Aller au contenu
ForumPSG.com
Al' catraz

Marco Verratti - Le Petit Caporal

Recommended Posts

Après tout il a pas pris l'avion pour visiter panam :blbl:
 

Verratti : «Je ne pouvais pas dire non»

16/07 23:30
A 19 ans, Marco Verratti va changer de galaxie. Le jeune milieu italien va passer de Pescara en Serie B au Paris-SG, club emblématique de Ligue 1 aux grandes ambitions européennes, avec qui il doit s'engager officiellement pour cinq ans dans les prochaines heures. Avant de s'envoler pour Paris, lundi soir, il a confié son bonheur. «Je suis très content de ce qui m'arrive ! A mon âge, j'essaie de faire ce qu'il y a de mieux. Maintenant, je vais essayer de faire de mon mieux et de rendre la confiance que ce grand club me donne», a confié l'Italien à Sky Italia au sujet du club parisien.

«A Pescara j'ai vécu mes plus beaux moments et des moments horribles, mais je suis amoureux de ce club et de la ville, et j'y retournerai de temps en temps pour voir des matches, a ajouté Verratti. Mais dans la vie il faut faire des choix, et ce genre de proposition ne reviendra peut-être jamais plus dans ma vie donc je ne pouvais pas dire non au PSG. Le fait qu'il y ait des Italiens me facilitera la tâche au niveau de la langue. Ancelotti est un des plus grands entraîneurs mondiaux et je suis très content de rejoindre son groupe et de travailler avec lui.»

«Je dois encore tout démontrer»

Au Paris-SG, Verratti trouvera des joueurs habitués aux joutes italiennes, ce qui n'est pas pour lui déplaire. «Dans ce groupe il y a beaucoup de joueurs qui ont joué dans le championnat italien, donc je suis sûr de bien m'adapter à Paris, souligne le joueur transalpin. Je pars à l'étranger car peut-être qu'on y regarde moins l'âge qu'en Italie. Je dois encore tout démontrer, mais à 19 ou 20 ans, à l'étranger, on peut jouer dans un grand club. Regardez Santon qui est parti à Newcastle et qui joue vraiment bien là-bas ! Dans le monde du foot, il n'y a pas que l'Italie, mais il y a le temps pour y revenir.»

«Je remercie en particulier le président de Pescara car si j'en arrive là c'est grâce à ce super club, conclut le jeune prodige italien, surnommé le ""petit Pirlo"". De super choses y sont arrivées, et la plus grande part du mérite leur revient. Sans eux, on ne serait pas remonté en Serie A. J'y suis arrivé enfant, et sans ce club je ne serai pas là aujourd'hui !» (Photo DR)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est pas un peu petit lui? Il va se faire manger par nos golgoth de Ligue 1 j'ai bien peur.

 

ou alors ça va devenir un Arteta en puissance.

Physique / poste ça me rappelle vraiment le petit relayeur espagnol qui m'a fait vibrer en début de millénaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Philo

Arteta était frêle mais pas spécialement petit. Verrati fait 10 bons centimètres de moins.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Drôle de première journée. Dans l’ombre géante de Zlatan Ibrahimovic, les premiers pas de Marco Verratti à Paris sont presque passés inaperçus. Le jeune milieu de terrain de 19 ans, arrivé dans la capitale lundi soir, s’est ainsi engagé hier dans l’après-midi avec le PSG. Montant de l’opération : 11 M€ (+ 3 M€ de bonus).

 

 

 

Dans la matinée, avec quelques dizaines de minutes de retard en raison du trafic, l’ex-joueur de Pescara a passé avec succès sa visite médicale. Il s’est ensuite rendu au Parc des Princes vers 14 heures pour parapher son contrat de cinq ans. Une heure plus tard, avec son agent, il a quitté les lieux et pris la direction du camp des Loges, à Saint-Germain-en-Laye. Le « nouveau Pirlo », comme le surnomment les Italiens, ne s’est pas contenté de rencontrer ses nouveaux coéquipiers et d’échanger quelques mots avec son coach, Carlo Ancelotti. Il a aussi participé à l’entraînement. Arrivé peu avant 16 heures, il a ainsi effectué tous les exercices programmés pendant cette séance. Lors de l’atelier attaque-défense, il a été aligné dans l’équipe composée de Camara, Bisevac, Rabiot, Hoarau, Maurice et Lavezzi. Le joueur, qui devrait porter le numéro 24, sera présenté à la presse aujourd’hui.

 

Putain, premier entrainement et on le met avec Maurice. Le pauvre, il va se demander ce qu'il fait la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
18/07/2012 à 16:00

 

 

L1 - PSG

 

Verratti : «Je n'ai pas réfléchi longtemps»

 

verratti-enthousiaste.jpg

 

Marco Verratti s'est dit «très content que le choix de Carlo Ancelotti se soit porté sur [lui]». «Etre au PSG, c'est un grand motif de fierté et d'orgueil», s'est réjoui le jeune milieu italien recruté pour cinq ans. (Photo Presse-Sports)

 

«Marco Verratti, quelles sont vos premières impressions après avoir pris part à votre premier entrainement avec le PSG, mardi ?

J'ai eu une excellente impression de la part du club et de mes coéquipiers. Ce sont des grands champions. C'est un grand motif de fierté d'être au PSG. Je vais essayer de donner le meilleur de moi-même. Je ferai le maximum pour rendre à Paris la confiance qu'il m'a accordée. Je n'ai pas eu beaucoup d'échanges avec Ancelotti. Je suis très content que son choix se soit porté sur moi.

 

Les jeunes pousses italiennes comme vous, Mario Balotelli ou Davide Santon quittent l'Italie. Vous allez chercher fortune hors du pays ?

A l'étranger, on a tendance à miser sur les jeunes talents, il y en a des bons en Italie. Il y a eu cette offre pour moi, et à vrai dire je n'ai pas réfléchi longtemps pour dire oui. Je suis fier de représenter l'Italie au PSG.

 

On ne vous connaît pas tellement. Quelles sont vos qualités ?

Vous avez raison de parler d'anonymat pour moi. J'ai encore tout à prouver, j'ai envie de le faire, j'ai envie de progresser, de continuer sur ma lancée. A chaque fois que j'aurai la chance de jouer, j'essaierai de montrer que j'ai de la qualité. J'essaierai d'apporter ma pierre a l'édifice. Après, il faudra faire suivre les actes aux paroles. Je vais essayer de démontrer ce dont je suis capable.

 

Vous allez côtoyer Ibrahimovic, comment le voyiez-vous avant ? Et maintenant ?

Ibra, comme Lavezzi, c'est une grande émotion de pouvoir les côtoyer, comme Pastore. C'est super comme apprentissage. C'est une belle aventure qui commence. J'ai hâte que le Championnat commence.

 

Pourquoi avoir rejoint Paris ?

Le PSG a vraiment fait le forcing pour me faire venir et ça a fait pencher la balance. Dès que l'intérêt de Paris s'est manifesté, j'ai dit à mes dirigeants de Pescara que le PSG était mon premier choix. Je suis ravi de pouvoir faire partie de l'aventure.

 

Suiviez-vous la Ligue 1 auparavant ?

Je suis le foot en général à travers le télévision, donc bien sûr que je suivais la Ligue 1. C'est un Championnat physique et en plein développement. On verra une très belle saison et on espère en être les principaux protagonistes.»

 

Recueilli par Emmanuel Langellier au Parc des Princes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique par contre on n'a pas la même idée du passement de jambe :lol: à part ça, plusieurs jolis gestes, des passes justes... On a peut être tiré le gros lot

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Parmi les recrues estivales du Paris SG, Marco Verratti suscite le plus d’interrogations pour la simple et bonne raison que peu d’observateurs en France l’ont assez vu jouer en Serie B avec Pescara pour juger de son véritable niveau. Le milieu de terrain italien lui ne se pose aucune question comme il l’a confié à La Gazzetta dello Sport. « Monter en Serie A avec Pescara a été une émotion énorme, mais je suis convaincu d’avoir pris la bonne décision en venant à Paris. Être entouré de ces grands champions est très enrichissant : j’apprends tellement », a-t-il lâché.

L’espoir transalpin est d’ailleurs déjà couvé par plusieurs joueurs au sein de l’effectif parisien. À commencer par un Zlatan Ibrahimovic qu’il apprécie sur et en dehors du terrain. « Ibra ? C’est une chance de l’avoir dans l’équipe, parce qu’il nous fera gagner un paquet de matches. Mis à part lui, je pense aux Sud-Américains. Pastore, Lavezzi, Maxwell et Lugano m’ont adopté : ils me donnent tous des conseils », a-t-il indiqué. À 19 ans, le natif de Pescara est un diamant brut qui a besoin de beaucoup d’attention pour ne pas succomber à la pression, très forte depuis que l’on attend de lui qu’il devienne le nouveau Pirlo.

 

Un statut qu’il est prêt à assumer. « Quand tu joues au football, il y a toujours de la pression et je suis heureux d’assumer mes responsabilités. Si on m’a tant voulu ici au Paris Saint-Germain, ça veut dire que je peux bien faire les choses, même si je devrais le montrer à l’entraîneur », a-t-il confié avant de préciser. « Ces articles sur Pirlo m’amusent. Je peux les lire mais cela ne m’atteint pas trop. Pourquoi ? Parce que ma véritable idole n’est pas Pirlo mais la légende de Pescara, Federico Giampaolo », a-t-il conclu. Caractère bien trempé, Marco Verratti espère rapidement se mettre les supporters du Parc des Princes dans la poche grâce à son franc-parler, mais surtout ses performances balle au pied.

 

FM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends mieux pourquoi je m’entêtais à le prendre depuis 3 saisons dans FM...

Franchement bonne vision du jeu, bon jeu de passe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×