Aller au contenu
ForumPSG.com
Dix'

Cinéma

Recommended Posts

Alors Ichi.

Pour XII, j'avais dévoré les BD, j'etais donc impatient.

ecoute pour ceux qui connaissent pas trop l'histoire c'est bien foutu, pour ceux qui connaissent grave l'histoire c'est franchement moyen, on zappe des moments, des personnages des situations graaaaaaaaaaaave importantes.

On sent la patte 24 h et quelques similitudes avec jason bourne

Verdict : MOYEN PLUS.

 

99F : A VOMIR,

 

La Faille : matte le , c'est pas trop mal, HOPKHINS a une bonne gueule comme d'hab

 

+1 pour XIII (et pas XII :haaa: )

c'est rapide, trop

le héros a aucun charisme, la mangouste ressemble à rien. le pire je crois que c'est Jones, qui est super super moche :haaa:

bref très moyen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes les femmes sont belles Dimitry :haaa:

mais j'avoue Jones elle est Ultra Bandante dans la b d.

mais rien avoir avec Natacha l'hotesse de l'air :haaa:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu celui la, pas mal mais sans plus je trouve.

Par contre ceux qui pensent Western action vous serez peu servi car il doit y avoir 2/3scenes d'actions dans ce film. :haaa:

 

Vu le dernier Woody allen, vraiment pas mal.

La scene Scarlett/Penelope :haaa:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vu "vicky christina barcelona" : Hormis les 2 beautés du film et le jeu du mari de Pénélope, le film est finallement pas très piquant, assez plat, assez déçu.

 

vu "la loi et l'ordre" : De Niro et Al Pacino, rien que ça ça vaut le coup d'oeil, un petit polar sympa, sans plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vu "la loi et l'ordre" : De Niro et Al Pacino, rien que ça ça vaut le coup d'oeil, un petit polar sympa, sans plus.

 

Putain je devais pas être dans mon assiette alors... je l'ai trouvé vraiment merdique :lol:

Le pire de tout c'est le scénario ou du moins l’insuffisance de finesse de la mise en scène pour traiter du film, dès le générique, tu sais que le coupable est l'un ou l'autre... Plutôt soporifique, complètement prévisible.... Putain j'ai dormi :lol:B)B) J'ai pas dormi devant un film depuis Electroma le film de Daft punk :ptdr:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu le dernier Woody allen, vraiment pas mal.

La scene Scarlett/Penelope :ptdr:

 

Franchement, je trouve qu'on a fait tellement de battage autour de cette scène, que quand elle arrive enfin, on se trouve bien moins émoustillé que si le mystère avait été gardé...

Et puis le reste du film est tellement plat que même cette mini séquence, enfin... ces mini séquences (parce qu'il y a aussi celle avec Bardem, en trio) ne suffisent pas à redonner le piquant auquel on s'attendait, vu le casting pourtant franchement alléchant.

Mais bon, c'est pas non plus une totale perte de temps d'aller voir se film hein! On y voit des images de Barcelone plus efficaces que tous les guides touristiques de la ville réunis!!!

J'avais déjà envie d'y aller, mais là, ça devient presque urgent!!!

Oviedo a l'air pas mal non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le film sur Coluche sortira bien demain en salles

14.10.2008, 14h26

 

 

 

La justice a débouté mardi l'ancien agent de Coluche, Paul Lederman, rendant ainsi possible la sortie mercredi dans les salles du film «Coluche, l'histoire d'un mec», réalisé par Antoine de Caunes et interprété par François-Xavier Demaison.

 

Dès la mise à disposition du délibéré, l'avocat de Paul Lederman, Me Louis de Gaulle, est parti interjeter appel de cette décision.

 

Selon l'avocate de la partie adverse, Me Isabelle Wekstein, une audience d'appel pourrait avoir lieu dès cet après-midi. Mais, «quoi qu'il arrive», affirmait-elle, «le film sort demain car, même s'il y a une décision inverse, il y a toujours un délai qui est accordé pour effectuer les modifications, à partir de la notification» de la décision.

 

Paul Lederman, qui fut l'agent de Coluche jusqu'à sa mort en 1986, réclamait la suppression du sous-titre «Histoire d'un mec», inspiré du titre du sketch «Histoire d'un mec sur le pont de l'Alma», dont il détient les droits. Il demandait aussi 150 000 euros de dommages et intérêts, qui seraient intégralement reversés à l'association Les Restos du Coeur.

 

Les producteurs du film, Cipango, Studio 37 et France 2 Cinéma, avaient prévenu qu'une telle modification retarderait la sortie du long-métrage d'Antoine de Caunes relatant la candidature du comique à la présidence en 1981. Plus de 470 copies ont déjà été distribuées partout en France et la suppression du sous-titre les obligerait à rappeler toutes ces copies et à les modifier.

 

leparisien.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu le dernier Woody allen, vraiment pas mal.

La scene Scarlett/Penelope :ptdr:

 

Franchement, je trouve qu'on a fait tellement de battage autour de cette scène, que quand elle arrive enfin, on se trouve bien moins émoustillé que si le mystère avait été gardé...

Et puis le reste du film est tellement plat que même cette mini séquence, enfin... ces mini séquences (parce qu'il y a aussi celle avec Bardem, en trio) ne suffisent pas à redonner le piquant auquel on s'attendait, vu le casting pourtant franchement alléchant.

Mais bon, c'est pas non plus une totale perte de temps d'aller voir se film hein! On y voit des images de Barcelone plus efficaces que tous les guides touristiques de la ville réunis!!!

J'avais déjà envie d'y aller, mais là, ça devient presque urgent!!!

Oviedo a l'air pas mal non plus.

 

 

Mais le truc c que j'y suis allé sans avoir rien vu du film, je ne savais même pas qu'il y avait Penelope!

Et après je parle pas vraiment de la scène en elle même mais plutôt de ce quel représente!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci dim on est d'accord B)B)

 

vu "la loi et l'ordre" : De Niro et Al Pacino, rien que ça ça vaut le coup d'oeil, un petit polar sympa, sans plus.

 

Putain je devais pas être dans mon assiette alors... je l'ai trouvé vraiment merdique :yes:

Le pire de tout c'est le scénario ou du moins l’insuffisance de finesse de la mise en scène pour traiter du film, dès le générique, tu sais que le coupable est l'un ou l'autre... Plutôt soporifique, complètement prévisible.... Putain j'ai dormi :lol::lol:B) J'ai pas dormi devant un film depuis Electroma le film de Daft punk :ptdr:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
« Coluche » démarre mollement

 

SORTI MERCREDI dans 481 salles en France, « Coluche, l’histoire d’un mec », le film réalisé par Antoine deCaunes, a totalisé 50 636 entrées pour son premier jour d’exploitation, dont 11 117 sur Paris et sa périphérie. Un résultat en dessous des espérances de ses producteurs.Malgré la performance de François-Xavier Demaison dans le rôle du célèbre comique, le film n’a pas suscité la curiosité à laquelle on pouvait s’attendre. Explications.

 

Un Coluche sombre. En choisissant d’évoquer seulement la période de la candidature de Coluche à l’élection présidentielle de 1981,Antoine deCaunes prenait le risque de heurter une partie des fans de l’humoriste et de rebuter ceux qui gardaient le souvenir de ses sketchs ou encore de son engagement en faveur desRestos ducoeur.Car cet épisode de sa vie montre un Michel Colucci méconnu du grand public, tourmenté, confronté à des problèmes personnels (sa séparation avec Véronique) et sombrant petit à petit dans la drogue. Pas forcément le divertissement idéal en pleine période de crise.

 

Une sortie brouillée par la polémique. Le filmat-il été desservi par les controverses qui ont entouré sa sortie ? Le procès engagé par l’ex-impresario de Coluche, Paul Lederman, à propos du sous-titre, « l’histoire d’un mec »,même s’il a été débouté par la justice la veille de la sortie en salles, a pu nuire à la crédibilité du projet. D’autant que la famille et certains proches s’en sont mêlés. Véronique Colucci, la veuve de l’humoriste, en déclarant au micro de Marc-Olivier Fogiel sur RTL qu’elle n’aimait pas revivre cette période triste. Romain, son fils aîné, en expliquant : «Mon frère, ma mère et moi-même ne partageons pas cette version étriquée des faits. »

 

Une promo trop répétitive ? En voulant ménager les effets et en ne montrant, à longueur d’émissions télé,

que la même bande-annonce, les producteurs ont peut-être lassé les spectateurs potentiels. Et la plupart des chaînes de télé, qui possèdent des gros stocks d’images d’archives sur Coluche, en ont profité pour les ressortir. Quelques jours avant la sortie en salles, France 2 a ainsi rediffusé un numéro d’« Un jour, un destin » consacré à sa vie, avec un volet important sur la campagne électorale.On a aussi beaucoup revu des extraits du documentairequ’avait réalisé Romain Goupil à l’époque.

 

Alain Grasset et Hubert Lizé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu Zona, propriété privée.

 

Un film mexicain très dur, putain laisse tomber, ça te fait canner, au début tu te dis que y'a quand même des condés un peu intègres au Mexiques, mais ma bite ouais. :lol:

A voir, serieux, c'est excellent, et c'est de la réalité, pas de la trompette!

L'histoire de mecs des quartiers pourris qui vont dans un quartier de blindés pour voler, un xambriolage tourne mal, et plutôt que d'appeller les bourdilles, les habitants se font justice eux même, et le trek peut commencer. :lol:

 

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=130779.html

 

A voir pour ceux qui aiment les film atypiques. :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ecoute... franchement, le meilleur moment, c'est le début du générique de fin.

Ya deux/trois passages tellement cons dès le départ que tu comprends tout de suite le niveau de débilité du film... Et là, soit tu t'adaptes et tu vas réussir à sourire de temps à autre, et fermer les yeux sur les côtés non aboutis du scénario, soit tu t'endors.

Si t'as pas une carte illimité, c'est peut-être le moment de faire des économies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×