique a pâti de l'absence de Verratti, et même de Paredes. - Paredes : Justement, l'Argentin au regard océanique a fait du bien quand il est entré en jeu. Répondant plus volontiers au défi physique, il a permis de reprendre définitivement le dessus au milieu de terrain et a contribué à saper leur moral dans la récupération du ballon. Il a aussi apporté du poids offensivement en combinant bien, notamment avec Mbappé. Notons qu'il est dans la surface sur le second but, à l'affût d'un ballon qui traîne, preuve de sa fraicheur essentielle en fin de match et de sa capacité à suivre le tempo. - Gueye / Herrera : s'ils ont réussi à ratisser quelques ballons et créer des décalages par moments, je les ai trouvés tous les deux empruntés ballon au pied, sans prise de risques. Et parfois dépassés dans le travail défensif, en étant en prime incapable d'instaurer un pressing. Ils restent de bons soldats, à qui il faut néanmoins attribuer un commandant technique. Je pense qu'il faut les dédouaner du travail de construction et les relayer à un pur job d'harceleurs. Gueye sera néanmoins titulaire en demi-finale, car il est incorporé depuis le début au système de Tuchel, et parce qu'il peut montrer de grosses capacités athlétiques. Herrera en revanche... - Marquinhos : on va pas se mentir, il est plus à l'aise derrière qu'à la récupération dans ce genre de schéma. Non pas qu'il ne soit pas conquérant à l'impact, au contraire. Il couvre également bien les zones. Mais il nous fait clairement défaut dans la remontée du ballon. Il nous faut à son poste un joueur capable d'espacer le jeu, alterner les prises de risques sur chaque transmission et apporter du nombre devant. Paradoxalement, c'est ce qu'il a fait une fois, et au meilleur moment, en inscrivant un but de raccroc libérateur. Tout un symbole, pour le futur capitaine du PSG. On t'aime, carai ! - Bernat : pour son retour à la compétition après des mois sans jouer, le petit bonhomme a bien occupé son couloir. Techniquement, il est plus rassurant que ses remplaçants et il sent toujours bien les coups offensifs. Néanmoins, il manquait clairement de rythme et a proposé une copie moins fournie qu'à son habitude. Je dirais qu'il a fait un match neutre, avec une petite erreur sur le but de Bergame puisqu'il dézone en anticipant la déviation de Zapatta, ce qui laisse seul le buteur. - Kehrer : Mêmes conclusions que pour l'Espagnol, si ce n'est qu'il a été beaucoup moins force de proposition offensivement. Aucun centre à son actif (ou très rares). Peu pris en défaut défensivement néanmoins, sans dégager une confiance absolue pour autant. Mais avec le départ de Meunier, il est notre meilleur cartouche à ce poste. - Thiago Silva : Solide au sol, toujours très bon dans la lecture des courses adverses et fiable dans ses relances. En revanche, il a été constamment bouffé dans les airs et a pris pas mal de bourrasques face à la masse athlétique bergamasque. Quelques moments de flottement dans notre défense où, je trouve, qu'il ne prend pas assez la parole, ne se montre pas assez charismatique. Un défaut qui l'aura suivi toute sa carrière chez nous, en Ligue des Champions. - Kimpembe : Très bon match à mes yeux du titi Presko. Jamais pris en défaut, dur sur l'homme, sobre dans ses choix de relance avec parfois quelques initiatives de montées balle au pied pour casser les lignes ou faire remonter le bloc. Son investissement et son amour du maillot sont un plus. Ce mec a le club dans le sang et impose le respect. Surtout quand il ne commet aucune erreur, comme hier soir. Bravo Maestro. - Navas : Très grand gardien, mais on le savait déjà. Il sort deux ou trois galettes franchement dangereuses sur sa ligne. Ses relances sont de qualité, même si parfois il allonge le jeu dans des zones à risque. Sa blessure fait clairement chier, car il apporte l'assurance tout risque dont rêve une défense. On croise les doigts pour qu'il puisse encore aider. - Rico / Draxler : des entrées par la force des choses, assez anonymes. RAS. Encore une fois et pour conclure : quelle nuit ! Quelle folie ! Sus aux chouinards de province, aigris et marseillais qui parlent de coupe au rabais. On la veut !
  2. 7 points
    La hauteur du kiff correspond a la frustration pendant 89 minutes
  3. 5 points
    LOL, N'importe quoi. La peur et la victoire sont venues avec Mbappé parce qu'avant ça, Neymar est seul avec 2 plots devant. En attendant, Neymar > Mbappé, il n'y a pas vraiment débat là-dessus.
  4. 5 points
    Une pensée a Adrien et Vero, qui ont encore raté la marche.
  5. 4 points
  6. 4 points
    Bah nous étions au stade, c'était contre les rats, nous n'avions pas autant de facilité que maintenant, une journée mythique... Donc peut importe le nombre de buts marqué en finale après 2010, le match contre les rats restera bien plus dans les mémoires.
  7. 3 points
    Si on les prend à la légère, on se fera sortir comme la Juve avec l'Ajax. Mais ils sont fébriles et naïfs, c'est inespéré à ce stade de la compétition. ATM c'était l'horreur pour nous. Ils nous sortaient Neymar et Kylian sur civière. Là ça va jouer, ce sera au mérite pas un concours de filsdeputerie.
  8. 3 points
    T' as jamais pensé à faire journaliste ?
  9. 3 points
    Trophée Coupe de France - Finale (à 5000 supporters) PSG VS AS Saint-Étienne (L1) 🏟 Stade de France 21h10, France 2 & Eurosport 2 Go soulever des mères : UN PEU D'HISTOIRE... 87e match officiel entre le Paris Saint-Germain et Saint-Etienne, le bilan est largement favorable aux Parisiens avec 47 victoires, 26 nuls et 13 défaites. Le Paris Saint-Germain reste sur une série de 19 matches officiels face à Saint-Etienne (15 victoires et 4 nuls) sans le moindre échec, depuis l’élimination en quarts de finale de la Coupe de la Ligue face aux Verts, le 27 novembre 2012 (0-0, 3-5 t.a.b.). Le record du club (22 matches sans défaite contre Angers) n’est plus très loin. 34 joueurs ont porté le maillot des deux clubs : Alex Dias, José Aloisio, Jérôme Alonzo, Jean-Christophe Bahebeck, Dominique Bathenay, Mathieu Bodmer, Yohan Cabaye, Zoumana Camara, Dominique Casagrande, Jéremy Clément, Grégory Coupet, Mevlut Erding, Laurent Fournier, David Hellebuyck, Robert Jacques, Gérard Janvion, Christophe Landrin, Jean-Michel Larqué, Thierry Laurey, Francis Llacer, Blaise Matuidi, Roland Mitoraj, Bernard Pardo, Stéphane Pédron, Lionel Potillon, Cyril Pouget, Philippe Redon, Dominique Rocheteau, Daniel Sanchez, Liazid Sandjak, Jean-Luc Sassus, Jean-Philippe Séchet, Siaka Tiené et Jean-Luc Vasseur. Zlatan Ibrahimovic est le meilleur buteur parisien face aux Stéphanois, avec 14 buts inscrits. Il devance Edinson Cavani (12 buts) et Mustapha Dahleb (11 buts). LES ENJEUX... Avec 28 buts inscrits, François M’Pelé est le meilleur buteur du Paris Saint-Germain en Coupe de France. Il devance Zlatan Ibrahimovic et Pedro Miguel Pauleta (16 buts), Safet Susic (15 buts), Edinson Cavani et Mustapha Dahleb (14 buts). Le Paris Saint-Germain va aussi disputer ce soir son 238e match de Coupe de France pour un bilan de 168 victoires, 28 nuls et 41 défaites, soit une moyenne de 70% de victoires (une défaite aux tirs au but est statistiquement considérée comme un match nul). En finale de la Coupe de France, le bilan est exceptionnel : 17 participations et 12 victoires depuis la création du club, soit 70% de succès. Au Stade de France, le Paris Saint-Germain va participer à sa 19e finale depuis 1998, avec un bilan de 13 victoires et 5 défaites. LES ENJEUX… 2 ! Avec 12 succès, le Paris Saint-Germain est le recordman des victoires en Coupe de France, devant Marseille (10 succès). Les Parisiens, qui restent toujours en course pour un quintuplé histoire (Trophée des champions, Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la ligue, Champions League) voudront aussi faire oublier l’échec en finale la saison dernière face à Rennes (2-2, 5-6 t.a.b., le 27 avril 2019). Marquinhos, Thiago Silva, Marco Verratti et Presnel Kimpembe* pourraient gagner leur 5e Coupe de France et égaler le record détenu à ce jour dans cette compétition par le Lillois Marceau Sommerlinck, et les anciens joueurs parisiens Dominique Bathenay et Alain Roche. * Le Paris Saint-Germain attribue une Coupe de France à un joueur qui a participé à au moins un match dans la compétition. LES CLÉS DU MATCH... Il devrait y avoir des buts ce soir au Stade de France : avec 156 buts encaissés face au Paris Saint-Germain, Saint-Etienne est le club le plus généreux pour les Parisiens, devant Lyon (154 buts) Lens (146 buts). Les buteurs parisiens sont efficaces en Coupe de France, avec au moins un but inscrit lors des 45 derniers matches, depuis la finale perdue contre Lille (0-1) le 14 mai 2011. Le Paris Saint-Germain pourra compter sur son serial buteur en Coupe de France cette saison, Pablo Sarabia, buteur lors des cinq premiers matches de Coupe de France. L’international espagnol a déjà battu le record du club détenu par Pedro Miguel Pauleta lors de la saison 2003-2004 (quatre matches consécutifs). Des buteurs parisiens qui se rapprochent du cap des 500 buts inscrits en Coupe de France avec 496 buts au total dans cette compétition depuis la création du club en 1970.
  10. 3 points
    Quand t’y repenses, quel coup de maître d’avoir fait venir Icardi dès la saison dernière.
  11. 2 points
    Ah toi aussi tu transferts un joueur apres un match ?? ! sinon Laure l’empailleur j’en peux plus ... elle parle trop et arrêtez avec Leipsiche !!
  12. 2 points
  13. 2 points
    T'as vraiment une dent contre lui C'est vrai qu'il a trop croqué mais pendant une heure il est le seul à avoir joué sans se cacher, toujours dans le bon rythme. À côté de lui c'était le néant... Et décisif sur les 2 buts.
  14. 2 points
    Du coup la passe à Marquinhos et la passe à mbappe sur le deuxième (passe que peu de joueurs peuvent passer) c’est pas décisif ?? il fait un match de dingue - la première action aurait pu le faire dégoupiller. Sa mère a pris cher et si on perd il prend méchamment. Mais on passe, il a fait un gros match et il a été décisif ! Il se bat, donne tout. Gros état d’esprit !
  15. 2 points
    Non mais Baltringue il n a pas kiffer a la fin du match, il a deja commencé a deprimer sur la demi finale
  16. 2 points
    J'étais en train de choisir une lame pour me trancher les veines. On s'achète une équipe avant les demies et on est bien.
  17. 2 points
    Di Maria et Mbappe la semaine prochaine dans les 11
  18. 2 points
    À qui le dis-tu... Une présentation qui n'a même pas un +1 alors qu'avant c'était minimum 10. 2 pages au lieu de 4/5. Bonne qualif' à tous !
  19. 2 points
    Bon match à tous, la famille Forum PSG. (Ca me manque ces journées passées ici)
  20. 2 points
    Bon, on est en 1/4 là et ça faisait un bail que ça nous était pas arrivé, c'est dommage qu'on ait pas pu surfer sur ce déclic psychologique de l'après Dortmund et que tout se joue sur un match sec mais c'est la même pour tout le monde et on est quand même une équipe de coupe qui aime bien ce genre de match à quitte ou double. Le match va être serré car même si Atalanta effraie moins que d'autres noms, ils ne sont pas là par hasard et je les ai trouvé meilleur que la juve sur la fin de saison (en matant que des résumés certes) Points négatifs sur ce match: - pas de Mbappé - pas de Verratti - pas de rythme par rapport à Atalanta et ça c'est quand même vu sur nos 2 premiers matchs - pas convaincant dans l'ensemble sur nos 2 premiers matchs (sauf aux TAB...) Points positifs: - pas de Jovitic (qui aurait été marqué par nos latéraux donc il se serait amusé à mon avis) - gardien titulaire blessé chez eux? c'est quand même pas évident pour un remplaçant d'arriver en 1/4 de C1 comme ça - l'atalanta a un peu tirer la langue sur la fin du championnat , leur objectif est atteint avec la c1 - Keylor Navas et notre trio Silva-Marquinhos-Kimpembe - Neymar qui peut à tout moment faire basculer le match - Mbappé sur banc de remplacant Bref, PSG légèrement favori mais il faudra sortir un match comme vs Dortmund, sérieux, appliqué et profiter de la non-expérience de l'Atalanta à ce niveau. On verra demain si on franchit un nouveau palier dans cette compétition ou s'il faudra encore patienter (on devra alors aussi subir la frustration de tous les ploucs à notre égard comme chaque année) Allez Paris !!!
  21. 2 points
    La 1ère et la dernière pour Paris. Allez hop, on ferme à jamais le chapitre CDL.
  22. 2 points
    Ce maillot sur les épaules d’Mbappé!
  23. 2 points
    En gros tu reproches a Cavani sa mentalite en louant Neymar de l'autre cote... 2013 -2016, il met 81 buts en 3 saisons en jouant sur un cote et avec Ibra qui vampirise tout. Je pense que l on peut s abstenir de debattre avec toi sur ce sujet en general
  24. 1 point
    Beau choix de carrière de Grizou. Traité comme une merde dans un club de merde.
  25. 1 point
  26. 1 point
  27. 1 point
  28. 1 point
    Il pouvait nous coûter la qualification en sortant un match incroyable avec sa finition de zombie.
  29. 1 point
  30. 1 point
    Que ça fait plaisir !!! Enfin le PSG fait un come back incroyable !!! J'y croyais pas vraiment à la fin, Mbappé a fait du bien mais Neymar tricotait trop, Draxler, Kehrer c'était trop mou à droite...et Choupo mine de rien a fait un centre direct (ce qu'on attendait de Kehrer) qui a amené un corner et puis ce but en apothéose !!! Gros kiff et même si c'est pas super mérité, ça va faire tellement du bien mentalement de passer ce cap J'espère que Navas sera de retour et Verratti ça en est où? car il aurait fait du bien aujourd'hui!!
  31. 1 point
    La putain de sa mère ce match......
  32. 1 point
    Y'a que deux putain de joueurs sur le terrain le reste c'est zéro comment il rate ça
  33. 1 point
  34. 1 point
    Apparement ca n en parle beaucoup en France mais Revolution en Bielorussie. Derniere dictature d'Europe qui pourrait tomber, sauf si Vladimir P decide que non. Pour l avoir fait il y a 2 ans, pays vraiment bizarre ou la propagande est partout mais les gens sont plutot cools.
  35. 1 point
    Le Gourcuff argentin
  36. 1 point
    Historique des blessures Vers la page correction Saison Blessure De Jusqu’à jours Matchs manqués 20/21 Coup de poing 24 juil. 2020 30 juil. 2020 6 jours 1 19/20 Blessure au pied 12 août 2019 8 déc. 2019 118 jours 20 18/19 Blessure 22 avr. 2019 13 mai 2019 21 jours 4 17/18 Blessure à l'oeil 12 mars 2018 29 mars 2018 17 jours 1 17/18 Grippe 1 mars 2018 5 mars 2018 4 jours 1 17/18 Blessure de l'épaule 27 nov. 2017 30 nov. 2017 3 jours - 14/15 Déchirure des ligaments du genou 30 mars 2015 7 mai 2015 38 jours 5 12/13 Déchirure du ligament 30 mai 2013 27 juin 2013 28 jours 3
  37. 1 point
    Finale Coupe de la Ligue Dernier trophée national à aller chercher, alors certes la Coupe de France est plus prestigieuse mais cette finale est plus alléchante et je cracherais vraiment pas sur une nouvelle coupe ! Le contrat de la saison serait rempli même si on espère plus avec une qualification vs bergame dans une douzaine de jours! Côté PSG, absence Mbappé mais on a encore une belle équipe et j'attends un meilleur jeu que vendredi dernier. Le hic, c'est l'absence de Bernat et Dagba aussi dans le groupe donc la faiblesse de notre côté est clairement nos latéraux. Côté gones, retour de menphis depay mais on sait pas vraiment non plus s'ils seront dans le rythme. Ils ont quand même un bel effectif sur le papier et ça reste incroyable qu'ils aient fini aussi loin des rats cette saison! Leur faiblesse, c'est la défense centrale et leur entraîneur qui se chie contre les gros. http://www.paris-canalhistorique.com/psg-lyon-en-10-chiffres-9/ Allez Paris !!!
  38. 1 point
    Pléonasme?
  39. 1 point
    Ils se mettent bien dans le 78
  40. 1 point
  41. 1 point
    Je pense qu il l envoie chier à cause de l article qu il a écrit dans la semaine, un article de merde comme souvent ( le groupe a lâché Tuchel selon lui)
  42. 1 point
    C’est toujours sympa après coup de gagner au penalty et de voir des larmes lyonnaises. Un titre - Pas d’Europe pour aulas. Par contre on a été degueulasse Rien dans le jeu, tu sens vraiment pas de jeu collectif. Mbappe manque avec sa vitesse devant. Jouer avec kurzawa et Bakker en ligue des champions ça doit être interdit normalement
  43. 1 point
    Va vraiment falloir augmenter le level face à l'Atalanta.
  44. 1 point
    21h sur C+ Sport ou France 2
  45. 1 point
  46. 1 point
    Dinguerie les cover de Fifa 21 avec le Hetcher en plus
  47. 1 point
    Ça parlait de Zidane et CR7 avec un nouvel actionnaire... ça finit en assignation de justice des soit disant repreneurs https://mobile.twitter.com/OM_Officiel/status/1285632527609155584
  48. 1 point
    Nos titis sont des putes faut arrêter de se cacher la vérité Et s'il fait 25% de la carrière de Draxler ce sera pas mal T'es de région parisienne t'es formé au PSG tu signes à Saint Étienne, bon débarras, mentalité de faible. J'espère que Paredes se le fera dans la saison.
  49. 1 point
    Gratuit c’est un vrai beau coup pour eux. il va leur rapporter gros s’il poursuit sa progression. Moins que Kouassi mais ça fait chier qu’on n’arrive pas à garder ce type de joueurs... surtout que c’est un draxler qui prend sa place numériquement...
  50. 1 point
    Personne pour s’enflammer en tous cas si j’avais fait le tirage j’aurais pas mieux fait je pense. Pressé d'être le 12 Août la voie est tracée pour rêver jusqu’au 23. Ce serait pas mal pour faire un jubilé au forum PSG fais nous rêver
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...