Aller au contenu
ForumPSG.com
Goret

My Banque - La Crise - Mes Thunes

Recommended Posts

Moi j'veux juste savoir combien ça m'coute concrètement sans blabla de banquier l'utilisation de 500 euros si je les rembourse 15 jours après

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

500€ sur 15 jours à 17% ça te coûte 3,54€.

 

Le revolving ne coûte pas Rand chose sur des périodes très courtes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais enfin si t'as un livret A ou autres, ça te coûtera toujours moins cher de piocher dedans temporairement que de te servir d'un revolving de merde

 

le risque c'est de s'habituer à s'en servir (c'est d'ailleurs l'objectif de la banque quand ils te le collent comme ça) et que ça te coûte un bras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La Banque centrale européenne sort une baisse des taux pour relancer le crédit

 

Investisseurs, vous allez pouvoir vous frotter les mains ! Contre toute attente, la Banque centrale européenne vient de baisser, pour la première fois, son principal taux directeur de 0,05% à 0%.

 

Cela signifie que les banques se refinancent sans frais auprès de la BCE, et devraient logiquement abaisser encore les taux qu'elles facturent à leurs propres clients qui s'endettent. En conséquence, les particuliers, pour les achats d'immobilier, et les entreprises pourront obtenir des taux de plus en plus bas.

 

Par ailleurs, le taux de dépôt qui s'applique aux liquidités que les banques font auprès de la Banque Centrale Européenne (BCE) passe de -0,3% à -0,4%. En d'autres termes, les banques qui préfèrent mettre au chaud leur argent dans des coffres plutôt que de l'injecter dans l'économie vont être davantage pénalisées.

 

En outre, la banque centrale va accroître dès avril à 80 milliards d'euros contre 60 milliards d'euros mensuels son programme de rachat d'actifs. Ces rachats vont pouvoir être étendus aux obligations des sociétés non bancaires de la zone euro. Cette mesure qui permet d'injecter des liquidités dans le système financier devrait donner un coup de pouce significatif à la bourse.

 

D'ailleurs dès l'annonce de ces mesures par Mario Draghi le président de la BCE, le CAC40 s'est orienté nettement à la hausse en gagnant environ 2,5% à 4 539 points.

 

Reste à savoir si ces mesures seront suffisantes pour relancer l'activité et relancer une inflation tombée à – 0,2 % en zone euro en février ?

 

http://www.leparisien.fr/economie/la-banqu...016-5614727.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Help au cas ou

 

Est ce que quelqu'un ici sait si dans le cadre du compte épargne temps il y a une différence de traitement entre le CP et le RTT quand on demande leur paiement.

En clair est ce que le paiement d'un jour de CP est supérieur à un jour de RTT au cas ou des primes seraient attachées à la base de calcul des CP ?

 

merci

Modifié par Gringo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les cp sont toujours apparentes avec une prime, donc techniquement tu gagnes plus en congés (ce qui est con!) qu'au taf et du coup en rtt..

Après le rtt est payé par ta boîte alors que les cp c'est une caisse indépendante à laquelle cotise ton patron et toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour la réponse

je voulais surtout savoir, dans la nouvelle mesure compte épargne temps, qui dit que quand tu n'as pas pris tes congés payés et/ou tes RTT, ils vont dans un compte épargne temps et te sont payés à la fin de l'année.

Ma question est de savoir si les jours de CP et les RTT avaient la même valeur lorsqu'ils te sont payés. 

à priori les CP incluent les primes ce que les RTT ne font pas, donc pour moi un CP<RTT en valeur ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'incroyable piratage qui a fait chuter Vinci en bourse

 

 

 

Le groupe Vinci a été victime hier d'une fausse information sur une révision de ses comptes et le renvoi de son directeur financier qui a fait plonger son cours en bourse. L'action a été revendiquée par des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

Incroyable histoire que celle qu'a vécue hier le groupe Vinci, victime d'une fausse information qui lui aura fait perdre, au plus fort de la séance en bourse, plus de 18,28 % soit 5 milliards d'euros de capitalisation. Tout commence à 16 h 05 lorsque Bloomberg, l'agence de presse spécialisée dans l'information économique et financière, diffuse un communiqué par courriel à destination de la presse et des analystes.

 

Le document affirme que le groupe de BTP a licencié son directeur financier Christian Labeyrie après avoir découvert d'importantes erreurs d'écritures comptables sur les exercices de l'année 2015 et celui du premier semestre 2016 sur un montant de 3,5 milliards d'euros. Le communiqué fait l'effet d'une bombe et le cours de l'action de Vinci dévisse très fortement en bourse. Une heure plus tard, Vinci publie un communiqué de démenti : «Un faux communiqué de presse Vinci a été publié par Bloomberg le 22 novembre à 16 h 05. Vinci dément formellement l'ensemble des «informations» figurant dans ce faux communiqué et étudie toutes les actions judiciaires à donner suite à cette publication», explique le groupe sur son site internet. Mais le mal est fait et, si le titre Vinci remonte, à la fin de la séance d'hier, il cède 3,76 % à 58,80 €. Ses volumes d'échanges atteignaient cinq fois ceux réalisés en moyenne par la valeur ces trois derniers mois sur Euronext.

 

Ce piratage inédit est alors revendiqué dans un nouveau communiqué intitulé «Action mediatico-boursière contre Vinci : revendication». Dans ce courriel, les signataires se félicitent de ce «sabotage», indiquant avec des fautes d'orthographe que «la forêt de notre dame des landes a elle même sentie le béton reculer et ces occupants ont fêté se nouveau coup porté directement dans la bourse de ce monstre de béton». L'action de déstabilisation viendrait donc d'opposants au futur aéroport controversé de Notre-Dame-des-Landes.

 

«Nous avons été hackés et nous allons saisir l'AMF (autorité des marchés financiers, ndlr)», a déclaré un porte-parole du groupe Vinci. L'AMF a indiqué suivre le dossier de «très près», se réservant «le droit d'étendre ses investigations en fonction de l'analyse des premiers éléments recueillis.»

 

Des précédents

 

Ce n'est pas la première fois que des tentatives de déstabilisation des places financières se produisent. En avril 2013, le compte Twitter de l'agence Associated Press (AP) avait été piraté par l'Armée électronique syrienne qui avait écrit qu'une explosion venait de se produire à la Maison Blanche. La nouvelle avait déclenché un flash crash (décrochage immédiat) à Wall Street ; l'indice Standard&Poor's 500 chutant de 145 points en trois minutes. Le temps de rétablir la vérité et la bourse de New York perdait 136 milliards de dollars. Des sommes astronomiques qui s'expliquent notamment en raison du trading à haute fréquence. Celui-ci permet de passer un grand nombre d'ordres en quelques secondes après une mauvaise nouvelle. Aux États-Unis, la SEC (Security and Exchange Commission), le gendarme de la Bourse avait décidé de plancher sur la question.

 

Philippe Rioux

 

La dépêche

 

 

:almos:

  • Upvote 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon c'est pas la banque mais c'est tout comme. 

J'ai besoin de conseils et pour l'instant j'ai pas trouvé une réponse claire (et j'ai personne qui taffe dans les assurances dans mon entourage).

Mon oncle est décédé y a quelques mois. Il a souscrit un contrat assurance décès chez MMA (prévoyance décès pour être précis). Pour étudier le dossier et voir s'ils versent le capital ils veulent un certificat médical avec nature et cause du décès. 

Il est décédé à l'hosto après une lourde opération et j'ai qu'un compte rendu d'hospitalisation où tout est super détaillé dont les antécédents médicaux (assez conséquent). 

Donc je me demande s'il y a pas trop d'info dans ce papelar, s'ils vont pas s'en servir pour empêcher de verser l'argent, où je me fais des films et ils ont pas le choix ? C'est pas comme si c'était un suicide ! 

bref j'y connais rien 

:jap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Fumiste a dit :

Bon c'est pas la banque mais c'est tout comme. 

J'ai besoin de conseils et pour l'instant j'ai pas trouvé une réponse claire (et j'ai personne qui taffe dans les assurances dans mon entourage).

Mon oncle est décédé y a quelques mois. Il a souscrit un contrat assurance décès chez MMA (prévoyance décès pour être précis). Pour étudier le dossier et voir s'ils versent le capital ils veulent un certificat médical avec nature et cause du décès. 

Il est décédé à l'hosto après une lourde opération et j'ai qu'un compte rendu d'hospitalisation où tout est super détaillé dont les antécédents médicaux (assez conséquent). 

Donc je me demande s'il y a pas trop d'info dans ce papelar, s'ils vont pas s'en servir pour empêcher de verser l'argent, où je me fais des films et ils ont pas le choix ? C'est pas comme si c'était un suicide ! 

bref j'y connais rien 

:jap:

Tout dépend s'il a dû remplir un questionnaire médical (probable) lors de la souscription. Si oui il faut espérer qu'il n'ait pas menti.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×