Jump to content
ForumPSG.com

Al' catraz

Habitué
  • Content Count

    13,824
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    85

Everything posted by Al' catraz

  1. En direct sur Canal+ ce soir à 21h05 Stade Geoffroy-Guichard Ouverture de Topic au top Déclaration du jour : "Ce match est une parenthèse agréable dans notre Championnat. C'est toujours sympa d'affronter une équipe formatée pour gagner la Ligue des Champions. Tous les joueurs ont envie de disputer ce match pour se mesurer et hausser leur niveau de jeu. Cette équipe permet à d'autres de s'exprimer. C'est elle qui décide. Ce n'est pas un manque de respect par rapport aux autres équipes mais tout dépend si elle laisse la possibilité à son adversaire de s'exprimer ou pas. Le PSG a ce luxe-là" a déclaré Puel dans des propos relayés par L'Equipe. Equipe : Un peu d'histoire... 85e match officiel entre le Paris Saint-Germain et Saint-Etienne, le bilan est largement favorable aux Parisiens avec 45 victoires, 26 nuls et 13 défaites. Le Paris Saint-Germain reste sur une série de 18 matches officiels face à Saint-Etienne 14 victoires et 4 nuls) sans le moindre échec, depuis l’élimination en quart de finale de la Coupe de la Ligue face aux Verts, le 27 novembre 2012 (0-0, 3-5 t.a.b.). Le record du club (21 matches sans défaite contre Nantes et Angers) n’est pas loin. Les Rouge et Bleu vont aussi jouer leur 42e match officiel dans le Forez face aux Stéphanois et se sont imposés à 16 reprises, pour 15 nuls et seulement 10 défaites. Le Paris Saint-Germain a d’ailleurs réalisé le premier exploit de son histoire à Geoffroy Guichard, en s’imposant contre Saint-Etienne 1-0, le 18 septembre 1971 (but de Bernard Guignedoux). 34 joueurs ont porté le maillot des deux clubs : Alex Dias, José Aloisio, Jérôme Alonzo, Jean-Christophe Bahebeck, Dominique Bathenay, Mathieu Bodmer, Yohan Cabaye, Zoumana Camara, Dominique Casagrande, Jéremy Clément, Grégory Coupet, Mevlut Erding, Laurent Fournier, David Hellebuyck, Robert Jacques, Gérard Janvion, Christophe Landrin, Jean-Michel Larqué, Thierry Laurey, Francis Llacer, Blaise Matuidi, Roland Mitoraj, Bernard Pardo, Stéphane Pédron, Lionel Potillon, Cyril Pouget, Philippe Redon, Dominique Rocheteau, Daniel Sanchez, Liazid Sandjak, Jean-Luc Sassus, Jean-Philippe Séchet, Siaka Tiené et Jean-Luc Vasseur. Zlatan Ibrahimovic est le meilleur buteur parisien face aux Stéphanois, avec 14 buts inscrits. Il devance Edinson Cavani (12 buts) et Mustapha Dahleb (11 buts). Les enjeux... Avec le match nul de Marseille à Metz (1-1) ce samedi, le Paris Saint-Germain est assuré de remporter le titre honorifique de champion d’Automne, le 12e de son histoire (après 1985-1986, 1988-1989, 1993-1994, 1995-1996, 1996-1997, 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014, 2015-2016, 2017-2018 et 2018-2019). Le Paris Saint-Germain n’a toujours pas connu de matches nuls en championnat : 13 victoires et 3 défaites, un cas unique en Ligue 1 en 2019-2020. Un tel bilan n’était plus arrivé depuis la saison 2014-2015, pour Guingamp, qui avait connu son premier partage des points lors de la 19e journée. Le club de la capitale a inscrit au moins un but lors de ses 27 derniers matches officiels à l’extérieur, depuis le 19 mai 2018 et le nul à Caen (0-0). Le Paris Saint-Germain, à l’extérieur en championnat, n’a plus fait match nul depuis plus d’un an et un score de parité à Strasbourg (1-1, le 05/12/2018) soit une série de 18 matches (13 victoires et 7 défaites). Les clés du match... Le Paris Saint-Germain devra confirmer son efficacité offensive (meilleure attaque du championnat avec 35 buts inscrits, malgré un match en retard à jouer à Monaco) contre une équipe que les buteurs rouge et bleu apprécient particulièrement. Avec 146 buts encaissés face au Paris Saint-Germain, Saint-Etienne est aussi le club le plus généreux pour les Parisiens, avec Lens (146 buts aussi pour le club nordiste), un record qui pourrait donc tomber ce soir dans le Forez.
  2. Compo PSG - Rico - Bernat Marquinhos, Diallo, Kurzawa - Paredes, Sarabia, Kouassi - Mbappe, Neymar, Icardi
  3. Ce soir (21h) sera diffusé en exclusivité sur RMC Sport 1 Conf' de presse de Thomas thurel : Le Paris Saint-Germain reçoit Galatasaray ce mercredi soir au Parc des Princes. Thomas Tuchel a évoqué cette rencontre en conférence de presse. Occasion pour faire un match avec une bonne intensité ? On essaye toujours de faire un match complet avec de l’intensité. On a 11 adversaires qui sont là aussi pour gagner. J’ai vu une bonne intensité face à Montpellier. C’était comme la Ligue des champions. On a montré une bonne mentalité et notre faim de gagner. On s’est battu. Je suis convaincu que nous sommes prêts pour demain. On s’est bien entraîné aujourd’hui. Allez-vous procéder à une revue d’effectif ? Non pas trop. On a des possibilités pour laisser quelques joueurs récupérer. Ce n’est pas nécessaire de prendre trop de risques. Mais d’un autre côté, c’est un match important et tout le monde veut jouer. C’est la Ligue des champions. Je ne vais pas faire trop de changements. On parlera avec les joueurs demain. Certains joueurs ne doivent pas changer. Travail et relation avec Leonardo ? C’est une bonne relation, super pro. Super directe. Il donne son avis. Il est fiable. Nous sommes proches et professionnels. Il est fort. On partage et on décide. Vous avez changé Kylian contre Montpellier. Il n’était pas content. Comment gérez-vous Kylian ? Pas trop difficile. Il a une mentalité spéciale. C’est normal quand on a son talent. Il veut toujours gagner. Il n’aime pas sortir mais il doit l’accepter. Il doit montrer du respect pour ceux qui rentrent. Ce sont des changements tactiques. Je sais qu’il n’aime pas mais je ne le prends pas personnellement. Mais après, en une minute, c’est oublié. Il a du respect pour tout le monde. Depuis le retour Neymar, l’attaque a changé. Voulez-vous fixer une attaque précise ou encore tester lors des prochains matchs ? Cela dépend. A Montpellier, on a laissé 4 offensifs. Peut-être qu’on le refera. Tout le monde veut jouer. On a beaucoup de matchs qui vont venir. C’est nécessaire d’arriver toujours avec une grande équipe. Ce sont des mois décisifs qui arrivent. Tout le monde doit être dans la concurrence et jouer un peu. C’est le défi pour moi de trouver de bonnes solutions. En début de saison, votre équipe attirait la sympathie. Cela a changé depuis le retour de Neymar et Mbappé. Qu’en pensez-vous ? C’est normal, tout le monde avait un peu peur de savoir si on pouvait gagner sans Mbappé et Neymar. On manquait de qualité mais on a joué ensemble comme une équipe. Tout le monde sait dans le vestiaire qu’ils sont nécessaires pour le groupe. Ils sont décisifs. C’est ce que l’on cherche. On doit retrouver les automatismes avec eux. On a bien joué contre Montpellier. Les deux savent qu’ils sont importants pour le groupe. Mais on ne peut pas gagner seulement avec deux joueurs. J’attends que nous montrions demain qu’on peut jouer comme une équipe. C’est la seule solution si on veut gagner quelque chose d’important. Cavani apte ? Occasion de le relancer ? Il a manqué contre Montpellier. Il a ressenti quelque chose au mollet. C’est dommage parce qu’il cherche le rythme. C’est ma responsabilité parce que je ne lui donne pas trop de minutes. Mais Mauro a beaucoup marqué et a été décisif. Edi a manqué beaucoup de semaines. Ce n’est pas de sa faute. Il est déçu mais il est super professionnel. Il est toujours positif. Il travaille pour revenir. Mais il a perdu quelques jours. C’est le problème. Si c’est possible, on va attendre demain et après je lui donnerai quelques minutes. On a besoin d’Edi en forme. Conf' de presse de Keylor Navas : Impérial depuis le début de la saison, reçu sous une pluie d’éloges pour ses premiers matches et adoré des supporters : Keylor Navas vit de la plus belle des manières son arrivée au Paris Saint-Germain. Présent ce mardi en conférence de presse, avant la réception de Galatasaray mercredi, le gardien titulaire n’a d’ailleurs pas manqué l’occasion de revenir sur son arrivée dans la capitale : “Mon intégration s’est très bien passée. Ma famille est très heureuse ici. Mes coéquipiers et le club m’ont très bien accueilli. (...) . Je suis très heureux d’être ici, d’apporter tout ce que j’ai appris au cours de ces saisons. J’arrive dans un club, ce n’est un secret pour personne, avec des joueurs qui ont aussi des qualités de leaders. Ça rend le groupe plus fort. Il s’agit d’être unis, ensemble. On doit être une équipe assez solide, et on y parvient petit à petit.” Interrogé sur le duo Mbappé - Neymar, dont l’orgueil comme le talent fait l’objet de toutes les spéculations, l’ancien gardien du Real Madrid en a profité pour faire taire les rumeurs : “Je vois leur attitude au quotidien. C’est l’attitude de joueurs professionnels, de joueurs heureux de partager leur quotidien avec leurs coéquipiers. Je ne les ai jamais entendus être négatifs envers le groupe, au contraire. Ils sont toujours sur le terrain pour gagner, ça fait du bien à tout le monde. Nous on sait ce qu’il se passe à l’intérieur de ce groupe, il est sain, uni, et d’un très grand niveau.” Forcément, cette conférence de presse était aussi l’occasion pour l’homme aux trois Champions League de livrer son regard sur le niveau du Paris Saint-Germain dans la compétition reine : “Je pense que l’équipe joue assez bien, il faut avancer pas à pas, c’est une compétition compliquée. Je suis heureux car mes coéquipiers ont cette faim de gagner, de tout donner sur le terrain. On va se battre jusqu’au bout. On sait que c’est compliqué mais on a des joueurs de grande qualité et on va tout donner à chaque match pour aller le plus loin possible.”. Sur le papier au moins, les récentes sorties du PSG donnent raison au Costaricien : malgré les critiques sur le jeu produit, le PSG a réussi une remontée face au Real Madrid en étant menés 2-0 pour arracher un match nul, une première place acquise dans le groupe A de la Ligue des Champions au terme de 4 matches et autant de clean sheets, mais aussi deux victoires en Ligue 1 qui ont permis au club de la capitale de confirmer son statut de leader incontesté du championnat. L'histoire des matchs PSG et Galatasaray Pour la 3ème fois, le PSG s’apprête à recevoir les stambouliotes de Galatasaray pour la 6ème journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions. Par le passé, les réceptions des turcs se sont montrés bouillantes jusqu’à totalement dégénérer. Souvenirs. En 1996/97, le PSG tombe sur Galatasaray en 1/8ème de finale de la coupe d’Europe des vainqueurs de coupes. Après une défaite 4-2 à Istambul, Paris sort le grand jeu lors du retour au Parc des Princes et cartonne son adversaire 4-0 pour se qualifier. Ci-dessous le tifo du Virage Auteuil. En 2000/01 c’est en Ligue des Champions que le PSG et Galatasaray se retrouvent. Si Paris s’impose 2-0 sur le rectangle vert, c’est en tribunes qu’un navrant spectacle a lieu entre supporters des deux camps. Match arrêté pendant plus de 20 minutes le temps de parvenir à maitriser la situation et retrouver son calme, les retrouvailles s’annoncent chaudes en ce 11 décembre 2019.
  4. Al' catraz

    PSG-FCNA

    Tu forces un peu là... Mentalement, il est fort quand même ! le mec il rentre pour les 5 dernières minutes, il dit rien, il tente des choses... Laisse le tranquille
  5. Topic legende on t'a dit
  6. Mais on va les fumer...arrêtes de paniquer ! Tu deviens anxiogène.
  7. Le PSG se déplace à Brest ce samedi (17h30) lors de la 13e journée de Ligue 1. Le match sera diffusé sur Canal + et Be In Sports Conf' de presse : Thomas Tuchel fait le point sur les blessés auprès des médias du club avant d'aller devant les journalistes : "Neymar est absent bien sûr, comme Loic Mbe Soh, Thomas Meunier, Thilo Kehrer et Ander Herrera. Pour Mauro Icardi on doit encore attendre et voir. Il a ressenti grosse douleur. On va devoir aussi attendre pour Leandro Paredes qui était malade aujourd'hui." Icardi est incertain : "On doit attendre de voir si Mauro Icardi est capable de jouer. Il a ressenti une grande douleur après Bruges. Tuchel se méfie des Brestois, invaincus à domicile : "Je m'attends à un match difficile face à une équipe qui n'a pas perdu à domicile. Ce sera comme un match de coupe pour eux et nous serons favoris. Nous devons montrer nos qualités pour l'emporter. Nous sommes fatigués mais nous devons réaliser une performance complète contre Brest. On prépare ce match vendredi afin d'être prêt demain." Les axes à améliorer selon Tuchel "Je ne sais pas, cela peut changer tous les trois jours. Cela dépend de la situation et des joueurs disponibles. Je crois que nous sommes ensemble et l'équipe est fiable dans les grands matchs. On a perdu contre Reims et Dijon, c'est atypique pour nous mais je préfère perdre maintenant plutôt que en janvier, février ou mars. Je déteste perdre mais c'est mieux si c'est maintenant." Tuchel satisfait de la qualification européenne :"On est premiers en Ligue des champions et déjà qualifiés. C'est impossible de garder le même niveau et nous devons toujours nous améliorer." Sur la sortie de Leonardo mercredi : "C'est bien d'avoir quelqu'un pour nous défendre au sein du club. C'est bien. Je vais parler du sportif et tout le reste c'est pour lui. Je parle du sportif et lui du politique et du club." Sur la situation compliquée de Cavani : "C'est compliqué pour lui car il est habitué à commencer tous les matchs. Depuis quelques semaines c'est une grande différence pour lui au niveau du rythme et de la confiance. Il a montré à l'entraînement qu'il ne lâchait pas. Normalement il va jouer demain. C'est nécessaire qu'il commence et retrouve le rythme. il est déçu de ne pas jouer mais il l'accepte et garde un bon état d'esprit." Paris doit jouer tous les matchs à fond : "On prépare les matchs contre Dijon et Brest de la même manière que contre Marseille ou en Ligue des champions. Une fois sur le terrain il faut tout donner et jouer à fond." Le PSG choisit-il ses matchs ? "Je n'ai pas l'impression que les joueurs choisissent leurs matchs mais parfois la tension est différente. Cela dépend de la manière dont on débute le match. Il faut voir quelle intensité on met en début de rencontre, ce sont des petits détails qui peuvent indiquer notre état d'esprit. On doit être attentif et on doit apprendre de nos défaites pour préparer les prochains matchs." Cavani, titulaire à Brest :"J'espère que le fait de jouer samedi va être un déclic pour lui. Je n'aime pas avoir Edinson sur le banc mais j'ai pris cette décision à ce moment-là car Mauro Icardi était bien alors que lui était blessé. Ce n'est pas de la faute d'Edi. C'est un joueur important pour nous et je veux qu'il commence demain à Brest." Tuchel exigeant avec son équipe :"On doit accepter de se dire les choses avec honnêteté. La deuxième période contre Marseille n'était pas bonne mais c'est du passé. Quand on en a parlé c'est fini. Maintenant on regarde vers l'avant. L'important c'est de progresser. Oui je suis exigeant mais c'est parce que j'attends toujours plus de mes joueurs. Je sais qu'ils sont capables de mieux jouer. On ne peut pas se concentrer que sur le mauvais ou que sur le très bon, il faut aller de l'avant pour préparer le prochain match."
  8. Aujourd'hui à 21h au Parc des Princes Diffusé sur RMC Sport Le XI probable du #PSG selon Le Parisien : Navas – Dagba, T.Silva (cap.), Kimpembe, Bernat – Gueye, Marquinhos, Verratti – Di Maria, Icardi, Mbappé. T.Silva et Verratti ont participé à l’entraînement du jour. Ils devraient débuter contre Bruges. Interview d'avant match Juan Bernat : «Consolider notre première place» La latéral gauche du Paris Saint-Germain s'est arrêté devant nos caméras pour une interview exclusive avant la rencontre face à Bruges. Juan Bernat revient sur le faux-pas à Dijon avant de se projeter sur le prochain objectif : assurer la qualification en 8es de finale de l'UEFA Champions League. Juan, quels ont-été les mots du coach après la défaite à Dijon ? «Le coach n’a pas eu besoin de faire de longs discours après ce match, nous savons tous que nous n’avons pas été à la hauteur. Dijon a bien joué, ils savaient comment nous faire mal et l’ont très bien fait. Nous menions au score mais ils se sont procurés des occasions. Je pense que nous avons été meilleurs en deuxième période, nous avons eu beaucoup d'occasions, mais pas beaucoup de chance, nous n'avons pas réussi à marquer et au final je pense que la défaite est un peu méritée. Nous allons essayé de changer cette dynamique et de nous préparer pour le prochain match.» Comment se passe l'intégration des nouveaux joueurs arrivés dernièrement ? «Quand de nouveaux joueurs arrivent, c'est important de venir vers eux, de les aider à bien s’intégrer. J'ai essayé de le faire avec eux, c'est vrai qu'il y a beaucoup de joueurs qui parlent espagnol, comme les Sud-américains, et ils se sont intégrés très rapidement dans le groupe. Nous avons beaucoup de joueurs de qualité et un vestiaire uni, c'est une de nos forces.» Ce mercredi, vous recevez Bruges au Parc des Princes. Quelles sont les ambitions du groupe avant ce match ? «C'est une rencontre importante qui peut nous permettre de valider notre qualification. La Champions League est une très belle compétition, nous essayons toujours de gagner chaque match. Mercredi ce sera encore le cas, nous allons tout donner. Nous voulons gagner devant nos fans, sur notre terrain, jouer un match sérieux et consolider notre place de leader dans ce groupe.» Le match aller s'est soldé par une victoire 5-0, mais tout n'a pas toujours été simple... «En première période, c'était difficile pour nous, puis en deuxième et à la fin du match, nous nous sommes procurés des occasions plus franches et nous avons pu les concrétiser. Ce mercredi, il faut s'attendre à un match un peu différent, parce que nous serons chez nous. On verra mercredi comment ils se projettent dans notre camp. Le terrain est un peu plus grand, nos fans seront là pour nous soutenir, ce sera probablement plus difficile pour eux de venir nous mettre la pression.» Idrissa Gueye en conférence de presse Idrissa Gueye, recrue estivale du PSG, préfère être appelé Gana. Ce mardi, le Sénégalais était en conférence de presse au Parc des Princes ce mardi, à la veille de la réception de Bruges en phase de poules de la Ligue des champions et semble impatient d'effacer le couac de Dijon (défaite 2-1). Avez-vous hâte de vous qualifier mercredi ? IDRISSA GUEYE. C'est le moment pour nous de gagner ce match. On va bien se préparer. Bruges a beaucoup de qualités, il ne faut pas sous-estimer cette équipe. Elle nous a posé des problèmes à l'aller (5-0). Y a-t-il plus de motivation en Ligue des champions ? On est focalisés sur le championnat aussi. Tout le monde rêve de la Ligue des champions, il y a peut-être plus de motivation. Les défaites en Championnat font parler mais si ça ne dépendait que de nous, on aurait gagné tous les matchs. Que vaut ce PSG selon vous, avec trois victoires en Coupe d'Europe et trois défaites en Ligue 1 ? Je n'ai pas d'explications. Je fais partie de l'effectif. On est des joueurs, on essaie de gagner tous les matchs. On n'a pas forcément toutes les solutions. Êtes-vous surpris par la rapidité de votre intégration au PSG ? Non. J'avais des échos. Je connaissais certains joueurs. Les joueurs m'ont très bien accueilli. Ils m'ont ouvert les portes. Cela se passe très bien pour moi. Je me sens très bien dans cet effectif où je suis entouré de très grands joueurs. J'apprends tous les jours auprès de ces joueurs-là. Je suis là pour travailler, apporter ma contribution, gagner des titres, poursuivre ma progression. Verratti, Marquinhos m'apportent beaucoup. Comment expliquez-vous la défaite à Dijon (1-2) ? Je n'ai pas vraiment d'explications. C'est un non-match. On essaie de savoir pourquoi. Le coach nous a parlé après. À nous de rester concentrés. Il faut faire ce qu'il faut, ne pas croire les matchs faciles, être là de la première à la dernière minute. Ressentez-vous davantage de pression avant les matchs au PSG que dans vos autres clubs ? Franchement, non. Je sens une superbe motivation de l'équipe. Une envie de bien faire de tout le club. Votre ambition est-elle de remporter la Ligue des champions ? Mon ambition est de jouer et de gagner si possible tous les matchs. On les prend les uns après les autres. Que pensez-vous de Di Maria, du joueur et de l'homme ? Il est très chambreur aux entraînements et dans le vestiaire. C'est un excellent joueur qui ne recule jamais, qui essaie de trouver des décalages, des passes. Il est très important pour l'équipe. On espère qu'il va garder la forme qu'il a en ce moment. Comment jugez-vous Neymar, tout sourire ce mardi au camp des Loges ? Je l'ai toujours trouvé très souriant depuis que je suis arrivé. On est très content de le voir revenir en forme. Il fait tout pour être prêts pour les prochains matchs.
  9. Kimpembe il est jamais revenu de la CDM ... il faudrait qu'il rentre un jour
  10. TS et Marco c'est des morts de faim... Parades il etait pas la ce soir, inexistant... et gueye revient de blessure il est pas au top ! Rien de plus a dire.
  11. Il lui arrive quoi a bobby. Il va reprendre les posts de chacun et nous faire une analyse sous prozac. On a perdu ! On a pas joué ! Tu veux dire quoi de plus ?
  12. Pas de TS, pas de Marco... Milieu affreux, defense fragile et manque de reussite en attaque.
×
×
  • Create New...