Aller au contenu
ForumPSG.com
doug

Rap c-fran

Recommended Posts

 

Sinon niveau projets, coup de coeur pour Isha en ce moment.

 

Modifié par Buscape
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

C.SEN VERTIGE RAP

Par Brice Bossavie 13 avril 2018 à 17:06

A 40 ans, le discret musicien parisien livre un album funambule.

On a coutume de présenter le rappeur C.Sen comme l’un des secrets les mieux gardés du rap français. Parce qu’à bientôt 40 ans, Pierre Cessein ne semble pas avoir eu la carrière que sa plume méritait, mais aussi parce que ses origines géographiques épousent parfaitement cette image. C’est un enfant du XVIIIe arrondissement de Paris, terreau d’un rap à l’écriture précise et sociale (Assassin et la Scred Connexion en sont issus) bercé par le graff et les figures de styles, mais c’est aussi la grande place d’un rap qui n’a pour seule ambition que de servir son art, quitte à avancer dans l’ombre.

Au sein de cet underground établi et célébré, C.Sen a, lui, décidé de faire un pas de côté : toujours imbibé de l’écriture poétique et réaliste de son arrondissement, ce rappeur et graffeur a graduellement décidé d’explorer d’autres univers musicaux, à l’image de son deuxième album, le Tunnel(2013), qui alternait entre clins d’œil à la musique électronique et notes d’accordéon échappées du métro parisien. Dans Vertiges, son nouveau disque, entièrement réalisé en compagnie du producteur Keno, C.Sen livre un bilan de quatre années douces-amères, où l’on devine qu’une séparation (Entière) et la perte d’un proche (Tu me manques) sont venues gâcher la fête.

Avec sa pochette lumineuse, ses productions modernes et aériennes, ainsi que ses textes plus mélancoliques que fatalistes, Vertiges n’est pas non plus une œuvre intégralement sombre. C.Sen continue de regarder vers l’avenir en célébrant les nuits sans sommeil et les amours éphémères (Bons vivants, la Lune ou la Nuit) sans perdre de vue les réalités de son environnement. Comme tout rappeur parisien, il tente de raconter sa ville en essayant aussi d’y évoquer sa vie. Pas une mince affaire, mais une franche réussite. C’est bien là tout l’art de ce funambule.

 

Vous aimerez aussi

La Cliqua Conçu pour durer (1995)

Groupe fondateur de la scène musicale du nord de Paris, la Cliqua raconte sur Conçu pour durer, leur premier album, la ville et ses travers comme personne.

Flynt J’éclaire ma ville (2007)

Plus qu’un disque, J’éclaire ma ville est une photographie de Paris qui ne gomme jamais ses peines et souligne aussi ses joies. Culte et authentique.

 

 

http://next.liberation.fr/musique/2018/04/13/csen-vertige-rap_1643224

 

 

 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Remix du titre pour la reedition. 20ans de l album :oups: ca fout un coup :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

20 piges ouais.

Des classiques comme Ou je vis, Busta Flex, NTM, Détournement du son...

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parlant de réédition, est ce que quelqu un a celle de 1ere consultation de Doc gyneco ?

J ai pris une douille de la part  d amazon je crois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

On ne l’attendait plus, mais le collectif parisien ATK (Avoue Tu Kiffes) vient d’annoncer sa reformation, le temps d’un nouvel album.

Avoue tu kiffes la nouvelle : contre toute attente, le mythique groupe de rap français ATK vient d’annoncer son come-back musical avec un nouvel album. C’est sur Facebook que le collectif parisien a partagé la nouvelle, via une photo de la formation au complet et en studio.

Pour les plus jeunes, ATK est un collectif principalement issu du XIIe arrondissement de Paris qui a fait les beaux jours du rap français à partir de 1995. Le groupe initialement composé d’une vingtaine de membres (entre 21 et 26) répartis en sept subdivisons, ne comptera plus à la fin de la première année que sept personnes (trois binômes et un DJ) pour travailler sur le premier album : un projet aux allures d’ébauche, Micro Test.

Après un second album, Heptagone, dévoilé en 1998, le groupe s’éparpille et chacun de ses membres tente de faire ses preuves en solo. De 2003 à 2005, tous reviendront avec une saga en trois volumes baptisée Oxygène O². C'est en 2007 que sortira le dernier album d’ATK, Silence Radio. À ce moment-là, ils ne sont plus que cinq à tenir le navire (Axis, Cyanure, Fredy K, Freko Ding' et Test).

Malheureusement, malgré ce retour en force, cette même année le groupe se voit frappé en plein cœur par la disparition de Fredy K. En son honneur, le quatuor restant a sorti le projet FK Pour Toi, en 2008. Enfin, une compilation de sons remasterisés de la saga Oxygène O² est offerte au public en 2012. Depuis, plus rien. Avec tous ces événements cumulés, on croyait même le collectif définitivement rayé de la carte du rap français. Oui, on le croyait… Jusqu’à aujourd’hui.

Aux manettes de ce nouvel opus, nous retrouvons Antilop Sa et Axis (de la branche Apocalypse), Loko (de la section Le Dispositif), Freko Ding’ et Cyanure de Légadulabo, Test (Maximum de phase), sans oublier DJ Tacteel. À en croire les différents hashtags accompagnant l’annonce, le projet pourrait s’intituler "Nouvel Arôme". Serait-ce un signe que le groupe nouvellement reformé s’apprête à explorer de nouvelles sonorités ?

En attendant, le groupe parisien sera sur la scène du Demi-Festival, le rassemblement 100 % hip-hop indé de Demi Portion, organisé à Sète du 10 au 12 août. Concernant l’album, aucune date de sortie n’a encore été avancée. Il n’empêche qu’il n’y a plus de doute : le crew semble fin prêt à nous refaire vibrer comme à l’époque.

http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/atk-avoue-tu-kiffes-nouvel-album/

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

😍

Modifié par Bagheera
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×