Jump to content
ForumPSG.com

Search the Community

Showing results for tags 'ligue1'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Paris Saint-Germain
    • Forum Paris SG
    • Forum Supporters
  • Autres
    • Le Général
    • Présentation
    • Le comptoir des Sports
    • Challenge Pronostic
  • Forum
    • À propos du Forum

Calendars

  • Calendar

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


MSN


Website URL


Skype


Location


alias

Found 14 results

  1. Match au parc ce soir a 21:00 Diffusé sur Canal + L’Équipe Le XI probable pour #PSGFCGB : Navas - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat - Marquinhos, Verratti - Di Maria, Neymar - Mbappé, Icardi. Bon match a tou(te)s Al'
  2. Match sur canal + Clement Turpin sera l'arbitre Bon courage pour ce match venteux.
  3. #FCNPSG Match Mardi 4 février à la Beaujoire face à Nantes à 21h05 sur Canal + Sport La 22e journée de Ligue 1 est à peine terminée que déjà il faut penser à la 23e, qui va se jouer mardi et mercredi. Le Paris Saint-Germain, qui s’est imposé 5-0 contre Montpellier samedi sera à Nantes au Stade de la Beaujoire demain soir (coup d’envoi à 21h05). Entre ces deux rencontres, L’Equipe fait un tour de l’état des joueurs parisiens et se lance dans une équipe probable. « La séance s’est décompensée hier entre soins pour ceux qui avaient joué et entraînement plus classique pour les autres. Pour le match à Nantes, Thomas Tuchel sera toujours privé de Marquinhos (cuisse), Dagba (genou) et Bernat (mollet). Thiago Silva, qui a participé à la séance collective vendredi, est sur le chemin du retour. Dès demain ? Tanguy Kouassi et Pablo Sarabia ont beaucoup joué. Ces deux-là devraient être moins sollicités à la Beaujoire. Certains joueurs (Kimpembe à la jambe, Neymar aux côtes, notamment), sont sortis du match face aux Héraultais en se plaignant de coups. Pas de quoi, a priori, remettre en cause leur présence demain. Layvin Kurzawa devrait enchaîner un 3e match comme titulaire de rang. L’équipe probable : Navas Meunier, Kehrer, Kimpembe, Kurzawa Di Maria, Verratti, Gueye, Neymar Mbappé, Icardi. Sur les forfaits déjà certains, il y a en effet peu de suspense. Le seul retour surprise envisageable est celui de Bernat, mais ce sera sans doute trop tôt. Il est bien pensable que Kouassi et Sarabia et ne démarrent pas ce match après 2 titularisations consécutives. On reste cependant très prudent sur le onze proposé par L’Equipe. Il faut au moins attendre le point officiel de Thomas Tuchel en conférence de presse aujourd’hui pour avoir quelques précisions supplémentaires. Il serait un peu surprenant qu’il y ait, comme avancé par le quotidien ici, quasiment la même équipe que face à Montpellier. Abdou Diallo (23 ans) peut prendre une place en défense (à gauche par exemple) et Leandro Paredes (25 ans) pourrait démarrer au milieu. De toute façon, difficile de ne pas se méfier d’un journal qui place encore Mbappé à droite des attaquants du 4-4-2 alors que sa place « de base » est clairement à gauche à chaque match. CONF' DE PRESSE À la veille de la rencontre de la 23e journée de Ligue 1 face à Nantes, ce mardi 4 février à 21h05 au Stade de la Beaujoire, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a répondu aux questions des médias. Extraits. GROUPE « Le groupe va s’entraîner ce mardi après-midi. Deux jours après un match, c’est le moment de réfléchir, de parler avec les kinésithérapeutes, les docteurs et les joueurs. Il est sûr que Marquinhos, Juan Bernat, Thiago Silva et Colin Dagba seront absents. J’espère que tous les autres seront disponibles. » NANTES « Je m’attends à affronter une équipe qui évoluera en 4-4-2. Nantes est très fort à domicile. On a beaucoup de respect, ce n’est jamais facile. Nous avions perdu là-bas la saison dernière, alors que nous étions dans une situation assez compliquée. Aujourd’hui, la situation a changé. On a beaucoup gagné, ce sera encore notre défi mardi. On s’attend à affronter une équipe regroupée, disciplinée, qui court beaucoup. On veut avoir le ballon pour contrôler le match et pour gagner. » CONFIANCE « Dans le sport, avoir trop confiance est la pire des choses. Je sens mon équipe très professionnelle, très concentrée. On a disputé beaucoup de matches, dans des contextes différents, et on a trouvé des solutions. Contre Montpellier, l’équipe a été très sérieuse et réalisé beaucoup d’efforts. On s’attend à un Nantes à son meilleur niveau. Contre nous, c’est toujours ainsi. Je sens mon équipe très concentrée en match, à l’entraînement, dans le vestiaire… Les joueurs sont heureux d’être ensemble. C’est la meilleure chose pour bien se préparer, mais il faut être attentif et avoir beaucoup de respect pour l’adversaire. On sait qu’il faut faire beaucoup d’efforts pour gagner, c’est pour cela que l’on n’arrêtera pas de pousser les joueurs. » ÉTAT D’ESPRIT « Nous sommes dans un moment extraordinaire, avec des résultats extraordinaires. Nous gagnons de manière spectaculaire contre différentes équipes. On a montré de grandes qualités contre Montpellier, gagné 5-0, et on ne parle pas du match, pas de la performance, mais de Neymar et Kylian Mbappé. Je suis donc triste, car j’aime le jeu. On est une équipe forte, qui aime le jeu, joue avec intensité malgré l’enchaînement des matches. »
  4. #PSGMHSC Match au Parc des Princes à 17h30 sur Canal+ Jérôme Brisard arbitre de PSG / Montpellier Montpellier (4ème) Déclaration : Andy Delort : « Je n’ai peur de personne. Mais le pire à Paris, c’est Paredes. C’est incroyable comment il parle. Il insulte tout le monde sur un terrain. Et pourtant il s’appelle Paredes. Pas Neymar… » Damien Le Tallec : On va jouer au Parc, dans des bonnes conditions, on va prendre du plaisir et essayer de faire quelque chose. Ils savent contre qui ils vont tomber (sourire). On va essayer de leur rendre le match difficile, sans finir à dix si possible. Il faut faire le match 90 minutes, Conf' de presse de Tuchel : Etat des troupes « Bernat, Thiago Silva et Marqnuinhos sont indisponibles. Tous les autres pourront disputer le match. » Edinson Cavani « Il y a des situations pires dans la vie que de rester au PSG. Je pense qu’il va se sentir bien aller vite. il doit retrouver de la confiance et du rythme. Edi est là, c’est un grand joueur. On n’a pas de changement dans ce groupe et c’est bien. Avec lui demain, on va voir. Tout le monde peut être titulaire demain, lui aussi, mais il a manqué plusieurs semaines et pour ça on doit être un peu patient aussi, on ne peut pas imaginer qu’il fasse son meilleur match demain. S’il retrouve du rythme et de la confiance, il est un joueur important pour nous et on va l’aider. » Match aller à Montpellier « Oui, c’était un match important mais on a fait de bons matches avant aussi. On a toujours montré un bon état d’esprit. A Montpellier on a changé pour un 4-4-2. On a réussi à retourner le match pour obtenir la victoire, c’était très bien. Il y a des matches clés pendant une saison, ça en était peut-être un, comme le deuxième match face à Monaco après un 3-3 ici… Mais des plus petits matches comme face à Pau sont aussi des matches clé si on joue comme ça. » Presnel Kimpembe « J’ai l’impression qu’il a utilisé cette blessure entre les deux saisons pour faire un grand pas en avant. Il n’a pas eu de vacances, il a travaillé tout l’été pour récupérer et pour sa réhabilitation. Il était super fit pour le premier match face au Real et depuis ce match là, il est resté sur ce niveau. Il est très fort, il est très agressif et très fiable. » Cavani vs Icardi « Oui, c’est une bonne chose, la concurrence est une bonne chose. C’est bien dans un club comme le PSG. Il (Icardi) est aussi important pour nous, même s’il ne marque pas Il travaille beaucoup, il a un gros impact défensivement. » Prolongation Thomas Meunier « Si c’était juste entre l’entraîneur et le joueur et le joueur, ce serait facile. Mais il y a plus d’intervenants. Je suis très satisfait maintenant de Thomas, j’ai beaucoup confiance en lui. » Niveau de son équipe « Cette équipe est très forte, déterminée à gagner chaque match. On croit qu’on peut combattre pour tous les titres dans cette saison. On doit prouver chaque semaine, tous les trois jours. Si les choses restent comme ça, aujourd’hui j’ai beaucoup de confiance dans cette équipe. »
  5. PSG VS MONACO PSG/Monaco sera diffusé en exclusivité sur Canal+ à 21h00 Thomas Tuchel : «On gagne en équipe» À la veille de la rencontre de la 20e journée de Ligue 1 face à Monaco, ce dimanche 12 janvier à 21h au Parc des Princes, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a répondu aux questions des médias. Extraits. GROUPE « C’est facile, tout le monde est là ! C’est un bon sentiment, mais des décisions à prendre. Nous avons vingt-cinq joueurs de champ et quatre gardiens de but à l’entraînement. C’est bien, car on aura besoin de tout le monde. Tout le monde est disponible et veut jouer. Abdou Diallo ? Il a fait un entraînement complet aujourd’hui, mais on ne prendra pas de risque. » DOUBLE-CONFRONTATION « C’est peut-être la première fois de ma carrière que je joue la même équipe deux fois en trois jours. C’est bizarre de jouer le retour avant l’aller, et d’affronter la même équipe à trois jours d’intervalle. C’est la situation, on va s’adapter. Concernant l’équipe, on va faire le premier match, et on décidera ensuite pour le deuxième. On va affronter Monaco deux fois, qui a un nouvel entraîneur, on n’a donc qu’un seul match pour analyser son jeu. L’équipe a changé de structure, nous nous attendons à un 4-1-4-1, comme l’Espagne. On prépare l’équipe à cela. Elle a confiance en son jeu, ce sera donc un match style contre style. On verra qui prendra le dessus, mais on est optimiste. » MONACO « On a la possibilité de gagner six points mais on a beaucoup de respect car Monaco est très fort offensivement. Cette équipe joue toujours avec quatre ou cinq attaquants, et beaucoup de qualité. C’est un grand défi pour ce premier match de Ligue 1 de l’année. Nous sommes dans une bonne période, affichons un bon état d’esprit et de la qualité. C’est un match qu’on attend, et qu’on veut gagner. J’ai le sentiment que nous sommes plus matures, plus costauds. On a gagné en personnalité. L’équipe a grandi. Tout le monde est là, profite, bon état d’esprit malgré la concurrence, mais il faut être attentif pour garder ce niveau. » TACTIQUE « On attaque ensemble et on défend ensemble. L’effort de l’équipe est peut-être la plus belle chose dans le football. Si l’on joue en 4-4-2, il y a beaucoup de choses à faire ensemble. Tout le monde doit faire le nécessaire. Les joueurs le font. En ce moment, on gagne en équipe. Tout le monde fait le nécessaire. » MAURO ICARDI « Honnêtement, je suis très impressionné par lui. Il est très fiable et très professionnel. Il comprend le football de haut niveau, sait ce que l’équipe doit faire pour être équilibrée. Il est très efficace et travaille défensivement. » Historique
  6. En direct sur Canal+ ce soir à 21h05 Stade Geoffroy-Guichard Ouverture de Topic au top Déclaration du jour : "Ce match est une parenthèse agréable dans notre Championnat. C'est toujours sympa d'affronter une équipe formatée pour gagner la Ligue des Champions. Tous les joueurs ont envie de disputer ce match pour se mesurer et hausser leur niveau de jeu. Cette équipe permet à d'autres de s'exprimer. C'est elle qui décide. Ce n'est pas un manque de respect par rapport aux autres équipes mais tout dépend si elle laisse la possibilité à son adversaire de s'exprimer ou pas. Le PSG a ce luxe-là" a déclaré Puel dans des propos relayés par L'Equipe. Equipe : Un peu d'histoire... 85e match officiel entre le Paris Saint-Germain et Saint-Etienne, le bilan est largement favorable aux Parisiens avec 45 victoires, 26 nuls et 13 défaites. Le Paris Saint-Germain reste sur une série de 18 matches officiels face à Saint-Etienne 14 victoires et 4 nuls) sans le moindre échec, depuis l’élimination en quart de finale de la Coupe de la Ligue face aux Verts, le 27 novembre 2012 (0-0, 3-5 t.a.b.). Le record du club (21 matches sans défaite contre Nantes et Angers) n’est pas loin. Les Rouge et Bleu vont aussi jouer leur 42e match officiel dans le Forez face aux Stéphanois et se sont imposés à 16 reprises, pour 15 nuls et seulement 10 défaites. Le Paris Saint-Germain a d’ailleurs réalisé le premier exploit de son histoire à Geoffroy Guichard, en s’imposant contre Saint-Etienne 1-0, le 18 septembre 1971 (but de Bernard Guignedoux). 34 joueurs ont porté le maillot des deux clubs : Alex Dias, José Aloisio, Jérôme Alonzo, Jean-Christophe Bahebeck, Dominique Bathenay, Mathieu Bodmer, Yohan Cabaye, Zoumana Camara, Dominique Casagrande, Jéremy Clément, Grégory Coupet, Mevlut Erding, Laurent Fournier, David Hellebuyck, Robert Jacques, Gérard Janvion, Christophe Landrin, Jean-Michel Larqué, Thierry Laurey, Francis Llacer, Blaise Matuidi, Roland Mitoraj, Bernard Pardo, Stéphane Pédron, Lionel Potillon, Cyril Pouget, Philippe Redon, Dominique Rocheteau, Daniel Sanchez, Liazid Sandjak, Jean-Luc Sassus, Jean-Philippe Séchet, Siaka Tiené et Jean-Luc Vasseur. Zlatan Ibrahimovic est le meilleur buteur parisien face aux Stéphanois, avec 14 buts inscrits. Il devance Edinson Cavani (12 buts) et Mustapha Dahleb (11 buts). Les enjeux... Avec le match nul de Marseille à Metz (1-1) ce samedi, le Paris Saint-Germain est assuré de remporter le titre honorifique de champion d’Automne, le 12e de son histoire (après 1985-1986, 1988-1989, 1993-1994, 1995-1996, 1996-1997, 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014, 2015-2016, 2017-2018 et 2018-2019). Le Paris Saint-Germain n’a toujours pas connu de matches nuls en championnat : 13 victoires et 3 défaites, un cas unique en Ligue 1 en 2019-2020. Un tel bilan n’était plus arrivé depuis la saison 2014-2015, pour Guingamp, qui avait connu son premier partage des points lors de la 19e journée. Le club de la capitale a inscrit au moins un but lors de ses 27 derniers matches officiels à l’extérieur, depuis le 19 mai 2018 et le nul à Caen (0-0). Le Paris Saint-Germain, à l’extérieur en championnat, n’a plus fait match nul depuis plus d’un an et un score de parité à Strasbourg (1-1, le 05/12/2018) soit une série de 18 matches (13 victoires et 7 défaites). Les clés du match... Le Paris Saint-Germain devra confirmer son efficacité offensive (meilleure attaque du championnat avec 35 buts inscrits, malgré un match en retard à jouer à Monaco) contre une équipe que les buteurs rouge et bleu apprécient particulièrement. Avec 146 buts encaissés face au Paris Saint-Germain, Saint-Etienne est aussi le club le plus généreux pour les Parisiens, avec Lens (146 buts aussi pour le club nordiste), un record qui pourrait donc tomber ce soir dans le Forez.
  7. Le PSG se déplace à Brest ce samedi (17h30) lors de la 13e journée de Ligue 1. Le match sera diffusé sur Canal + et Be In Sports Conf' de presse : Thomas Tuchel fait le point sur les blessés auprès des médias du club avant d'aller devant les journalistes : "Neymar est absent bien sûr, comme Loic Mbe Soh, Thomas Meunier, Thilo Kehrer et Ander Herrera. Pour Mauro Icardi on doit encore attendre et voir. Il a ressenti grosse douleur. On va devoir aussi attendre pour Leandro Paredes qui était malade aujourd'hui." Icardi est incertain : "On doit attendre de voir si Mauro Icardi est capable de jouer. Il a ressenti une grande douleur après Bruges. Tuchel se méfie des Brestois, invaincus à domicile : "Je m'attends à un match difficile face à une équipe qui n'a pas perdu à domicile. Ce sera comme un match de coupe pour eux et nous serons favoris. Nous devons montrer nos qualités pour l'emporter. Nous sommes fatigués mais nous devons réaliser une performance complète contre Brest. On prépare ce match vendredi afin d'être prêt demain." Les axes à améliorer selon Tuchel "Je ne sais pas, cela peut changer tous les trois jours. Cela dépend de la situation et des joueurs disponibles. Je crois que nous sommes ensemble et l'équipe est fiable dans les grands matchs. On a perdu contre Reims et Dijon, c'est atypique pour nous mais je préfère perdre maintenant plutôt que en janvier, février ou mars. Je déteste perdre mais c'est mieux si c'est maintenant." Tuchel satisfait de la qualification européenne :"On est premiers en Ligue des champions et déjà qualifiés. C'est impossible de garder le même niveau et nous devons toujours nous améliorer." Sur la sortie de Leonardo mercredi : "C'est bien d'avoir quelqu'un pour nous défendre au sein du club. C'est bien. Je vais parler du sportif et tout le reste c'est pour lui. Je parle du sportif et lui du politique et du club." Sur la situation compliquée de Cavani : "C'est compliqué pour lui car il est habitué à commencer tous les matchs. Depuis quelques semaines c'est une grande différence pour lui au niveau du rythme et de la confiance. Il a montré à l'entraînement qu'il ne lâchait pas. Normalement il va jouer demain. C'est nécessaire qu'il commence et retrouve le rythme. il est déçu de ne pas jouer mais il l'accepte et garde un bon état d'esprit." Paris doit jouer tous les matchs à fond : "On prépare les matchs contre Dijon et Brest de la même manière que contre Marseille ou en Ligue des champions. Une fois sur le terrain il faut tout donner et jouer à fond." Le PSG choisit-il ses matchs ? "Je n'ai pas l'impression que les joueurs choisissent leurs matchs mais parfois la tension est différente. Cela dépend de la manière dont on débute le match. Il faut voir quelle intensité on met en début de rencontre, ce sont des petits détails qui peuvent indiquer notre état d'esprit. On doit être attentif et on doit apprendre de nos défaites pour préparer les prochains matchs." Cavani, titulaire à Brest :"J'espère que le fait de jouer samedi va être un déclic pour lui. Je n'aime pas avoir Edinson sur le banc mais j'ai pris cette décision à ce moment-là car Mauro Icardi était bien alors que lui était blessé. Ce n'est pas de la faute d'Edi. C'est un joueur important pour nous et je veux qu'il commence demain à Brest." Tuchel exigeant avec son équipe :"On doit accepter de se dire les choses avec honnêteté. La deuxième période contre Marseille n'était pas bonne mais c'est du passé. Quand on en a parlé c'est fini. Maintenant on regarde vers l'avant. L'important c'est de progresser. Oui je suis exigeant mais c'est parce que j'attends toujours plus de mes joueurs. Je sais qu'ils sont capables de mieux jouer. On ne peut pas se concentrer que sur le mauvais ou que sur le très bon, il faut aller de l'avant pour préparer le prochain match."
  8. vs Le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Dijon (20e) ce vendredi au Stade Gaston-Gérard pour le compte de la 12e journée de Ligue 1 (coup d’envoi à 20h45, diffusion sur Canal+Sport). A la veille de la rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel était en conférence de presse. L’occasion de faire le point sur les disponibilités dans son groupe. Le PSG sans Neymar, Kehrer et Meunier, blessés. C'est "trop tôt" pour Herrera et Verratti, qui reprendront l'entraînement lundi dixit Tuchel. Thiago Silva a été "malade cette nuit" et manquera à l'appel aussi à Dijon. Bonne nouvelle ? Gueye est opérationnel. L’arbitre de la rencontre a été choisi, il s’agira de Ruddy Buquet.
  9. On les fume.. pas le temps de leur accorder de l'importance. Match ce soir a 21:00 au Parc sur Canal + C’est désormais une coutume à l’approche d’un match du PSG, commençons par les absents du jour. On trouve dans l’infirmerie Rouge & Bleu Neymar Jr, Gana Gueye, Thomas Meunier et Thilo Kehrer. Ces défections ne devraient cependant pas empêcher le PSG d’afficher une équipe très compétitive et un banc fourni face à l’Olympique de Marseille. Sur le papier, Paris reste nettement au dessus. Reste à traduire cette supériorité dans les faits. Le latéral droit Colin Dagba étant jugé “prêt” au service par son entraîneur, à priori la seule interrogation côté PSG – sauf mauvaise surprise qui provoquerait un nouveau forfait inattendu – se concentre sur la composition du milieu de terrain. Ander Herrera sera-t-il apte à enchaîner lui qui ressenti des douleurs aux adducteurs mardi dernier à Bruges ? Si la réponse est positive, l’Espagnol trouvera naturellement sa place au côté du duo Marquinhos-Verratti dans un 4-3-3. Si la réponse est négative, les alternatives peuvent se nommer Leandro Paredes ou Pablo Sarabia. La Provence (voir ci-dessous) opte pour l’international argentin dans l’entre-jeu du PSG, L’Equipe mise sur l’ancien Sévillan. Quant au Parisien, il estime que Herrera et Sarabia sont en balance. On peut aussi imaginer voir Bernat au milieu de terrain et Diallo à sa place dans le couloir gauche. Devant, c’est un trio façon “DIM” qui aura pour objectif de faire des misères à l’arrière garde phocéenne, sans qu’on sache si celle-ci sera composée de deux ou trois axiaux. Qui de Mbappé ou Di Maria sera à droite ? Qui évoluera à gauche ? Chaque option présente ses avantages. La défense du PSG, devant Navas, devrait elle être composée du tandem Silva-Kimpembe et des latéraux de poche Bernat, et Dagba donc. PSG : Navas – Dagba, Thiago Silva (c), Kimpembe, Bernat (ou Diallo) – Herrera (ou Verratti), Marquinhos, Verratti (ou Bernat) – Di Maria, Icardi, Mbappé. Remplaçants : Rico, Diallo, Paredes, Draxler, Sarabia, Cavani, Choupo-Moting. Entraîneur : Tuchel. OM : Mandanda (c) – Sarr, Kamara, Caleta-Car, Sakai – Rongier, Strootman, Sanson – Germain, Benedetto, Payet. Remplaçants : Pelé, Amavi, Gonzalez, Perrin, Lopez, Khaoui, Randonjic. Entraîneur : Villas-Boas
  10. vs Premières tendances pour les compositions de PSG/Reims Publié le mardi 24 septembre 2019 à 10:12 par Jean Chemarin François Letexier arbitre de PSG/Reims Le PSG reçoit le Stade de Reims ce mercredi soir au Parc des Princes (21h) pour le compte de la 7e journée de Ligue 1. Et à la veille de la rencontre, il est déjà possible de définir les grandes tendances concernant les compositions d'équipe. Cavani et Icardi devraient encore manquer à l'appel tandis que Mbappé a des chances d'être de retour. Verratti est lui suspendu. Trois jours après son succès à Lyon, le PSG rejoue ce mercredi soir à domicile face à Reims, actuel 10e de Ligue 1, pour le compte de la 7e journée. Pour l'occasion, Thomas Tuchel sera toujours privé de Colin Dagba, Thilo Kehrer ou encore Julian Draxler et devrait a priori devoir se passer encore d'Edinson Cavani (hanche) et Mauro Icardi (adducteurs) selon L'Equipe. Marco Verratti est lui suspendu. Forfait face à l'OL dimanche, Pablo Sarabia a fait des soins au Camp des Loges hier et pourrait être de retour dans le groupe. Même son de cloche pour Kylian Mbappé, qui est totalement guéri de sa lésion à la cuisse selon L'Equipe et peut jouer. Mais comme le staff ne veut prendre aucun risque avec lui, il faudra encore attendre le dernier entraînement du jour pour savoir si Thomas Tuchel compte ou non le convoquer pour ce match de milieu de semaine. L'Allemand sera en conférence de presse aujourd'hui et on devrait en savoir plus à cette occasion. S'il est convoqué, il y a fort à parier que Mbappé évoluera dans l'axe de l'attaque à la place de Choupo-Moting, avec Neymar à sa gauche et Di Maria à sa droite. Derrière, Tuchel a de nombreuses options, que ce soit dans l'axe ou à gauche avec Bernat et Diallo. En l'absence de Verratti, Marquinhos devrait enchaîner au milieu, à moins que Tuchel donne sa chance à Paredes. Le onze possible du PSG contre Reims : Navas - Meunier, Silva, Diallo, Bernat - Gueye, Marquinhos, Herrera - Di Maria, Mbappé, Neymar Tombeur de l'OM et du LOSC cette saison, mais restant sur deux matches consécutifs sans marquer, le Stade de Reims se présentera lui demain soir au Parc avec un effectif quasiment complet. Seuls Tristan Dingomé et Arber Zeneli manqueront à l'appel. David Guion devrait opter pour son traditionnel 4-2-3-1 avec notamment Rémi Oudin en dix en l'absence de Dingomé et Romao à la récupération. Le onze possible de Reims contre le PSG : Rajkovic - Foket, Disasi, Abdelhamid, Konan - Chavalerin, Romao - Cafaro, Oudin, Doumbia - Dia
  11. vs Le PSG reçoit Strasbourg ce samedi après-midi au Parc des Princes avec le grand retour de Neymar au programme. En direct sur Canal+ et beIN Sports 1 le samedi 14 septembre 2019 à 17h30 En bref : Paris n’a remporté aucun de ses 2 derniers matches face à Strasbourg en Ligue 1 (1-1 le 5 décembre 2018 à la Meinau et 2-2 le 7 avril dernier au Parc des Princes), mais n’a plus connu la passe de 3 face à cet adversaire dans l’élite depuis avril 1985 – avril 1986 (3). Paris n’a perdu aucune de ses 28 réceptions de Strasbourg dans son histoire en Ligue 1 (21 victoires, 7 nuls) ; il n’y a que Bastia (29 – 22 victoires, 7 nuls) que les Parisiens ont accueilli plus souvent dans l’élite sans s’incliner. Strasbourg n’a remporté aucun de ses 22 derniers matches face à un tenant du titre en Ligue 1 (5 nuls, 17 défaites), son dernier succès face à un champion de France en titre remontant au 20 décembre 1996 à Auxerre (1-0). Paris a remporté 5 de ses 7 derniers matches en Ligue 1 (2 défaites), après n’avoir gagné qu’un seul des 6 précédents (2 nuls, 3 défaites). Strasbourg n’a remporté que 2 de ses 20 derniers matches de Ligue 1 (11 nuls, 7 défaites) : contre Reims le 3 avril 2019 (4-0) et Nantes le 24 mai 2019 (1-0). Paris n’a perdu aucun de ses 21 derniers matches à domicile en Ligue 1 (19 victoires, 2 nuls), plus longue série en cours. Sa dernière défaite sur ses terres dans l’élite remontant au 12 mai 2018 contre Rennes (0-2). Strasbourg n’a remporté qu’un seul de ses 9 derniers matches à l’extérieur en Ligue 1 (5 nuls, 3 défaites), c’était le 24 mai 2019 à Nantes (1-0). Strasbourg est, avec Rennes, la seule équipe à ne pas avoir encaissé le moindre but en déplacement en Ligue 1 2019/20. L’attaquant de Paris Eric-Maxim Choupo-Moting a d’ores et déjà marqué autant de buts en 2 matches de Ligue 1 cette saison (3) qu’en 22 la saison dernière. L’attaquant de Strasbourg Nuno Da Costa est impliqué sur 4 buts face à Paris dans sa carrière en Ligue 1 (2 buts, 2 passes décisives), c’est plus que face à toute autre équipe de l’élite. Conf' de presse
  12. vs Match au Parc des Princes Dimanche 11 août à 21h sur Canal+ Cette rencontre au Parc des Princes sera arbitrée par Clément Turpin. Il sera assisté par Nicolas Danos et Cyril Gringore. Alexandre Perreau Niel sera le quatrième arbitre. Karim Abed et Alexandre Castro officieront en tant qu’arbitres assistants vidéo. Allez on se chauffe tranquillement, a vous !!!
  13. Match au Parc Avant-dernier match de la saison, PSG/Dijon a été fixé au samedi 18 mai à 21h et il sera diffusé par pas moins de trois chaînes : Canal+, BeIN Sports 1 et Canal+ Sport. Samedi 18 mai à 21 h vs C'est un Thomas Tuchel de très bonne humeur qui s'est présenté face à la presse après la victoire de son équipe à Angers. Il a apprécié la victoire de ses troupes, le rebond au niveau mental ou encore la première du jeune Mbe Soh et le match de Neymar. Il a en revanche moins aimé l'expulsion de Marquinhos et les nombreux absents qu'il va devoir gérer pour la dernière de la saison au Parc contre Dijon. Ce qui lui a plu dans ce Angers/PSG : « On a bien joué pendant de nombreuses minutes mais il y a eu des minutes avec des occasions et avec des espaces trop grands entre les lignes. Mais c'est OK, nous sommes heureux de recommencer à gagner. C'était vraiment nécessaire. Pas facile, c'est normal mais il y a eu beaucoup de minutes où on a bien joué. Ce que je n'ai pas aimé, c'est qu'encore une fois, après le deuxième but on n'a pas continué à donner le rythme et à pousser le match dans le camp adverse. Je n'aime pas ça mais c'est une phase difficile, c'est comme ça. Nous avons gagné et ça va nous aider à retrouver la confiance et l'état d'esprit. Mais je dois dire qu'il était absolument nécessaire de montrer une réaction, c'était notre dernière chance pour faire ça. » Neymar très impliqué : « Une motivation particulière, je ne sais pas mais il a bien joué. Ce sont les choses que nous attendons de lui, qu'il soit décisif pour nous, qu'il marque des buts, qu'il fasse des passes décisives. C'est son job, parce que c'est son talent et j'attends qu'il fasse ça pour nous. Un signe pour la saison prochaine ? Pff, je ne sais pas, c'est un signe pour aujourd'hui et c'était nécessaire de le faire aujourd'hui. » L'expulsion de Marquinhos : « Il y a une faute, c'est clair, j'ai vu les images, c'est sans discussion et il y a penalty mais j'étais convaincu qu'il n'y avait plus la double peine. Donc je m'attendais à un carton jaune et c'est un gros problème pour nous. On a joué aujourd'hui avec Marquinhos, c'est le dernier défenseur, et avec Loïc Mbe Soh qui a 17 ans. Pour PSG/Dijon (samedi prochain), c'est maintenant un grand problème. Je pensais vraiment que la règle n'était pas comme ça, qu'il y avait seulement penalty et carton jaune. » Quelle charnière centrale contre Dijon ? « C'est une bonne question (rires) et je ne sais pas. Peut-être que Kehrer pourra revenir mais il a senti que ce n'était pas possible pour lui d'être avec nous aujourd'hui, il n'avait pas confiance et ressent toujours des douleurs. Donc je ne peux pas dire maintenant pour samedi prochain. Kimpembe a des problèmes au talon, des douleurs, et il ne sera pas là non plus (il est suspendu).» Le premier match de Mbe Soh : « Pas mal non ? Ce n'était pas facile mais il a très bien commencé. Pendant tout le match, il a été sûr et a sauvé quelques situations difficiles, il a protégé le but avant la dernière touche. C'était bien. Je lui ai dit aujourd'hui à 14h qu'il allait jouer, ce n'était pas possible pour lui d'être nerveux car c'était trop tard (rires). Il a bien joué, il a été bien avec Marquinhos à ses côtés. C'était un peu plus sérieux en seconde mi-temps car on a changé pour un milieu de terrain à trois et ils étaient mieux protégés. » Paredes en défense centrale, une option pour Dijon ? « (il pouffe de rire puis répond) Ah mais oui ! Peut-être qu'on fera ça mais non, non, ce n'est pas un défenseur. Peut-être qu'on le fera contre Dijon mais, à mon avis, si on fait ça, on doit jouer à trois défenseurs, ce n'est pas possible avec Leo de jouer à quatre derrière, ce n'est pas un défenseur central. Si on joue avec lui, on doit jouer à trois. C'est peut-être possible qu'il soit le gars au milieu avec Loïc (Mbe Soh) et... (Un journaliste lui propose alors le nom de Nsoki) Aujourd'hui, ce n'était pas possible pour lui et il ne sera peut-être pas avec nous car il a été appelé pour la Coupe du Monde U20. » Encore plus de jeunes en vue avec tous les absents ? « Peut-être qu'on devra faire ça mais c'est toujours le même sujet. On parle toujours de la même chose. Aujourd'hui encore, on avait 14 joueurs professionnels, plus les deux gardiens. C'est une situation où on manque de joueurs, de possibilités pour changer en match, de compétition. C'est comme ça. Pour Dijon, avec des gars suspendus, cela va être plus compliqué. À chaque match, je pense que le plus dur est fini mais on trouve toujours une autre situation compliquée.» Des joueurs qui ont semblé plus motivés : « Oui mais c'était aussi nécessaire, on peut le dire honnêtement ! C'était nécessaire qu'on montre ça car c'est un cadeau que nous soyons des joueurs et un entraîneur professionnel. C'est un cadeau de la vie et c'est une obligation. Pour moi, c'est absolument normal. C'était un des derniers moments pour montrer cet état d'esprit qui est nécessaire pour gagner en Ligue 1. Ce n'est pas un match amical et on a joué pendant les dernières semaines comme des matches amicaux. Ce n'est pas possible. On attendait la victoire alors que non et c'est bien que ce ne soit pas comme ça. On doit tout donner. Je n'attends jamais notre meilleur match et je peux comprendre que le championnat soit fini, que notre motivation ne soit pas la plus grande, mais c'est notre obligation de tout donner, notre job. C'est aussi notre passion de jouer au foot et tout le monde veut jouer contre nous. On ne peut pas ne pas tout donner et dire que c'est normal. Ce n'est pas possible. J'attends la même chose contre Dijon et contre Reims. » Des joueurs conscients de ce discours ? « Oui, on a parlé et s'ils n'en sont pas conscients, nous avons un problème. Je parle un peu français, anglais et je pense que nous nous sommes compris. Et c'était le dernier moment.» Beaucoup d'absents face à Dijon pour la fête de fin de saison... « C'est comme ça et c'est un peu tard pour faire la fête honnêtement. Cela aurait peut-être été mieux de la faire après le match contre Monaco, c'était le moment. Mais d'un autre côté, si nous avions fait la fête contre Monaco, tout le monde aurait dit que nous n'avions pas de respect pour Rennes et la finale de Coupe de France. Donc on doit réfléchir à tout pour ne pas faire d'erreurs. J'étais très heureux après notre match contre Monaco, c'était vraiment un bon sentiment pour moi, mon premier championnat. Mais contre Dijon, j'espère que ce sera proche de ce sentiment mais je pense que ce ne sera pas la même chose.»
  14. vs Dimanche 3 Février à 21h sur Canal + avec Turpin au sifflet ! Depay qui nous suce la teub' en évoquant une envie de départ cet été, entre autre pour un club comme le PSG.... Bien sur Neymar est forfait. Sinon ce serait bien d’éviter un autre blessé, hein Turpin !! Soit gentil
×
×
  • Create New...