Aller au contenu
ForumPSG.com
Bagheera

Emissions, médias, reportages, documentaires...du monde sportif

Recommended Posts

Citation

 

Paris officiellement désigné ville hôte des JO 2024

 

Au terme d'un vote à main levée, le CIO a attribué mercredi l'organisation des Jeux Olympiques 2024 à Paris. Comme prévu dans l'accord conclu fin juillet, Los Angeles a obtenu les JO 2028.

C'est enfin officiel : Paris a été désignée ville hôte des Jeux Olympiques 2024 au cours de la 131e session du Comité international olympique mercredi à Lima. Par un vote à main sans surprise, le CIO s'est prononcé en faveur de l'accord conclu avec la capitale française et Los Angeles. La ville américaine a donc hérité de l'organisation des JO 2028.

Après trois défaites douloureuses -dont la dernière en 2005 face à Londres-, la capitale française va enfin décrocher les JO, grâce à un dossier calibré pour combler les attentes du CIO, mais aussi un timing et un enchaînement de circonstances favorables. La ville, où le baron Pierre de Coubertin avait relancé l'idée des Jeux Olympiques à la fin du XIXe siècle, va les accueillir pour la troisième fois de son histoire après 1900 et 1924. Ça sera une troisième fois pour Los Angeles également après 1932 et 1984.

 

Pour la première fois, le CIO a attribué deux éditions des Jeux lors d'une même session. L'instance présidée par Thomas Bach a mis en place cette double attribution pour éviter de passer à côté d'un dossier de qualité à l'heure où les villes candidates se font plus rares. Face à l'opposition locale inquiète des conséquences budgétaires liées à l'organisation, Boston, Hambourg, Rome et Budapest avaient renoncé tour à tour à se présenter.

 

Les 90 membres du CIO présents ont élu par un unique vote à main levée les deux villes hôtes. Il n'y a pas eu de vote électronique secret comme c'est traditionnellement le cas, et pas non plus de cérémonie d'ouverture de l'enveloppe avec le nom de la ville lauréate. Une longue campagne entamée il y a près de trois ans s'achève donc au cours d'un vote tout à fait protocolaire, mais Paris a déjà les yeux tournés vers 2024 dont le coup d'envoi sera donné le 2 août lors de la cérémonie d'ouverture au Stade de France. Place à sept ans pour préparer les JO, tout en restant dans les clous d'un budget de 6,6 milliards d'euros.

 

https://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Paris-officiellement-designe-ville-hote-des-jo-2024/834045

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mec ou les mecs qui gère SoFoot sur les réseaux sociaux ont changés non? C'était pas dingue mais des fois marrants, la on touche le fond tellement c'est naze avec des vannes et reprises de mythos sur paname.

Et les vidéos Brut qu'il postentj'ai même pas de mot tellement c'est nul

  • Like 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

 

Les matches de Ligue des champions du PSG réservés à beIN Sports à partir des huitièmes de finale

 

L'élimination de Monaco étant actée depuis mardi soir, après sa défaite face à Leipzig (1-4), on connaît le diffuseur du PSG pour les phases finales de la Ligue des champions. Seul club français qualifié, Paris sera exclusivement retransmis sur beIN Sports à compter des huitièmes de finale. Une situation différente de la saison passée où la présence de deux clubs français qualifiés avait entraîné une alternance, identique à celle de la phase de poules, entre Canal et beIN.

 

https://www.lequipe.fr/Medias/Actualites/Les-matches-de-ligue-des-champions-du-psg-reserves-a-bein-sports-a-partir-des-huitiemes-de-finale/853087

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eurosport qui franchit une nouvelle étape dans la filsdeputerie sur les droits TV pour le Rennes PSG en CDF, ça suffit pas d'être abonné à leur chaîne de merde, ce sera diffusé exclusivement sur Eurosport player (tablettes etc...) à 10 balles par mois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mauvais calcul de leur part, ils pourraient se faire des thunes avec la pub sur ce match au lieu d'espérer vendre un abo que personne prendra et qui fera connaitre la voie du streaming à certains...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La FFF leur met la pression, parce que selon le contrat de diffusion ils ont l'air d'avoir le droit

Après pour une compétition comme la CDF ça fait mauvais genre

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, La dareune a dit :

La FFF leur met la pression, parce que selon le contrat de diffusion ils ont l'air d'avoir le droit

Après pour une compétition comme la CDF ça fait mauvais genre

 

Ça devient plus compliqué de suivre la Coupe de France plutôt que la Coupe de La Ligue pourtant en terme de prestige entre les 2 y'a pas photo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais en fait j'ai lu que c'était commenté par Claudia Tagbo & Camille Lacourt donc ça explique quand même les 10€ :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement Eurosport va repenser le truc suite au tollé !

Qui est le génie qui s'est dit que ça serait une bonne idée de diffuser un match de CdF sur des tablettes avec des commentaires de claudia tagbo et camille lacourt le tout pour 10€ ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Altice doit trouver des alliés dans le sport

Enguérand Renault, Caroline Sallé

SFR abandonne le sport et passe le relais à une filiale qui devra revendre les chaînes sport à Canal + ou Orange.

En catimini, SFR a tourné la page de la fameuse convergence Télécom-Média cette semaine. Après avoir montré ses muscles en raflant les droits du foot anglais puis ceux de la Champion's League et de l'Europa League, l'opérateur télécom n'a pas réussi à démontrer que l'addition des droits audiovisuels attractifs pouvait à la fois augmenter le revenu et diminuer le taux de désabonnement des abonnés à des forfaits de téléphonie siglés SFR. Le constat d'échec est patent. Pragmatique, Altice (la maison mère de SFR) a donc décidé de délester l'opérateur télécom de tous les droits sportifs et audiovisuels accumulés pour les loger dans une nouvelle structure baptisée Altice Pay TV. Cette dernière est dirigée par Alain Weill, qui conserve, par ailleurs, son titre de président de SFR

L'annonce n'est pas neutre. D'un côté, SFR fera une économie de 600 millions d'euros, ce qui lui permettra de montrer un profil financier plus favorable auprès des investisseurs. D'autant qu'il conserve en son sein la partie télévision gratuite (ex-NextRadioTV avec BFMTV, RMC et RMC Découverte) qui dégagera une centaine de millions d'euros de profit en 2018.

Mais de l'autre, la nouvelle filiale Altice Pay TV commence l'année avec une charge de 600 millions d'euros, qui grimpera à 1 milliard au second semestre avec le début de la diffusion de la Champions League. En face, il n'y a pour le moment pratiquement aucune recette.

D'où l'urgence à trouver un nouveau modèle économique si la filiale ne veut pas afficher une perte très élevée en 2018. Ce modèle est celui d'un éditeur et revendeur de bouquets de chaînes. En premier lieu ses chaînes sportives SFR Sport 1, 2, 3, 4 et 5 qui diffusent le championnat de foot anglais et diffuseront la Champion's League et l'Europa League. «Nous avons toujours dit que nous ne voulions pas d'exclusivité. Que nous sommes ouverts à la revente de nos chaînes à d'autres distributeurs», affirme Alain Weill. C'est vrai. Mais tant que SFR misait sur le foot pour séduire de nouveaux abonnés, la stratégie consistait à proposer la revente des chaînes SFR Sport à des prix tellement élevés que Canal + et Orange avaient poussé des grands cris.

Aujourd'hui, la donne a changé. Altice Pay TV doit absolument vendre ses chaînes soit en abonnement direct (OTT), soit à des tarifs de gros pour espérer amortir les droits audiovisuels acquis. Mais les acheteurs potentiels sont en position de force. À l'exception de SFR qui sera certainement le premier client d'Altice Pay TV. Alain Weill étant le patron des deux entités, il devrait trouver un terrain d'entente.

Avec les autres distributeurs, les premiers contacts ont été pris. Chez Orange on reconnaît des discussions préliminaires mais sans plus. Stéphane Richard a toujours été clair. Son métier est de mettre à disposition de ses clients les meilleurs contenus. Ce sera donc une question de prix. Les bonnes relations personnelles entre Alain Weill et Xavier Niel (chacun a été administrateur de la société de l'autre) pourraient aussi permettre d'avancer avec Free. Mais pour l'instant les propositions ne sont pas encore sur la table. En revanche, le souvenir des passes d'armes entre Alain Weill et Martin Bouygues à propos de l'arrivée de LCI sur la TNT gratuite pèse encore sur les relations avec Bouygues Telecom.

L'enjeu principal est de convaincre Canal +. Et là, ce ne sera pas facile. «Il n'y a aucune discussion précise entre SFR et Canal +, nous n'avons reçu aucune proposition formelle, ce n'est pas d'actualité», indique la chaîne cryptée. Pour avancer, il faudra certainement offrir des prix très attractifs. Pourtant cette opération aurait un intérêt pour Canal +. La chaîne cryptée qui a perdu beaucoup de droits sportifs a déjà récupéré la distribution de ceux de beIN Sports. En distribuant ceux de SFR Sports, Canal + pourrait dire à ses abonnés qu'il offre l'intégralité du foot en France et en Europe. Altice Pay TV a aussi la possibilité de commercialiser ses chaînes directement sur Internet. Ce sera le cas avec Amazon qui devrait offrir la possibilité à ses clients de s'abonner à des chaînes sur son appli

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×