Jump to content
ForumPSG.com
Slinky

Topic RIP

Recommended Posts

Oh putain ce monstre 

énorme acteur, d’une génération dorée et qu’on a pas remplacée...

je peux même pas siter tout ses films 

Henri serin

leo tartafionne

Mr de sainte colombe

 

etc etc 

L’humour roi 

😥

Share this post


Link to post
Share on other sites

Presque RIP

qui se transforme en grosse sieste :ptdr:

Citation

#Jesuisfatiguée, moi qui ai si peu souvent utilisé cet adjectif...
#Jesuisfatiguée de ce monde d'une violence insoutenable, insupportable...
#Jesuisfatiguée de cette France, que j'ai aimée douce, humaniste et rayonnante, dans laquelle, aujourd'hui, ce sentiment hideux, la haine, que je n'ai jamais su ressentir, est devenue quotidienne, anonyme, dans tous ses aspects les plus abjects, trop nombreux à citer...
#Jesuisfatiguée de voir certains "écrivains" ou "journalistes" (guillemets de rigueur), sortir de leur hibernation comme les "Scathophaga stercoraria" (les latinistes traduiront), pour se repaître de leur détestation des autres, s'ériger en "juges", en "moralisateurs", en "bien-pensants", se délecter en "pondant" des "sagas" aussi pitoyables que saugrenues et ravager ainsi des vies en provoquant des dégâts affectifs et psychologiques que l'indigence intellectuelle et la sécheresse de cœur ne leur permettent pas de mesurer...
#Jesuisfatiguée qu'un manquement fiscal qui n'a, certes, aucune excuse, mais qui a, du moins, des "explications" familiales, soit, par l'écume, sciemment suscitée par certains, transformé en "crime", agrémenté de mensonges, dont certains dépassent le loufoque et de suspicions strictement infondées... 
#Jesuisfatiguée que tout ce que j'ai pu, tout ce que nous avons pu, accomplir pendant tant d'années, tout ce qui fut généreux, tourné vers les autres, empathique, créatif, innovant ou utile, soit à jamais effacé par l'encre indélébile d'une instruction exclusivement à charge, livrée complaisamment aux claviers de navrants scribouillards nécrophages...
#Jesuisfatiguée de voir en souffrir l'homme de ma vie, que j'aime et que j'admire pour tout ce qu'il a réalisé, mes enfants, les plus beaux cadeaux de l'existence et, même, les aînés de mes petits-enfants, mes lutins, hélas "connectés"...
#Jesuisfatiguée de devoir dire et redire à celles et ceux qui me font l'honneur de m'aimer, notamment dans ma "famille" levalloisienne pour laquelle j'ai encore tant de choses à réaliser, que je suis bien celle, que nous sommes bien ceux qu'ils connaissent et apprécient, loin des minables caricatures qui en sont faites avec délectation...
Pour les autres, pour ceux qui nous ont, si inutilement, si méchamment, insultés, diffamés, pour ceux qui m'ont si profondément blessée, je voudrais, très exceptionnellement, leur répondre et simplement leur dire : je ne me pose en aucun cas en "victime", mais, avant de porter un jugement sur ma vie, essayez d'abord de suivre ma route, à la fois si simple et si compliquée, essayez de vivre mes chagrins, mes douleurs, d'appréhender mes angoisses, mes bonheurs, mes joies, mes fous-rires, essayez de partager mes convictions, fortes, mes doutes, abyssaux, mes réussites, mes fautes, mes erreurs, essayez de parcourir toutes les années que j'ai parcourues et, alors, sachant que la parole et l'écriture sont si faciles, mais eque l'action, elle, réclame bien des efforts, vous pourrez, peut-être, et même si ellr n’est n'a pas un récit passionnant, raconter ma vi... si tant est que la vôtre puise être un exemple !
#Jesuisfatiguée et, comme c’es la Fête du Travail, je vais en profiter pour faire une grosse sieste...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage ça a loupé.

La fausse martyre et sa tentative de suicide avec 3 dolipranes.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Philippe “Zdar” Cerboneschi, un des membres du duo Cassius est décédé hier. 

Il y a quelques jours Cassius avait posté sur son compte insta une vieille photo du duo avec Dj Medhi.

 

Pour les non connaisseurs, Dj Medhi est mort y a qq années après une chute de la mezzanine de son appart qui s'était effondrée.

Zdar est mort en chutant de la fenetre d'un appart :oups:

 

Image

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce fut un bon président ( ce n'est que mon avis), notamment sur la scène internationale. 

Rip

Share this post


Link to post
Share on other sites

seulement sur la scène internationale...au Moyen-Orient. Le bombardement des serbes, la politique de Mitterrand qui se poursuivait en Afrique, les essais en Nouvelle-Calédonie....

Sur le plan national, j'ai beau cherché, je vois pas ce qu'il a fait de positif.

Par contre, un mec sûrement sympa à rencontrer lors d'un dîner ou au salon de l'agriculture.

Rip Chirac.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Se faire enculer par un mec cool qui sourit ca semble toujours moins pire...

rep president

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chirac était aussi aimé à l'étranger, au moyen Orient et en Afrique. Sous oublier les outres mers. Son rejet d'Israël, on se souvient tous de son coup de sang là bas et le refus de faire la guerre en Irak avec Bush furent de grands moments.

Après y'avait pas que du bon sur le plan national loin de là. Mais il avait au moins le mérite contrairement aux guignols qui l'ont succédé, de respecter le peuple. Il avait l'air humain tout simplement. Il avait la stature chef d'état. On ne voit plus ça depuis...

Edited by Ibr1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Mendy4Ever a dit :

Chichi...

 

Son seul défaut était d'être de gauche.

Un vrai homme de droite. 

Mais toi tu confonds droite et extrême droite. T'es un fan de buisson

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

samu social, beaucoup de trucs peu connus sur les handicaps, un vrai militant anti fn, j'ai eu l'occasion de le voir dans un rehab assister à un témoignage et démontrer une grande humanité à l'occasion, il avait fait son heure et demie de route pour ça, pas obligé, mais présent. Après l'homme politique..., de toute façon pour faire ces métiers, faut une part d'ombre

 

REP et condoléances à la famille

 

Citation

Jacques Chirac, ancien président de la République français mort ce jeudi à 86 ans, a noué une histoire étroite avec le PSG lorsqu’il était maire de Paris. Il avait lancé une idée de fusion dans les années 1970, avant de se soucier de la vente du club dans les années 1990.

 

Jacques Chirac était déjà un personnage bien connu du paysage politique français quand il a été élu maire de Paris (les élections avaient été réhabilitées 105 ans après les dernières) en 1977. Une époque où le PSG était encore jeune, sept ans après son changement de nom et de statut (1970). Peu connaisseur du football, l’homme politique, décédé ce jeudi à 86 ans, s’est tout de même rapidement penché sur le cas du football dans la capitale. 

Peu de temps après son élection, en 1978, il avait étudié le dossier d’une fusion entre les trois clubs principaux de Paris: le PSG, le Paris FC et le Racing. Il avait surfé sur la volonté du président du PSG Daniel Hechter, en 1977, de fusionner avec le Racing. Fraîchement élu à la mairie, Chirac avait mis son veto au projet. Il avait donc lancé un nouveau plan un an plus tard, avec cette idée de fusionner les trois clubs de la capitale. Avec un but: en faire un club puissant sur la scène nationale. Et une promesse: de gros moyens pour y parvenir. 

 
 
Chirac court-circuite le PSG pour créer Paris 1

Le projet avait été lancé, les discussions s‘étaient multipliées et la mairie avait même annoncé, en mai 1978, la fusion programmée pour juin 1979. Quelques mois plus tard, la mairie de Paris avait finalement pris le contrepied du PSG en annonçant la création d’une équipe baptisée Paris 1, avec pour partenaires le PFC, le Racing et la station de radio Europe 1. Et donc pas le PSG du président Francis Borelli, qui avait remplacé Hechter, épinglé pour une affaire de caisse noire. Le projet de fusion fut finalement abandonné en juin 1979, après la relégation du Paris FC en deuxième division. Chirac avait alors tranché en faisant du PSG le club n°1 de la capitale. 

"La ville de Paris et ses partenaires sont convenus de ne pas donner suite à leur projet de constituer une société d’économie mixte sportive nommée Paris 1, avait expliqué la ville dans un communiqué publié le 23 juin 1979. Au terme de la saison 1978-1979, la ville de Paris constate en effet que l’expérience consistant à faire coexister dans la Capitale deux équipes de football professionnel en première division n’a pas été concluante." Un serpent de mer toujours d’actualité. 

"Mais Bravo qui?"

Après cet épisode, Jacques Chirac est resté un suiveur des résultats du club de la capitale, même s’il était beaucoup moins connaisseur que certains de ses pairs Philippe Séguin ou Nicolas Sarkozy. Il a souvent fréquenté le Parc des Princes pour les remises de coupes (en foot et en rugby). C'est aussi ce stade qui fut le théâtre d'une sorte de passation de pouvoir entre François Mitterrand et lui-même à la présidence de la République.

Chirac mitterrand AFP.jpg  

L’homme d’Etat préférait l’ambiance à la technique, comme l’illustre cette anecdote de Michel Denisot, ancien président du club (1991-98). "Il ne connaît pas bien, mais il aime l’émotion, confiait l’ancien présentateur de Canal+ dans une interview à Nice-Matin en 2014. Il est très bon public. Mais c’est vrai que, lorsque j’étais président du PSG, nous étions un jour côte à côte au premier rang. Le PSG marque, il me demande qui a mis le but, je lui réponds ‘Bravo’. Et il me dit : ‘Oui mais bravo qui?’."

Une Coupe = une Légion d'honneur

Même lorsqu’il était président de la République, Chirac suivait assidûment l’actualité du club, comme lorsque Michel Denisot avait annoncé son départ du club en 1998.

"En février 1998, quand il a été question que j’arrête le PSG à la suite des discussions avec Pierre Lescure, Jacques Chirac m’a appelé, raconte l’ancien dirigeant dans le livre 100 histoires incroyables du PSG. Il m’a dit: ‘je ne veux pas me mêler des histoires du club mais ça va être difficile de terminer la saison alors qu’on sait que vous allez partir. (…) Chirac m’a également dit: ‘Ce serait bien que vous terminiez en gagnant quelque chose, si c’est le cas, je vous donnerai la Légion d’honneur’. J’ai gardé ça pour moi et nous avons terminé en gagnant la Coupe de France et la Coupe de la Ligue coup sur coup au Stade de France." Chose promise, chose due, Michel Denisot est devenu chevalier de la Légion d’honneur en novembre 1998.

 

Edited by Gringo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chirac à T. Blair : « La cuisine anglaise , au début on croit que c’est de la merde et après y avoir goûté on regrette que ça n’en soit pas »

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...