Jump to content
ForumPSG.com

Search the Community

Showing results for tags 'ligue1'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Paris Saint-Germain
    • Forum Paris SG
    • Forum Supporters
  • Autres
    • Le Général
    • Présentation
    • Le comptoir des Sports
    • Challenge Pronostic
  • Forum
    • À propos du Forum

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


MSN


Website URL


Skype


Location


alias

Found 17 results

  1. Le PSG se déplace à Brest ce samedi (17h30) lors de la 13e journée de Ligue 1. Le match sera diffusé sur Canal + et Be In Sports Conf' de presse : Thomas Tuchel fait le point sur les blessés auprès des médias du club avant d'aller devant les journalistes : "Neymar est absent bien sûr, comme Loic Mbe Soh, Thomas Meunier, Thilo Kehrer et Ander Herrera. Pour Mauro Icardi on doit encore attendre et voir. Il a ressenti grosse douleur. On va devoir aussi attendre pour Leandro Paredes qui était malade aujourd'hui." Icardi est incertain : "On doit attendre de voir si Mauro Icardi est capable de jouer. Il a ressenti une grande douleur après Bruges. Tuchel se méfie des Brestois, invaincus à domicile : "Je m'attends à un match difficile face à une équipe qui n'a pas perdu à domicile. Ce sera comme un match de coupe pour eux et nous serons favoris. Nous devons montrer nos qualités pour l'emporter. Nous sommes fatigués mais nous devons réaliser une performance complète contre Brest. On prépare ce match vendredi afin d'être prêt demain." Les axes à améliorer selon Tuchel "Je ne sais pas, cela peut changer tous les trois jours. Cela dépend de la situation et des joueurs disponibles. Je crois que nous sommes ensemble et l'équipe est fiable dans les grands matchs. On a perdu contre Reims et Dijon, c'est atypique pour nous mais je préfère perdre maintenant plutôt que en janvier, février ou mars. Je déteste perdre mais c'est mieux si c'est maintenant." Tuchel satisfait de la qualification européenne :"On est premiers en Ligue des champions et déjà qualifiés. C'est impossible de garder le même niveau et nous devons toujours nous améliorer." Sur la sortie de Leonardo mercredi : "C'est bien d'avoir quelqu'un pour nous défendre au sein du club. C'est bien. Je vais parler du sportif et tout le reste c'est pour lui. Je parle du sportif et lui du politique et du club." Sur la situation compliquée de Cavani : "C'est compliqué pour lui car il est habitué à commencer tous les matchs. Depuis quelques semaines c'est une grande différence pour lui au niveau du rythme et de la confiance. Il a montré à l'entraînement qu'il ne lâchait pas. Normalement il va jouer demain. C'est nécessaire qu'il commence et retrouve le rythme. il est déçu de ne pas jouer mais il l'accepte et garde un bon état d'esprit." Paris doit jouer tous les matchs à fond : "On prépare les matchs contre Dijon et Brest de la même manière que contre Marseille ou en Ligue des champions. Une fois sur le terrain il faut tout donner et jouer à fond." Le PSG choisit-il ses matchs ? "Je n'ai pas l'impression que les joueurs choisissent leurs matchs mais parfois la tension est différente. Cela dépend de la manière dont on débute le match. Il faut voir quelle intensité on met en début de rencontre, ce sont des petits détails qui peuvent indiquer notre état d'esprit. On doit être attentif et on doit apprendre de nos défaites pour préparer les prochains matchs." Cavani, titulaire à Brest :"J'espère que le fait de jouer samedi va être un déclic pour lui. Je n'aime pas avoir Edinson sur le banc mais j'ai pris cette décision à ce moment-là car Mauro Icardi était bien alors que lui était blessé. Ce n'est pas de la faute d'Edi. C'est un joueur important pour nous et je veux qu'il commence demain à Brest." Tuchel exigeant avec son équipe :"On doit accepter de se dire les choses avec honnêteté. La deuxième période contre Marseille n'était pas bonne mais c'est du passé. Quand on en a parlé c'est fini. Maintenant on regarde vers l'avant. L'important c'est de progresser. Oui je suis exigeant mais c'est parce que j'attends toujours plus de mes joueurs. Je sais qu'ils sont capables de mieux jouer. On ne peut pas se concentrer que sur le mauvais ou que sur le très bon, il faut aller de l'avant pour préparer le prochain match."
  2. vs Le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Dijon (20e) ce vendredi au Stade Gaston-Gérard pour le compte de la 12e journée de Ligue 1 (coup d’envoi à 20h45, diffusion sur Canal+Sport). A la veille de la rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel était en conférence de presse. L’occasion de faire le point sur les disponibilités dans son groupe. Le PSG sans Neymar, Kehrer et Meunier, blessés. C'est "trop tôt" pour Herrera et Verratti, qui reprendront l'entraînement lundi dixit Tuchel. Thiago Silva a été "malade cette nuit" et manquera à l'appel aussi à Dijon. Bonne nouvelle ? Gueye est opérationnel. L’arbitre de la rencontre a été choisi, il s’agira de Ruddy Buquet.
  3. On les fume.. pas le temps de leur accorder de l'importance. Match ce soir a 21:00 au Parc sur Canal + C’est désormais une coutume à l’approche d’un match du PSG, commençons par les absents du jour. On trouve dans l’infirmerie Rouge & Bleu Neymar Jr, Gana Gueye, Thomas Meunier et Thilo Kehrer. Ces défections ne devraient cependant pas empêcher le PSG d’afficher une équipe très compétitive et un banc fourni face à l’Olympique de Marseille. Sur le papier, Paris reste nettement au dessus. Reste à traduire cette supériorité dans les faits. Le latéral droit Colin Dagba étant jugé “prêt” au service par son entraîneur, à priori la seule interrogation côté PSG – sauf mauvaise surprise qui provoquerait un nouveau forfait inattendu – se concentre sur la composition du milieu de terrain. Ander Herrera sera-t-il apte à enchaîner lui qui ressenti des douleurs aux adducteurs mardi dernier à Bruges ? Si la réponse est positive, l’Espagnol trouvera naturellement sa place au côté du duo Marquinhos-Verratti dans un 4-3-3. Si la réponse est négative, les alternatives peuvent se nommer Leandro Paredes ou Pablo Sarabia. La Provence (voir ci-dessous) opte pour l’international argentin dans l’entre-jeu du PSG, L’Equipe mise sur l’ancien Sévillan. Quant au Parisien, il estime que Herrera et Sarabia sont en balance. On peut aussi imaginer voir Bernat au milieu de terrain et Diallo à sa place dans le couloir gauche. Devant, c’est un trio façon “DIM” qui aura pour objectif de faire des misères à l’arrière garde phocéenne, sans qu’on sache si celle-ci sera composée de deux ou trois axiaux. Qui de Mbappé ou Di Maria sera à droite ? Qui évoluera à gauche ? Chaque option présente ses avantages. La défense du PSG, devant Navas, devrait elle être composée du tandem Silva-Kimpembe et des latéraux de poche Bernat, et Dagba donc. PSG : Navas – Dagba, Thiago Silva (c), Kimpembe, Bernat (ou Diallo) – Herrera (ou Verratti), Marquinhos, Verratti (ou Bernat) – Di Maria, Icardi, Mbappé. Remplaçants : Rico, Diallo, Paredes, Draxler, Sarabia, Cavani, Choupo-Moting. Entraîneur : Tuchel. OM : Mandanda (c) – Sarr, Kamara, Caleta-Car, Sakai – Rongier, Strootman, Sanson – Germain, Benedetto, Payet. Remplaçants : Pelé, Amavi, Gonzalez, Perrin, Lopez, Khaoui, Randonjic. Entraîneur : Villas-Boas
  4. vs Premières tendances pour les compositions de PSG/Reims Publié le mardi 24 septembre 2019 à 10:12 par Jean Chemarin François Letexier arbitre de PSG/Reims Le PSG reçoit le Stade de Reims ce mercredi soir au Parc des Princes (21h) pour le compte de la 7e journée de Ligue 1. Et à la veille de la rencontre, il est déjà possible de définir les grandes tendances concernant les compositions d'équipe. Cavani et Icardi devraient encore manquer à l'appel tandis que Mbappé a des chances d'être de retour. Verratti est lui suspendu. Trois jours après son succès à Lyon, le PSG rejoue ce mercredi soir à domicile face à Reims, actuel 10e de Ligue 1, pour le compte de la 7e journée. Pour l'occasion, Thomas Tuchel sera toujours privé de Colin Dagba, Thilo Kehrer ou encore Julian Draxler et devrait a priori devoir se passer encore d'Edinson Cavani (hanche) et Mauro Icardi (adducteurs) selon L'Equipe. Marco Verratti est lui suspendu. Forfait face à l'OL dimanche, Pablo Sarabia a fait des soins au Camp des Loges hier et pourrait être de retour dans le groupe. Même son de cloche pour Kylian Mbappé, qui est totalement guéri de sa lésion à la cuisse selon L'Equipe et peut jouer. Mais comme le staff ne veut prendre aucun risque avec lui, il faudra encore attendre le dernier entraînement du jour pour savoir si Thomas Tuchel compte ou non le convoquer pour ce match de milieu de semaine. L'Allemand sera en conférence de presse aujourd'hui et on devrait en savoir plus à cette occasion. S'il est convoqué, il y a fort à parier que Mbappé évoluera dans l'axe de l'attaque à la place de Choupo-Moting, avec Neymar à sa gauche et Di Maria à sa droite. Derrière, Tuchel a de nombreuses options, que ce soit dans l'axe ou à gauche avec Bernat et Diallo. En l'absence de Verratti, Marquinhos devrait enchaîner au milieu, à moins que Tuchel donne sa chance à Paredes. Le onze possible du PSG contre Reims : Navas - Meunier, Silva, Diallo, Bernat - Gueye, Marquinhos, Herrera - Di Maria, Mbappé, Neymar Tombeur de l'OM et du LOSC cette saison, mais restant sur deux matches consécutifs sans marquer, le Stade de Reims se présentera lui demain soir au Parc avec un effectif quasiment complet. Seuls Tristan Dingomé et Arber Zeneli manqueront à l'appel. David Guion devrait opter pour son traditionnel 4-2-3-1 avec notamment Rémi Oudin en dix en l'absence de Dingomé et Romao à la récupération. Le onze possible de Reims contre le PSG : Rajkovic - Foket, Disasi, Abdelhamid, Konan - Chavalerin, Romao - Cafaro, Oudin, Doumbia - Dia
  5. vs Le PSG reçoit Strasbourg ce samedi après-midi au Parc des Princes avec le grand retour de Neymar au programme. En direct sur Canal+ et beIN Sports 1 le samedi 14 septembre 2019 à 17h30 En bref : Paris n’a remporté aucun de ses 2 derniers matches face à Strasbourg en Ligue 1 (1-1 le 5 décembre 2018 à la Meinau et 2-2 le 7 avril dernier au Parc des Princes), mais n’a plus connu la passe de 3 face à cet adversaire dans l’élite depuis avril 1985 – avril 1986 (3). Paris n’a perdu aucune de ses 28 réceptions de Strasbourg dans son histoire en Ligue 1 (21 victoires, 7 nuls) ; il n’y a que Bastia (29 – 22 victoires, 7 nuls) que les Parisiens ont accueilli plus souvent dans l’élite sans s’incliner. Strasbourg n’a remporté aucun de ses 22 derniers matches face à un tenant du titre en Ligue 1 (5 nuls, 17 défaites), son dernier succès face à un champion de France en titre remontant au 20 décembre 1996 à Auxerre (1-0). Paris a remporté 5 de ses 7 derniers matches en Ligue 1 (2 défaites), après n’avoir gagné qu’un seul des 6 précédents (2 nuls, 3 défaites). Strasbourg n’a remporté que 2 de ses 20 derniers matches de Ligue 1 (11 nuls, 7 défaites) : contre Reims le 3 avril 2019 (4-0) et Nantes le 24 mai 2019 (1-0). Paris n’a perdu aucun de ses 21 derniers matches à domicile en Ligue 1 (19 victoires, 2 nuls), plus longue série en cours. Sa dernière défaite sur ses terres dans l’élite remontant au 12 mai 2018 contre Rennes (0-2). Strasbourg n’a remporté qu’un seul de ses 9 derniers matches à l’extérieur en Ligue 1 (5 nuls, 3 défaites), c’était le 24 mai 2019 à Nantes (1-0). Strasbourg est, avec Rennes, la seule équipe à ne pas avoir encaissé le moindre but en déplacement en Ligue 1 2019/20. L’attaquant de Paris Eric-Maxim Choupo-Moting a d’ores et déjà marqué autant de buts en 2 matches de Ligue 1 cette saison (3) qu’en 22 la saison dernière. L’attaquant de Strasbourg Nuno Da Costa est impliqué sur 4 buts face à Paris dans sa carrière en Ligue 1 (2 buts, 2 passes décisives), c’est plus que face à toute autre équipe de l’élite. Conf' de presse
  6. vs Match au Parc des Princes Dimanche 11 août à 21h sur Canal+ Cette rencontre au Parc des Princes sera arbitrée par Clément Turpin. Il sera assisté par Nicolas Danos et Cyril Gringore. Alexandre Perreau Niel sera le quatrième arbitre. Karim Abed et Alexandre Castro officieront en tant qu’arbitres assistants vidéo. Allez on se chauffe tranquillement, a vous !!!
  7. Match au Parc Avant-dernier match de la saison, PSG/Dijon a été fixé au samedi 18 mai à 21h et il sera diffusé par pas moins de trois chaînes : Canal+, BeIN Sports 1 et Canal+ Sport. Samedi 18 mai à 21 h vs C'est un Thomas Tuchel de très bonne humeur qui s'est présenté face à la presse après la victoire de son équipe à Angers. Il a apprécié la victoire de ses troupes, le rebond au niveau mental ou encore la première du jeune Mbe Soh et le match de Neymar. Il a en revanche moins aimé l'expulsion de Marquinhos et les nombreux absents qu'il va devoir gérer pour la dernière de la saison au Parc contre Dijon. Ce qui lui a plu dans ce Angers/PSG : « On a bien joué pendant de nombreuses minutes mais il y a eu des minutes avec des occasions et avec des espaces trop grands entre les lignes. Mais c'est OK, nous sommes heureux de recommencer à gagner. C'était vraiment nécessaire. Pas facile, c'est normal mais il y a eu beaucoup de minutes où on a bien joué. Ce que je n'ai pas aimé, c'est qu'encore une fois, après le deuxième but on n'a pas continué à donner le rythme et à pousser le match dans le camp adverse. Je n'aime pas ça mais c'est une phase difficile, c'est comme ça. Nous avons gagné et ça va nous aider à retrouver la confiance et l'état d'esprit. Mais je dois dire qu'il était absolument nécessaire de montrer une réaction, c'était notre dernière chance pour faire ça. » Neymar très impliqué : « Une motivation particulière, je ne sais pas mais il a bien joué. Ce sont les choses que nous attendons de lui, qu'il soit décisif pour nous, qu'il marque des buts, qu'il fasse des passes décisives. C'est son job, parce que c'est son talent et j'attends qu'il fasse ça pour nous. Un signe pour la saison prochaine ? Pff, je ne sais pas, c'est un signe pour aujourd'hui et c'était nécessaire de le faire aujourd'hui. » L'expulsion de Marquinhos : « Il y a une faute, c'est clair, j'ai vu les images, c'est sans discussion et il y a penalty mais j'étais convaincu qu'il n'y avait plus la double peine. Donc je m'attendais à un carton jaune et c'est un gros problème pour nous. On a joué aujourd'hui avec Marquinhos, c'est le dernier défenseur, et avec Loïc Mbe Soh qui a 17 ans. Pour PSG/Dijon (samedi prochain), c'est maintenant un grand problème. Je pensais vraiment que la règle n'était pas comme ça, qu'il y avait seulement penalty et carton jaune. » Quelle charnière centrale contre Dijon ? « C'est une bonne question (rires) et je ne sais pas. Peut-être que Kehrer pourra revenir mais il a senti que ce n'était pas possible pour lui d'être avec nous aujourd'hui, il n'avait pas confiance et ressent toujours des douleurs. Donc je ne peux pas dire maintenant pour samedi prochain. Kimpembe a des problèmes au talon, des douleurs, et il ne sera pas là non plus (il est suspendu).» Le premier match de Mbe Soh : « Pas mal non ? Ce n'était pas facile mais il a très bien commencé. Pendant tout le match, il a été sûr et a sauvé quelques situations difficiles, il a protégé le but avant la dernière touche. C'était bien. Je lui ai dit aujourd'hui à 14h qu'il allait jouer, ce n'était pas possible pour lui d'être nerveux car c'était trop tard (rires). Il a bien joué, il a été bien avec Marquinhos à ses côtés. C'était un peu plus sérieux en seconde mi-temps car on a changé pour un milieu de terrain à trois et ils étaient mieux protégés. » Paredes en défense centrale, une option pour Dijon ? « (il pouffe de rire puis répond) Ah mais oui ! Peut-être qu'on fera ça mais non, non, ce n'est pas un défenseur. Peut-être qu'on le fera contre Dijon mais, à mon avis, si on fait ça, on doit jouer à trois défenseurs, ce n'est pas possible avec Leo de jouer à quatre derrière, ce n'est pas un défenseur central. Si on joue avec lui, on doit jouer à trois. C'est peut-être possible qu'il soit le gars au milieu avec Loïc (Mbe Soh) et... (Un journaliste lui propose alors le nom de Nsoki) Aujourd'hui, ce n'était pas possible pour lui et il ne sera peut-être pas avec nous car il a été appelé pour la Coupe du Monde U20. » Encore plus de jeunes en vue avec tous les absents ? « Peut-être qu'on devra faire ça mais c'est toujours le même sujet. On parle toujours de la même chose. Aujourd'hui encore, on avait 14 joueurs professionnels, plus les deux gardiens. C'est une situation où on manque de joueurs, de possibilités pour changer en match, de compétition. C'est comme ça. Pour Dijon, avec des gars suspendus, cela va être plus compliqué. À chaque match, je pense que le plus dur est fini mais on trouve toujours une autre situation compliquée.» Des joueurs qui ont semblé plus motivés : « Oui mais c'était aussi nécessaire, on peut le dire honnêtement ! C'était nécessaire qu'on montre ça car c'est un cadeau que nous soyons des joueurs et un entraîneur professionnel. C'est un cadeau de la vie et c'est une obligation. Pour moi, c'est absolument normal. C'était un des derniers moments pour montrer cet état d'esprit qui est nécessaire pour gagner en Ligue 1. Ce n'est pas un match amical et on a joué pendant les dernières semaines comme des matches amicaux. Ce n'est pas possible. On attendait la victoire alors que non et c'est bien que ce ne soit pas comme ça. On doit tout donner. Je n'attends jamais notre meilleur match et je peux comprendre que le championnat soit fini, que notre motivation ne soit pas la plus grande, mais c'est notre obligation de tout donner, notre job. C'est aussi notre passion de jouer au foot et tout le monde veut jouer contre nous. On ne peut pas ne pas tout donner et dire que c'est normal. Ce n'est pas possible. J'attends la même chose contre Dijon et contre Reims. » Des joueurs conscients de ce discours ? « Oui, on a parlé et s'ils n'en sont pas conscients, nous avons un problème. Je parle un peu français, anglais et je pense que nous nous sommes compris. Et c'était le dernier moment.» Beaucoup d'absents face à Dijon pour la fête de fin de saison... « C'est comme ça et c'est un peu tard pour faire la fête honnêtement. Cela aurait peut-être été mieux de la faire après le match contre Monaco, c'était le moment. Mais d'un autre côté, si nous avions fait la fête contre Monaco, tout le monde aurait dit que nous n'avions pas de respect pour Rennes et la finale de Coupe de France. Donc on doit réfléchir à tout pour ne pas faire d'erreurs. J'étais très heureux après notre match contre Monaco, c'était vraiment un bon sentiment pour moi, mon premier championnat. Mais contre Dijon, j'espère que ce sera proche de ce sentiment mais je pense que ce ne sera pas la même chose.»
  8. vs Dimanche 3 Février à 21h sur Canal + avec Turpin au sifflet ! Depay qui nous suce la teub' en évoquant une envie de départ cet été, entre autre pour un club comme le PSG.... Bien sur Neymar est forfait. Sinon ce serait bien d’éviter un autre blessé, hein Turpin !! Soit gentil
  9. Match ce soir sur Anal+ à 21h compo probable : Topic flemme, pas envie de me casser le cul désolé
  10. Match dimanche soir à 21h sur Anal+ A la veille de la rencontre, il est déjà possible de définir les grandes tendances concernant le Bordeaux/PSG de la quinzième journée de L1 qui aura lieu dimanche soir (21h). Il y a de nombreuses zones d'ombre côté PSG, notamment en raison de la fatigue liée au match contre les Reds. La Ligue 1 reprend ce dimanche (21h) pour le PSG avec un déplacement à Bordeaux, un grand classique de la L1, mais c'est une équipe parisienne loin d'être au complet qui devrait se présenter en Gironde demain soir. PSG/Liverpool a laissé des traces et de nombreux changements sont attendus dans le onze de départ après le très exigeant match de Ligue des Champions de mercredi soir. Si Thomas Tuchel doit encore confirmer la chose devant la presse en début d'après-midi, il est assez probable que Neymar (adducteurs), Mbappé (épaule) voire Di Maria (douleur à l'abdomen) ne débutent pas voire n'aillent pas du tout en Gironde. Le Parisien annonce également que Dani Alves est probablement prêt pour débuter un match alors que Meunier n'était toujours pas revenu à l'entraînement hier. Dans les buts, c'est Areola qui devrait reprendre la place après que Buffon ait joué les derniers matches tandis que Marquinhos a fini épuisé face aux Reds et pourrait aussi souffler. Au milieu, Rabiot et Draxler sont eux aussi de très sérieux candidats à une place dans le onze de départ et les incertitudes sont donc très nombreuses. Une équipe possible du PSG face à Bordeaux : Areola - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe - Alves, Verratti (ou Draxler), Rabiot, Bernat - Draxler, Cavani (ou Choupo-Moting), Nkunku Du côté de Bordeaux, on a une infirmerie bien moins pleine puisque le seul absent sera le défenseur central Igor Lewczuk mais il n'est de toute façon pas un titulaire. Reposé hier, le taulier de la défense girondine qu'est Pablo pourra jouer. Récemment absents, Jimmy Briand et Maxime Poundjé seront bien disponibles comme le confirme Sud-Ouest et Ricardo aura donc le choix pour composer son équipe. Reste à savoir s'il va continuer en 4-3-3 comme ces dernières semaines, ce qui n'est pas sûr. Une équipe possible de Bordeaux face au PSG : Costil - Sabaly, Pablo, Koundé, Poundjé - Sankharé, Otavio, Lerager ou Plasil - Kalu ou Karamoh, Cornelius, Kamano. Fc déclaration : Sankharé : « On connaît le PSG, on sait que c’est une grosse équipe, mais on est à domicile. Il va falloir faire un gros match, on en est capable. Ça va être un match compliqué, mais ce ne sont pas des extraterrestres. On peut les mettre en difficultés. »
  11. New world record à prévoir Canal + sport vs Le Paris Saint-Germain reçoit Lille ce vendredi 02 novembre 2018 à partir de 20h45 dans le cadre de la 12e journée de la Ligue 1. François Letexier sera l’arbitre L’équipe probable du PSG : Buffon – Marquinhos, Thiago Silva, Kehrer – Meunier, Verratti, Rabiot, Bernat – Di Maria, Mbappé, Neymar. L’équipe probable de Lille : Maignan – Celik, Fonte, Soumaoro, Ballo-Touré – Thiago Mendes, Xeka – Pépé, Ikoné, Bamba – Leao Je sais ouverture de topic avec l'équipe, c'est clairement un affront ! mais je respect rien donc ça passe Conf' de presse : Di Maria C’est désormais chose sûre, l’ailier argentin ne quittera pas le PSG cet été. Depuis ce mercredi, Ángel Di María est officiellement lié au club jusqu’en juin 2021. Il s’est présenté devant la presse ce matin et a confié son appréhension face à la Ligue des Champions. Quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez prolongé ? Ángel Di María : « Je suis tout d’abord très heureux de prolonger. Le nouvel entraîneur et la confiance qu’il m’a accordé a été décisive. Je sens que je suis dans un grand moment de ma carrière. Depuis que je suis arrivé, j’ai vécu de très belles années au PSG et je pense que je peux encore progresser. » Quel est ton rapport avec la sélection argentine ? Et penses-tu que le club est plus proche de gagner la Ligue des Champions ? « Concernant la sélection, mon objectif est de revenir mais c’est le sélectionneur qui décidera. Pour la Champions League, nous avons un grand entraineur. En Ligue ça se passe très bien mais nous avons un groupe très difficile en Ligue des Champions. Si nous mettons le collectif avant tout, nous pouvons atteindre les 8èmes de finale. » On dit parfois qu’il n’y a pas assez de connections entre les attaquants sur le terrain, qu’en pensez-vous ? « Peut-être que nous ne sommes pas encore au maximum de notre capacité. C’est difficile quand on a beaucoup d’attaquants d’être efficace directement mais nous travaillons sur ça. » Meilleur parisien 2018, où te sens-tu le plus à l’aise ? à 4 devant ou à 3 ? « La question que vous posez est surtout une question pour l’entraîneur. Moi, je peux jouer partout c’est pareil pour moi. J’ai joué à tous les postes cette année. Il faut que les trois de devant connaissent leur position et moi je m’adapte au choix de l’entraîneur. » Nous sommes à quelques jours du match Naples-PSG, risque d’élimination. En parlez-vous entre vous ? « Je suis désolé mais je ne répondrai pas sur le match contre Naples, je souhaite me concentrer sur Lille pour l’instant. » Après l’OM, Mbappé se dit prêt à assurer un rôle de leader sur le terrain. Avez-vous été surpris, quel est son rôle dans le vestiaire ? « Honnêtement, je n’ai pas entendu ce qu’il a dit. C’est un vrai phénomène, il a beaucoup grandi après le Mondial. S’il dit qu’il peut être leader, alors c‘est sûrement vrai. » On a l’impression qu’il y a deux PSG. Un leader en Ligue 1 et un plus en difficulté en Ligue des Champions… « On souffre en Champions League mais nous ne sommes pas les seuls. Nous avons tiré deux équipes au dessus de nous, Naples et Liverpool, mais nous travaillons pour reproduire ce que nous faisons en Ligue en Champions. Pensons d’abord au match contre Lille. » Penses-tu que Lille est votre plus grand rival aujourd’hui ? « Lille est en train de vivre une très grande phase, c’est la deuxième équipe à avoir encaissé le moins de buts, après nous. Ce sera compliqué d’obtenir cette 12ème victoire d’affilée mais nous ferons de notre mieux. » Thurel Quel est le groupe de demain ? Thomas Tuchel : « Cavani, Kurzawa, Dagba, et Alves se sont entraînés avec le groupe puis en individuel. Pour Cavani, nous devons attendre l’entraînement d’aujourd’hui. Ce n’est pas sûr encore, mais je pense qu’il sera avec nous demain. » Après le match avec l’OM, avez vous échangé avec Mbappé et Rabiot ? Avez-vous fait quelques réglages ? « Je ne dois pas être trop émotionnel, je dois réfléchir à ce qu’il s’est passé à Marseille. Les choses se sont passées et l’attention est maintenant sur Lille. » Qui sera aux cages demain ? Est-ce que le rôle de Buffon dépasse celui de gardien de but ? « Oui, il a un rôle très important. Il a une grande carrière, une grande expérience. Son approche du sport est primordiale. C’est important qu’il partage cette expérience. Ce sera lui demain et également contre Naples. » Vous avez beaucoup parlé de Neymar, Mbappé, Di Maria. Quelle est la différence avec Cavani, est-il différent ? « C’est important d’avoir des joueurs avec des caractères différents. Edi est un vrai numéro 9, il est important pour l’équipe. C’est une bonne chose qu’ils ne soient pas semblables. C’est important pour la confiance qu’un numéro 9 marque des buts aussi. » PSG-Lille, meilleur test pour le match contre Naples ? « Je ne vais pas vous dire comment nous allons jouer demain. Les deux matchs contre l’OM et Lille sont très difficiles. Le LOSC a des qualités individuelles telles que Pépé, Bamba, Ikoné. C’est important de contrôler le match mais aussi la contre-attaque. Nous devons nous focaliser sur demain et pas Naples. » Allez-vous adapter votre système face à l’adversaire ? « Si c’est nécessaire de changer pour contrôler la contre-attaque par exemple, alors nous le ferons. Il faut analyser le jeu. Contre Lille, nous devons avoir une bonne structure en attaquant et contrôler le jeu avant la contre attaque. Sinon nous allons avoir des problèmes. » Après OM-PSG, le groupe est-il ressorti plus fort ? « J’espère que le groupe a évolué. C’est toujours un process, ce ne sera jamais terminé. Je n’aime pas sanctionner les joueurs mais quelques fois c’est nécessaire. Il faut regarder vers l’avant et continuer. Il faut ajuster le groupe, c’est normal. » Après Lyon puis l’OM, Lille est-il le club que vous redoutez le plus ? « Non, pas de peur mais beaucoup de respect. Comme nous l’avions pour Lyon, qui avait joué en Ligue des Champions juste avant. Marseille également, c’est toujours compliqué de jouer au Vélodrome. Lille a une saison fantastique et c’est mérité. Mais il n’y a pas un club plus difficile à jouer que l’autre. » Le collectif pose un peu problème en ce moment, quelle est la meilleure solution pour pallier à cela ? « Nous souhaitons plus d’automatismes évidemment, nous sommes encore en évolution. C’est un travail de longue haleine. » Concernant Angel Di Maria, c’était une priorité qu’il prolonge ? En quoi est-il un joueur clé ? « C’est magnifique qu’il continue avec nous car il est très important. C’est facile avec lui car il est professionnel, jamais blessé, joue pour l’équipe. C’est primordial d’avoir un joueur comme lui dans le groupe. »
  12. vs Samedi 20 octobre à 17 h au parc des princes Diffusé sur Canal + On continue notre série invincibilité et on va tutoyer le bayern et l'As roma afin de faire mieux qu'eux (10 victoires consécutives). Pas de Kimpembe , Rabiot toujours en négo (Les représentants de Rabiot ont des exigences élevées et souhaitent atteindre la somme de 10M€ pour le salaire et la prime. Un objectif commun pour le #PSG et le joueur : ne pas se séparer. C’est pour cette raison que les deux parties se rapprochent). Allez on prépare la branlée face aux marseillais
  13. Nice / PSG Match : Nice - PSG Lieu : Allianz Riviera (Nice) Coup d'envoi : 17h15 À suivre en direct sur Canal + Déclaration: Eric Maxim Choupo-Moting Ses premières impressions sur la Ligue 1 « J’ai joué en Allemagne et en Angleterre et c’est un nouveau championnat très différent. Au PSG, tu joues pour le plus grand club de France. C’est une fierté. Il y a beaucoup de qualités individuelles ». Le déroulé de son transfert « Ça fait quelques mois que Thomas Tuchel m’a contacté, depuis la fin de la dernière saison. Depuis Mayence, on est toujours en contact avec le coach. Il m’a demandé si je pouvais m’imaginer jouer ici. J’ai répondu qu’en jouant pour lui, tu peux toujours apprendre beaucoup de choses. J’ai dit oui. Mais ce n’était pas sûr et il fallait attendre. Alors je me suis donc focalisé sur ma préparation avec Stoke. Ça s’est joué le dernier jour. Il connaît mes qualités et me fait confiance. Je me fais confiance aussi. Je suis très content ». Ses qualités « C’est le coach qui doit décrire mes qualités. Je suis un joueur qui aime jouer avec le ballon, avoir des dribbles, je peux aussi garder le ballon. Mon respect est grand pour Edi (Cavani) qui a montré que c’est un grand attaquant ». Son rôle de remplaçant « Tous les joueurs veulent être sur le terrain. Mais je comprends mon rôle. Edi est un grand attaquant. Si j’ai ma chance, c’est normal de tout donner. Seulement 11 joueurs peuvent jouer. Si je rentre je suis content et je vais apprendre ». Kylian Mbappé « J’avais déjà vu ses qualités en Coupe du monde et en Ligue 1. Je le vois chaque jour à l’entraînement, il est très fort et je suis content de jouer avec lui. Il est d’origine camerounaise, ça fait un peu plus d’Afrique dans l’équipe. C’est un peu comme un petit frère, je vais tout faire pour qu’il ait une grande carrière ». Les critiques et ses débuts « T’entends toujours des critiques mais aussi du positif. Je ne lisais pas trop les journaux en Angleterre. J’ai confiance en moi et ce qui importe c’est ce que le coach pense. Ça fait du bien d’avoir marqué contre Rennes. C’est important quand tu débutes. Je veux continuer sur cette lancée. Je me sens déjà intégré. J’ai le sentiment d’être dans une bonne famille ». Un objectif en terme de buts « Je joue comme attaquant, je veux marquer et faire des passes décisives. Si on joue et qu’on gagne, ça me va. Mon but est de montrer mes qualités sur le terrain ». Son intégration « Je parle anglais, allemand et français donc ça aide. Thiago Silva et Edison Cavani m’ont très bien intégré. Dani Alves est vraiment marrant. Je l’aime bien. Il m’envoie ses vidéos (rires). Je m’entends aussi avec les jeunes comme Kylian Mbappé ou Neymar ». Thomas Tuchel L’état du groupe « Lassana Diarra et Colin Dagba (blessure musculaire à l’arrière de la cuisse) sont blessés. Concernant Julian Draxler, Adrien Rabiot et Thomas Meunier, on doit attendre l’entraînement du jour ». Nice « C’est une équipe qui aime avoir la ballon, la possession. Ils sont en confiance avec la balle. Ils peuvent jouer avec 4 ou 5 défenseurs. Notre défi sera d’avoir une réponse et d’être bien préparés pour demain (samedi). C’est important d’être bien concentrés aujourd’hui (vendredi) à l’entraînement pour être prêts pour le match. C’est compliqué de faire un bon match à Nice ». Un plan anti-Balotelli ? « Pas de plan anti-Balotelli. Il a des qualités extra et beaucoup de talent. C’est toujours dangereux de jouer contre lui car tu ne sais pas ce qu’il va faire. Nous devons être attentifs avec lui et (Alan) Saint Maximin ». Le retour de Kylian Mbappé « Il sait que c’était un temps dur pour lui. Nous sommes très heureux de son retour. Il est heureux également de jouer pour nous demain ». Son avis sur la Ligue 1 « C’est une ligue très physique. Dans chaque équipe, il y a des joueurs très rapides avec beaucoup d’endurance. C’est très difficile car c’est important de contrôler les contre-attaques. C’est le défi pour nous qui aimons la possession. C’est un championnat très équilibré avec des équipes comme Lyon, Marseille et Monaco ou encore Toulouse ou Nice qui ont un autre niveau ». La Ligue 1, un frein pour la Ligue des champions ? « Non, je ne suis pas de cet avis. Nous avons nos propres limites et on place la barre très haut. C’est notre défi. Ce n’est pas facile de gagner encore et encore. Je l’ai dit plusieurs fois, c’est peut-être que nous faisons paraître cela comme facile. La pré-saison n’était pas évidente. On a un nouvel entraîneur et un nouveau staff. Nous avons eu des situations difficiles pratiquement chaque week-end mais l’équipe a montré du mental. Pour nous le défi, maintenant, est de bien préparer le match de Nice et éventuellement battre ce record ». L’importance des records « Nous avons eu la possibilité contre Reims de gagner et d’être une part de l’histoire du club. Normalement je ne parle pas de ce genre de choses avant le match mais j’ai senti que les joueurs aiment ce défi pour faire de grandes choses. Ils savent qu’on a cette possibilité d’égaler le record de Lille (huit victoires en huit matches). Ce n’est pas nécessaire que j’en parle à l’équipe car ils le savent très bien et ils veulent y arriver ». Le rôle de Choupo-Moting « Pour lui c’est clair. Il est ici pour être un bon remplaçant. C’est très important pour nous. Il a l’habitude de travailler dur durant la semaine et les matches. Il peut jouer en 9 ou sur les côtés. Il est patient et confiant. Nous sommes très satisfaits de lui ». Vers un jeu plus rapide du PSG ? « C’est important d’accélérer le match, de jouer simple et vite. Parfois, c’est une question de technique de jouer simple. C’est difficile car nos joueurs aiment toucher le ballon et plusieurs fois. Quand on commence l’attaque, il n’est pas nécessaire de toucher le ballon trop souvent mais de passer le ballon pour jouer un jeu simple et rapide. Dans la zone de jeu, c’est possible de dribbler et de faire beaucoup de touches. Donc c’est important de jouer avec plus d’intensité ». Son choix de venir à Paris « Il y a une combinaison de jeunes joueurs avec des talents, des stars. Paris, c’est la capitale, on est là pour bien faire évoluer le club, la façon dont nous jouons au foot. C’est une grande tache pour nous tous. Les joueurs ? Ils étaient déjà ici. Malheureusement, on n’a pas eu d’autres joueurs que j’aurais aimé. Nous essayons de faire le possible avec ceux que nous avons a disposition. C’est seulement tous ensemble, en tant qu’équipe, que nous ferons des exploits. Pour demain, tout est possible ».
  14. vs Ce soir à 20h45 au Parc sur Canal+ Sport pas de Mbappe, pas de Neymar... mais le retour de Verrattiii..
  15. vs Info : Arbitre : Jerome Brisard Samedi 1er septembre à 17h sur Canal + et sur BeIN sport 1 Décla : Ca vannouille à Nimes Conférence de presse : Tuchel : Verratti a repris l'entraînement. On décidera ensemble après la séance du jour s'il est avec nous à Nîmes. à propos de Bernat et Choupo-Mooting : "On est le 31 août, c'est très tard, peut-être trop tard. Je ne vais pas mentir. Nous essayons de faire signer les deux joueurs, ils font leur test médical maintenant. Je ne sais pas si d'autres suivront." à propos du tirage au sort de la ligue des champions : "Ancelotti est un grand entraîneur. Il a été une grande inspiration pour moi" à propos de Choupo-Moting : "Nous cherchions depuis plusieurs semaines une doublure à Cavani. L'occasion s'est présentée avec Maxim. C'est un joueur de top niveau. Il peut impacter tout de suite dès qu'il sort du banc." [Fin de conf' pour moi...] c'est trop dur là [Reprise pour le beau jeu] à propos de Mbappé : "C'est un joueur unique. C'est un joueur qui a faim de marquer des buts, qui souhaite gagner chaque match/jeu à l'entraînement. C'est un compétiteur qui fait ressortir le meilleur de ses coéquipiers." Avec Neymar nous avons beaucoup de possibilités, mais c'est bien d'avoir Edi Di Maria Mbappe et Neymar. Je cherche à structurer encore.
  16. Dernier match d'unai Poutrage pour finir en beauté.
×
×
  • Create New...