Jump to content
ForumPSG.com

antone

Membre
  • Content Count

    65
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

1 Follower

About antone

  • Rank
    Benjamin
  1. antone

    Cinéma

    http://www.allocine.fr/evenement/buried/ bande annonce interactive pas mal
  2. quand tu vois le titre des articles à cote ça à l'air d'etre un journal tres serieux
  3. C est bolton contre Birmingham
  4. antone

    Actu Média

    Bienvenue dans ma tribu, le mythe du bon sauvage sur TF1 Par Jenny Joussemet | Blogueuse | 09/08/2010 | 12H20 « On les déguise comme dans les expositions coloniales ! » La nouvelle télé-réalité de la Une « folklorise » les peuples indigènes. Depuis 1994, le 9 août est la Journée internationale des populations autochtones. Bien que la reconnaissance de leurs droits progresse, l'organisation Survival International rappelle que ces peuples sont victimes du racisme, notamment des médias. Exemple sur TF1 chaque mardi à 22h30. Depuis le 13 juillet, la Une diffuse la première saison de Bienvenue dans ma tribu, un programme de télé-réalité où trois familles françaises vont « vivre en immersion au cœur des [trois] tribus les plus reculées de la planète ». (Voir la bande annonce) Dès le premier épisode, le ton est donné : « Ces familles vont vivre au cœur des tribus les plus reculées de la planète. Leur défi ? Adopter les mêmes modes de vie primitifs pour se faire accepter ». Sophie Baillon, porte-parole de Survival International France -qui lance une nouvelle campagne de sensibilisation au racisme des médias -, dénonce, sur le blog Arte de l'émission Global Mag, la folklorisation des peuples indigènes : « L'emploi des termes tels que “primitifs†ou “hommes de la préhistoire†n'est pas approprié […]. Toutes les sociétés évoluent et s'adaptent continuellement, aucune ne reste figée dans le temps. […] Le préjugé selon lequel les peuples indigènes sont arriérés mène directement à leur persécution. On affirme par exemple que c'est pour leur bien que leur est imposé le développement. » Contactée par Survival International France avant la diffusion de Bienvenue dans ma tribu, la productrice Alexia Laroche-Joubert a souhaité préciser : « Les conditions de production de l'émission Bienvenue dans ma tribu ont parfaitement respecté l'intégrité et la dignité des communautés au sein desquelles les émissions ont déjà été tournées et ce dans une parfaite osmose et harmonie avec les tribus. » Quid des comportements de certaines familles, comme celle, parisienne, présente en Ethiopie chez les Surmas, qui a refusé leurs peintures guerrières ? « On les déguise ! Comme dans les expositions coloniales ! » Autre problème, toujours selon Sophie Baillon, les tribus sont représentées par le biais folklorique, ce qui a plus à voir avec le mythe du bon sauvage qu'avec la réalité. Citée dans un article de Télé Obs, l'ethnologue Anne-Gaël Bilhaut affirme que certaines séquences tournées chez les Zapara sont truquées : « On les déguise ! Comme dans les expositions coloniales ! Pour préparer ces habits, il faut des semaines et des semaines. On leur a apporté ces tenues et eux, gentiment, les ont mises […]. » Contactée via la page Facebook officielle du programme, une des personnes chargée de la réalisation affirme : « Nous n'avons rien imposé aux trois tribus. Il a été discuté de ce qu'ils voulaient montrer et comment ils le voulaient […]. » Le casting de la saison deux serait déjà lancé. Survival International France espère d'ici-là pouvoir en empêcher le tournage. Illustration : « Racisme dans les médias », visuel de campagne de Survival International France rue 89
  5. je pense pas que schlek soit un teubé je pense surtout qu'il n'a pas le potentiel et les jambes pour pouvoir battre contador dans les pyrénées
  6. Renshaw mis hors course par les commisaires
  7. ça restera surtout un sacré looser
  8. antone

    Basket

    le trio de fou de miami wade,bosh,james
  9. il devaiT pas y avoir un quizz cyclisme pendant le tour ?
  10. c'est clair à paris nous on a plus des Christophe Moreau
  11. sur france 2 le presentateur qui dit cavendish à 14 ans il a hesité entre hooligans ou cycliste
  12. cancellara il se prends pour le parrain en disant aux coureurs de pas sprinter
  13. la plupart des favoris qui tombe , andy schleck qui a chuté lourdement et chavanel qui va gagner l'etape et prende le maillot jaune , sacrée etape et demain c'est les pavés
  14. antone

    Basket

    Basket - NBA Que va faire LeBron James ? (2) A partir de jeudi, les joueurs arrivés en fin de contrat peuvent se lancer officiellement à la recherche d'une nouvelle équipe. C'est notamment le cas du double MVP en titre, LeBron James. Sa décision peut révolutionner la NBA. Deuxième des trois volets : comment va-t-il prendre sa décision ? «Le choix de James de resigner avec les Cavs ou de les quitter sera prise lors d'une réunion avec lui-même», résume Marc Stein d'ESPN. (REUT) Tout était calé pour une tournée des prétendants. Jeudi, Le Bron James devait s'envoler en premier à New York pour rendre visite aux Knicks et aux Nets. Les premiers comptaient lui en mettre plein la vue lors d'un rendez-vous à Manhattan. Mais rien de cela ne devrait avoir lieu. Ceux qui le veulent viendront à lui. Ensuite, «le choix de James de resigner avec les Cavs ou de les quitter après sept saisons sans bague sera essentiellement prise lors d'une réunion avec lui-même», résume Marc Stein d'ESPN. En attendant qu'il sorte de la pièce où il se sera regardé dans un miroir pour effectuer le choix d'une vie, l'Elu (le surnom tatoué dans son dos) peut être certain qu'il y aura du (beau) monde pour taper à sa porte et lui offrir les ultimes conseils, amicaux bien sûr. L'agent David Falk, cité par L'Equipe : «LeBron peut aller où il veut, l'argent sera là .» Par définition, le premier homme qu'il devrait écouter devrait être son agent, Leon Rose. Celui qui a drivé la carrière d'Allen Iverson est à la tête d'un cabinet puissant, la Creative Artists Agency, qui gère notamment les intérêts de Tony Parker. Rose aura la haute main sur le volet financier de l'affaire. Sauf qu'avec la règle du salary cap (masse salariale limitée), James est assuré de toucher le maximum possible où qu'il signe, soit 125 millions de dollars sur six ans à Cleveland ou 96 millions sur cinq ans pour tout autre club. Bref, le montant du contrat ne sera pas l'argument majeur, sachant que LBJ, grâce à ses contrats pub, fréquente des sphères financières hors norme. James se rend d'ailleurs régulièrement dans l'Omaha pour deviser avec Warren Buffett, l'un des trois hommes les plus riches du monde. Quand il ne joue pas au golf avec lui et Bill Gates. Carter et Wesley, les conseillers de l'ombre Sauf que Buffett a la réputation de ne pas s'aventurer sur des terrains qui ne lui sont pas familiers. Pour aider James a bâtir un projet, il faut plutôt compter sur Maverick Carter et Wes Wesley. Carter, ancien compagnon de lycée, est l'un des dirigeants de la société de marketing LRMR, qu'il a fondée avec LBJ et deux associés. Ces derniers temps, celui-ci a pris ombrage de l'influence prêtée à "World Wide Wes" Wesley, de plus en plus connu comme... l'inconnu le plus puissant de la NBA. Proche de longue date de Michael Jordan, Wesley, dont l'avocat est... Leon Rose, est à l'origine de deux projets impliquant LeBron. Le premier le voyait partir aux Nets, lesquels iraient à Brooklyn avec Jay-Z, autre proche de Wesley, comme actionnaire. Le second aurait vu James rester à Cleveland avec John Calipari comme coach. Mais ce dernier a refusé. Le premier avis qu'il écoutera sera celui de sa famille. Ces deux projets ayant du plomb dans l'aile, Wesley n'aurait-il pas l'influence qu'on lui prête ? En tout cas, il faudrait déjà comprendre quelle est la part de libre-arbitre de LeBron James, placé au confluent d'influences multiples. Le premier avis qu'il écoutera sera forcément celui de sa famille. Et celui de Franck Walker, son premier entraîneur dans l'Ohio, pourrait aussi avoir un poids. N'aura-t-il pas envie de demander son sentiment à Phil Khnight, le président honoraire de Nike ? Et s'il croise Michael Jordan, de quoi parleront-ils ? Même Barack Obama trouve que James irait très bien à Chicago... A en croire Ian Thomsen, de Sport Illustrated, «il faut s'attendre à ce que James prenne une décision assez rapide, au plus tôt le 8 juillet.» X.C. l'equipe
×
×
  • Create New...