Jump to content
ForumPSG.com
doug

Rap c-fran

Recommended Posts

 

 

Ouais mais là aussi tu sors le meilleur couplet de tout le rap en français.

 

Mon rap choque comme une nonne qui fume le crack à Vincennes,

Tatouée, sapée très sex, bafouée pour 20 cents.

Un défilé de cinq Benz avec rien que des noirs,

Ou un nain homo qui danse le pogo avec dix skins.

Gaz comme un bec bunzen, moi c'est breakdance boogie,

Les tiens font mesquines.

Je représente les miens comme Denzel,

Ex rookie, frère digne, jamais plein de zèle.

Et sur mon polo, des impacts de balles forment mon logo

Les autres font rire comme Bozo le clown,

Se comportent comme au zoo,

Je suis une félonie anti Viking, je crée des colonies black Napoléon,

Homme caméléon.

Bing, on pille le pays comme Mesrine,

On envahit Virgin, les villas et les villes, les piscines,

On boit de la tequila.

Ma famille, mon cocon, choquons nos ex-colons,

Embrochés du cul au cou par des sexes trop longs.

Des tresses sous un collant Dim, des Tim, des textes trop longs.

Je vois rouge comme les peaux, parqués dans les réserves,

Je couche avec les black squaws, squatte leur tipi, pire qu'un hipie,

Je respire du pavot, pas vous.

Je grave la vraie vie dans le pavé,

Comme les gars des grottes de Lascaux, comme Vasco de Gama,

Je suis à la recherche d'espaces vierges à infiltrer comme Donnie Brasco dans la Mafia,

Donc je suis parano, speed comme Martin Payne sous cocaïne.

J'ai la haine jusqu'au jean Calvin Klein.

Je représente mon clan, j'ai le feeling comme Marvin Gaye.

Trop de flûteurs, je suis un king comme Martin Luther.

Faut qu'on s'organise, qu'on crée nos propres trucs avant que tout explose.

 

:euh:

 

Le meilleur couplet de rap français ça??

 

Je sais pas ce que tout le monde a avec cette chanson, mais perso, je la trouve mal écrite. Le plus gros problème du rap français c'est la répétition du mot "comme"; il y a d'autres moyens de faire des métaphores. Compte combien de fois il est utilisé dans ce couplet. Une fois ça passe mais quand c'est toutes les 2 secondes , v'là quoi...

 

 

 

Bon sinon::

 

hHpYf3nf9I8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ill, il a révolutionné le rap français.

Quand tu l'écoute ce son, tu les crames même pas les répétitions de "comme", tellement toutes les comparaisons qui y sont liés sont lourdes !

Tout se joue dans les assonances sur ce couplet, au niveau de l'écriture c'est très très fort, c'est p'tet pas LE son rap fr, mais on a rarement fait mieux quand même.

Et puis l'instru quoi... :love:

 

Après y'a aussi ça, très connu :

 

CpNiNSeJVzc

 

0:30 / 1:18 B)

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1

v'la les references de ouf dans le couplet en +

speed comme martin payne sous cocaine j'ai la haine jusqu'au jean

 

sinon pr le meme bonhomme

osZrceTECck

Share this post


Link to post
Share on other sites
Interview de Casey : « Zone Libre, ça grince, ça termite dans tous les sens… »

 

Pour beaucoup, Casey a été la claque sur la scène de Quartiers d’été. Présente sur scène avec B-James, son complice d’Anfalsh et Dj Hamdi aux platines, la jeune femme a fait montre d’un talent rare. Pourtant la rappeuse au charisme impressionnant et aux textes acérés est loin d’être une inconnue sur la scène hip-hop. Active depuis plusieurs années sur la scène underground par le biais de son collectif Anfalsh, responsable de plusieurs mixtapes, la jeune femme a déjà sorti deux albums qui ont fait date.

 

Avec Zone libre, dans lequel elle retrouvait auparavant Hamé de La Rumeur, elle joue avec Serge Teyssot Gay (feu Noir Désir), le batteur de Sloy (Cyril Bilbeaud), Marc Sens (guitariste de Yann Tiersen), mais aussi B-James, son complice d’Anfalsh. Dans Zone Libre, Casey se frotte au rock qui grince, lacère et écorche. Aussi, parfois, les dents grincent et les mots de Casey ne plaisent pas toujours. Qu’importe, la rappeuse garde son intégrité et choisit avant tout d’être fidèle à elle-même. Les « rêves illimités » des gamins des minorités, rognés, brûlés par le bitume de la cité, trouveront un jour peut-être une place, une géographie où exister. Et nul doute que Casey, sûrement, y sera pour quelque chose.

 

On avait interviewé Casey après Quartiers d’été. Son passage avec Zone Libre à l’Antipode pour Mythos est l’occasion pour ceux qui auraient manqué cette interview et pour ceux qui connaîtraient peu cette artiste, d’en savoir davantage.

 

Alter1fo : Le premier impact quand on t’entend sur scène, ce sont tes textes. Notamment le parallèle que tu sembles faire entre la situation actuelle et le colonialisme, l’esclavage. Est-ce que tu peux nous expliquer ce lien ?

 

Casey : Je ne sais pas, je ne cherche pas toujours à faire un parallèle, C’est juste que les rapports de domination et de pouvoir ne changent pas. C’est transposable à des milliers de situations

 

Effectivement, c’est ma condition en tant que gosse d’immigrés. C’est un prisme qui permet de regarder les rapports de pouvoir et de répression différemment, du point de vue d’une certaine minorité.

 

Mais sinon, c’est transposable à plein de situations différentes. Ce n’est pas tout le temps un parallèle volontaire. Ce sont des rapports qui sont assez génériques. On peut vraiment les déplacer dans plein de cadres différents.

 

Alors justement, il y a quelque chose qui m’étonne, c’est que tu ne parles pas, ou peu, des discriminations à l’égard des femmes. Je ne vois pas de revendications sur ce sujet-là. A priori, ce n’est pas ton sujet ?

 

Ah oui, c’est vrai, on m’a déjà posé cette question… Bizarrement non… Ce n’est pas dans mes priorités, je crois. Je ne sais pas bien expliquer pourquoi.

 

Ca me gonfle aussi, d’être obligée d’en parler parce que je suis une meuf, d’être dans ce positionnement-là… Je n’en parle pas, mais on devine bien qu’en parlant d’autre chose, ça vient prendre sa place aussi…

 

On peut partir dans l’infiniment petit, décliner à l’envi, mais c’est une position tellement attendue… Ce que je fais déjà, en le faisant moi, je trouve que c’est déjà assez parlant..

 

Tu veux dire que tu prends déjà position en faisant du rap alors qu’on n’attend pas les femmes là-dedans…

 

Oui, déjà en soi… Et je trouverais ça surjoué , surfait, d’en rajouter une couche.

 

Moi, en étant là, en faisant du rap et le rap que je fais, je trouve que c’est déjà pas mal. Il y a ce qui se dit et puis ce qu’on n’a pas besoin de dire…

 

Peut être que les rapports coloniaux, la discrimination raciale, en soi, c’est déjà tout de suite pour moi le premier déterminant, la première détermination… Après le reste, on peut le décliner à l’envi, « t’as vu je suis noire, je vis en banlieue, je suis une meuf… » Après, tu fais des choix aussi, mais bizarrement, oui, je parle rarement de ça.

 

Pour en revenir à ton concert à Quartiers d’été, tu ne parles pas ou très peu entre les morceaux. Ca se passe toujours comme ça ? C’est pour ne pas altérer tes textes ? C’est une question de pudeur, de réserve ?

 

Non, ça dépend de l’humeur. En général, je bavarde beaucoup entre les morceaux pour dire des conneries. Des fois, je bavarde et je trouve que je parle trop, des fois, je raconte des conneries qui n’intéressent personne (rires). Mais en l’occurrence, ce concert-là, je n’ai rien dit.

 

Sur scène, tu partageais le micro avec B-James, alors que sur l’album, tu es le plus souvent seule à rapper. Pourquoi avoir choisi de rapper tous les deux ?

 

Dans le rap, pour ceux qui ne connaissent pas, ça se fait souvent comme ça. Il y a ce qu’on appelle les « backers », ceux qui font les « backs » , avec qui on fait les questions-réponses.

 

Avec B-James, on est dans le même groupe, Anfalsh. Au concert, d’ailleurs, certains connaissaient le groupe, ils portaient nos tee-shirts…

 

Ensemble, on a fait pas mal de mixtapes… Les mixtapes, vraiment, c’est de l’instantané : ça s’écrit vite, ça se fait vite. On en a fait pas mal. Lui, il a sorti une mixtape au mois de juin. Il va aussi sortir un album.

 

Dans Anfalsh, il y a aussi un troisième larron,Prodige, qui n’était pas là. On est tous les trois. Ceux qui nous connaissent savent que j’appartiens à ce groupe-là, que je ne suis pas seule. Je ne suis pas artiste solo. J’appartiens à un groupe.

 

Maintenant, moi, par rapport à eux, j’ai déjà sorti un disque, c’est mon deuxième album… Mais quand on va en concert, on y va tous ensemble ! C’est plus intéressant qu’un truc seul, un peu figé. C’est une logique collective.

 

C’est la même chose quand je fais un disque, même si sur l’album je suis seule à rapper sur les morceaux. En réalité, je ne suis pas seule. Il y a Heri et Jeloo qui font les musiques. Un album, même en solo, on n’est jamais seul pour le faire. Vraiment, je n’occupe que 20 pour cent du truc… Il y a aussi Tcho qui a fait la pochette, qui est là tout le temps avec nous aussi .

 

On est un groupe. Les forces, on les déplace. Quand ce sont les autres qui font leurs disques, ce sont les mêmes qui ont fait les musiques pour mon album qui font les musiques pour eux. Quand on bouge, on bouge ensemble et quand on rappe, on rappe ensemble.

 

Justement, alors, comment faites-vous pour vous répartir les parties de texte, pour définir qui va rapper quoi ?

 

C’est à l’instinct, on se connaît bien. Surtout avec B-James, on se connaît très très bien. C’est à force de répétitions. Quand je coupe une phrase, je sais qu’il va la reprendre, et ainsi de suite. Je n’ai même pas à dire « là, appuie-moi »…

 

Et puis, c’est du jeu aussi, c’est du pass-pass, il y a des choses dont on sait instinctivement qu’elles sont très rythmiques et on sait qu’on va se les échanger. C’est un jeu. Nos instruments, ce sont nos voix, nos flows… Donc plus on est nombreux, plus on joue.

 

Difficile de ne pas te parler de ton morceau « Apprends à t’taire » à la fois très incisif et très drôle vis à vis des rappeurs et des chanteuses R’nB de pacotille, entre autres. D’habitude on te demande de donner les noms de ceux que tu fustiges là-dedans, pourtant j’ai l’impression qu’on sait bien de qui tu parles et que finalement ce n’est pas ça qui importe…

 

On m’a posé la question, mais c’est bizarre… En l’occurrence dans ce morceau, il n’y avait pas de noms à citer. C’était plus des archétypes, des attitudes d’arrogance et de bêtise que j’ai croquées. Ce n’était pas vraiment « à l’adresse de… » Ce serait beaucoup plus réducteur.

 

Les attitudes d’arrogance, de condescendance et de bêtise, je peux te jurer que ça c’est à loisir, tu les vois un peu partout que ce soit dans le cadre de la musique ou ailleurs. Ce n’était pas utile de citer.

 

Maintenant, les gens sont très habitués à ça et c’est vrai que ça existe dans le rap. C’est ce qu’on appellename-dropping, dire des noms, ce côté clash… Et surtout ces dernière les années, les gens sont très habitués à ce genre de truc… Mais le rap, ce n’est pas que ça. On peut encore faire un texte en croquant des archétypes sans avoir une arrière pensée de qui que ce soit derrière. Même si c’est vrai que ça n’existe plus tellement. Les gens sont en attente de noms, d’embrouilles, de clash, que sais-je…

 

Dans le morceau, je parle de Michel Drucker (rires)… Mais vraiment, ce n’est pas le plus important. L’homme meurt mais la bêtise survit à l’être humain !

 

Alors plutôt que de te demander les noms de ceux que tu fustiges, j’ai plutôt envie de connaître ceux que tu pourrais conseiller à un gamin qui t’aurait découverte et appréciée à Quartiers d’été et qui ne connaîtrait que le « rap fm » pour faire court.

 

Je ne sais pas trop, j’ai vraiment du mal avec ça. Ce qui fait une personnalité, c’est justement un tout, ce que tu peux écouter comme merdes, comment tu peux te corriger plus tard. Ça se prend partout. J’aurais du mal à dire « écoute ci » ou « écoute ça » …

 

Après oui, de s’intéresser, de se faire sa propre culture, d’accord. Mais en tout cas, moi, je n’ai pas vraiment de conseils à donner. Entre un gamin et moi, il y a un fossé. Ce qu’il peut apprécier, ce n’est pas nécessairement ce que moi j’apprécie et vice-versa.

 

Mais chacun se fait sa propre écoute, sa propre culture, vraiment… Être curieux et avoir un esprit critique, en général si tu as ça, après tu te démerdes…

 

Je pensais davantage : un artiste que tu apprécies, le fait qu’il parle de tel ou tel autre artiste, ça va te donner la curiosité d’écouter. C’est un peu comme si c’était un passeur…

 

Dans mon cas, il y avait Al qui était avec moi sur scène qui a sorti un album qui s’intitule « Hightech & Primitif » qui est un album mortel. Et puis après, dans le rap américain il y a plein de choses, ce serait trop long à citer.

 

Maintenant les jeunes ont internet, ils ont de quoi se renseigner, ils peuvent tomber au hasard sur des milliers de clips, de concerts, des lives et se faire une idée.

 

Ça ne s’explique pas la musique, ce qu’ untel va ressentir, la façon dont ça va lui dresser les poils, ça s’est inexplicable. On n’est pas touché spécialement par les mêmes choses d’un individu à l’autre. Être vraiment curieux et savoir qu’il existe un monde en dehors de la radio et de ce qui est présenté à la télé, ça, c’est un monde de recherche, de curiosité, d’intérêt.

 

Pour finir, plusieurs dates de concert sont prévues encore cet été et en automne… A part cela, tu as d’autres projets en vue ?

 

Oui, on va terminer les concerts à l’automne prochain et puis avec B-James, on est sur un projet qui s’appelle Zone Libre. C’est du rock, pas du rockabilly… Du rock qui grince, de la planche pourrie ! Ça grince, ça termite dans tous les sens… (rires)

 

On bosse dessus bientôt… Et si les astres sont avec nous, on fera des concerts avec un album qui sortira début 2011. [l'album est sorti dans les bacs sous le nom Zone libre vs Casey & B. James, les contes du chaos]

 

Et puis aussi, dans mon groupe Anfalsh, B-James et Prodige vont sortir leur disque, début 2011 eux aussi.

 

Merci Casey !

 

Merci à toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

o-btiisK_ow&feature=player_embedded


:jap:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rockin' Squat "Démocratie Fasciste"

 

 

Face à la politique de George Bush et de Dick Cheney

Le combat est planétaire, mon rap reste déchaîné

Tout est organisé, je te l'ai dit depuis 10 ans

Mon EP « Libre » comme Assassin ça se ressent

Ne crache pas dans la soupe qui t'as donné à manger

Quand tu as mangé chez moi, rien n'était empoisonné

Va voir les vrais fachos comme Jerry Fallwell

Et comme LL, tu vas vite "rock the bells"

Je m'explique, Bush fait partie de la droite chrétienne

Anti-homo, anti-païen, anti-lesbienne

Ca permet de se rapprocher des valeurs des néo-conservateurs

Faire alliance à Washington et agir en dictateur

Les nouvelles en 2004 sont intéressantes, mes frères

Il paraît qu'en Irak, on est parti faire la guerre

Sous l'étendard de "combattons le terrorisme"

Qu'on m'explique, j'ai vu un film où c'était Bush le terroriste

Il paraîtrait qu'avec Paul Wolfovitz, il contrôle la Maison Blanche

Et qu'ils aident plus la droite israélienne

Que la plupart des 50 états de leur pays

Richard Perl, conseiller de Bush, doit pas kiffer la cause Palestinienne

Non puisqu'il soutient Israël pour qu'il n'y ait pas armagedon

C'est quoi ces écrits où Jérusalem doit se plier à une nation ?

Jérusalem est unique, libre, patrimoine universel

On ne devrait pas avoir besoin de passeport pour embrasser le ciel

 

Pendant que tu bois du coca, eux business la ke-co

« Légal ou illégal ? », yo, remets-toi ma démo

Aujourd'hui, nouveau chapitre, c'est le pétrole qui les anime

Et la tyrannie augmente, comme le compte de toutes leurs firmes

Pendant que tu bouffes chez Mc Do, eux business l'armement lourd

Vas-y, remet tes Nike aux pieds, tu peux y aller vas-y court

Une société de délation, pour que le contôle soit parfait

Papy Bush aimait les nazis donc ne soit pas étonné

 

Alors avec le 11 septembre, ils ont eu leur alibi

Pour régler leurs différends, partir en guerre en stratégie

Mais attention pas contre n'importe qui

Les Etats-Unis ne se trompent jamais d'ennemi

Malgré que l'Arabie Saoudite ait 19 terroristes sur les 22

C'est l'Irak qui récoltera la foudre de Dieu

La terreur pour unifier l'opinion publique

Et quand l'ONU veut faire de l'ombre, on décrédibilise Hans Blix

Car le but ultime, c'est la suprématie mondiale

On n'attaque pas les saoudiens quand on veux l'impérialisme mondial

Au contraire, on leurs affrète des avions privés

Et avant de rentrer chez eux, c'est à Paris qu'ils vont manger

L'Arabie Saoudite, c'est pas le pays de La Mecque, non ?

Qui business avec les States et qui lapide ses femmes, non ?

C'est pas le pays qui investit plus de 100 billions de dollars, hey !

Dans l'économie américaine, ils sont en train de les ken, yeah !

Derrière leur guerre au terrorisme, ils sont bien en business

On fait sauter Saddam, mais Halliburton fait son business

Normal c'est Dick Cheney qui tient les rênes de ce business

Et pour Lockheed Martin, c'est sa femme qui encaisse les bénefs

Je n'invente rien, tout est prouvé, je suis le relais de l'information

Ce n'est pas moi qui fabrique les missiles de croisière Tomahawk

C'est le conseiller du président qui a siégé à Boeing

Tout comme leurs hélicoptères Apache qui bombardent les civils

 

Refrain

 

Donc la CIA quand Bush était vice-président de Reagan

A aidé dans la guerre Iran-Irak, Saddam,

Saddam était leur partner face à l'Union Soviétique

Et n'a jamais été pour les States un potentiel terroriste

Mais comme la famille Bin Laden est intouchable pour les Texans

On trouve un bouc émissaire comme à l'époque les Talibans

Les attaques du 11 septembre étaient prévues, organisées

On les a laissé passer car tout le monde trouve son intérêt

Cette guerre contre le terrorisme a été basée sur des mensonges

Songe aux lois qu'ils font passer quand on danse sur leurs mensonges

Ashcroft, ministre de la justice américaine

A fait le « Patriot Act 2 » pour contrôler leur système

Ca ressemble plus à l'époque de Staline et de Lénine

Cette guerre c'est le pouvoir du contrôle qui l'anime

Sous la bannière étoilée la liberté n'a plus raison

Votre démocratie a des relents de fascisme, faites attention

 

Refrain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les fans de la Rumeur, Skyrock va fermer :lol:

Ca va etre vendu donc plus de difool et de fred de sky

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non pas sur mais apparament il se chie tous dessus a la radio il va y'avoir des changements

cf une meuf qui y bosse

 

Maintenant j'vois pas l'interet de changer la formule actuelle vu que ca marche, ils sont premiers sur la tranche 15/25 jcrois un diez comme ca

A moins que le type decide d'en faire une radio rock comme a ces debuts :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Skyrock c'est :

 

-Les années collège, le morning de Difool, la radio libre jusqu'à minuit, fin 90's début 2000...le kiff.

 

-Sky B.O.S.S... :D

 

-Couvre Feu... :jap:

 

-Les freestyles à 20H30... :D

 

Liberté pour Skyrock !

:fuck:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non c'est pas sur quand tu fait venir un cost killer passé par NRJ et Nextradio, c pa pr plaisir aux jeunes et facon deja Bouneau et Bellanger(comdamné ppour attouchement sexuel) naime pas les rap vu qu'ils ont supprimé le couvre et autres émissions spé

 

Tout facon c'est que des opportunistes passé du rock à premier sur le rap puis puis premeir sur le rap et rnb

FUCK SKYROCK

Y a Génération88.2 mais qui va finir comme ttes radio commerciales a passer que de la merde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non c'etait pour corrupiton de mineurs et pas attouchement

meme si c'est pas mieux, mais sinon il serait au placard

géné c'est la meme daube a part les emissions spé

 

Faut pas cracher ds la harira, Skyrock a eu des betes d'emissions aussi a un moment

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais je men rappelait plus du terme exacte

Skyrock : Bellanger débarqué, la France rap et R'N'B révoltée

 

 

L'actionnaire Axa brouille les ondes en préférant, au fondateur de la première radio des jeunes, un cost-killer passé chez Nostalgie.

 

Le rap français est en deuil mais ne sait pas vraiment si l'être de chair et de son qu'il chérit, Skyrock, est vraiment mort. Pierre Bellanger, fondateur et PDG de la radio depuis sa création en 1986, a été remplacé ce mardi par Marc Laufer, ex-directeur général de Nostalgie.

 

Pierre Bellanger en 2007 (Jer0we/Wikimedia Commons).Ce dernier n'a pas encore détaillé ses projets et le fait que son arrivée corresponde, selon le communiqué l'annonçant, « à une volonté de renforcement de la gouvernance du groupe afin que sa réussite opérationnelle et financière soit à la hauteur de ses succès éditoriaux et d'audience » ne présage pas forcement d'une menace pour la ligne éditoriale de la station.

 

Les programmes de Skyrock lui valent en effet d'être la première radio chez les moins de 25 ans et la deuxième radio musicale de France, écoutée chaque jour par près de quatre millions d'auditeurs. Entre 20 heures et 21 heures, « Planète Rap » est l'émission la plus écoutée de France en part d'audience, devant France Inter.

 

Le personnel de la station et notamment ses animateurs sont néanmoins pessimistes et redoutent que l'âme et les programmes de la radio de chevet de millions de jeunes auditeurs de rap s'envolent avec son fondateur.

 

C'est donc le branle-bas de combat sur la Toile que les adolescents connaissent bien pour être à l'origine du succès phénoménal du résau social Skyrock Blog – trente millions de blogs.

Difool : « On reproche à la radio de ne pas gagner assez »

 

Plus de 60 000 personnes ont déjà rejoint le groupe Facebook « DEFENDONS LA LIBERTE DE SKYROCK » et les mots-clés « Pierre Bellanger », « Skyrock » et « Difool » sont aujourd'hui parmi les plus employés sur Twitter en France.

 

Avec une impressionnante réactivité, le site officiel de la radio ainsi que les blogs des émissions ont appelé au soutien du fondateur et à la « mobilisation totale » pour défendre la « Liberté d'expression en danger ! ».

 

Via les réseaux sociaux, un appel a été lancé par les animateurs pour un rassemblement ce mercredi matin à 9 heures devant les locaux de Skyrock à Paris.

 

Bref, c'est la guerre, à en croire ce message apocalyptico-démagogique sur fond de respirations de Dark Vador. (Voir la vidéo)

 

 

« On reproche en gros à la radio de ne pas gagner assez d'argent », a résumé mardi à l'antenne Difool, animateur vedette de la radio libre du soir depuis 1997, qui a appris la nouvelle dans les médias.

 

« Pierre Bellanger a toujours garanti une liberté de ton et d'expression qui existe sur aucune autre radio », a réagit pour sa part Fred Musa, animateur de « Planète Rap » qui accueille, depuis quinze ans, les rappeurs en promotion dans une ambiance joyeusement bordélique et laisse la place aux stars comme aux jeunes pousses.

Rohff : « J'espère que Skyrock va pas de venir Chérie FM ! »

 

Mardi soir, la Sexion d'Assaut, Soprano, Sefyu, Rohff, La Fouine, Sinik et Le 113 se sont succédés dans l'émission de Difool pour apporter leur soutien à une radio qui les a propulsés en tête des ventes.

 

« Si on a cette carrière, c'est grâce à cette radio donc il ne faut pas que cette radio bouge. » (Mokobé, du groupe 113)

 

« C'est la principale radio du pays qui défend les musiques urbaines […]. J'espère que Skyrock va pas de venir Chante France ou Chérie FM ! […] Les jeunes ont grandi avec ça. » (Rohff)

 

« Je suis un peu dégoûté. Je pense que la culture urbaine des jeunes va encore prendre un coup comme d'habitude. » (Soprano)

 

« Les radios jeunes comme la votre qui laissent l'occasion aux auditeurs d'exprimer leur frustration, des choses un peu rigolo, des choses aussi un peu décalées, un peu trash… Il y a une certaine liberté d'expression qu'il faut garder. »

 

« Le logo Sky flottera partout dans tous mes concerts, je soutiens jusqu'à la mort. »

 

Quotas de rap français et productions formatés

 

Mais l'ensemble de la communauté rap ne se mobilisera pas pour Skyrock. Si la station a indéniablement servi le rap et participé à son décollage commercial, l'inverse correspond mieux à la réalité.

 

Skyrock a en effet profité de l'instauration, en 1995, de quotas rendant obligatoire la diffusion de 35% de titres francophones pour diffuser du rap français à une époque où IAM et MC Solaar étaient déjà les rois des bacs à disques.

 

Depuis, la radio est régulièrement taxée d'opportunisme et accusée de formater les productions. Pierre Bellanger et Laurent Bouneau, directeur des programmes, n'ont d'ailleurs jamais caché leur attachement très relatif au rap et leur intrusion dans la réalisation artistique des albums destinés à passer à l'antenne. En 2007 l'arrêt de quatre émissions nocturnes consacrées au rap avait conforté ses détracteurs.

La Rumeur blanchi, Bellanger condamné

 

Aussi, Skyrock est en partie à l'origine du procès intenté en 2002 par Nicolas Sarkozy contre La Rumeur, porte-étendard du rap engagé en France. Le groupe en est sorti blanchi en 2010 après quatre relaxes et cultive depuis à l'encontre du Président et de Skyrock une rancœur qui refroidirait l'Antarctique. (Voir la vidéo)

 

 

Enfin, demander à des jeunes de soutenir Pierre Bellanger pourra sembler déplacé à certains, le désormais ex-PDG ayant été condamné en 2010 à trois ans de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende pour corruption de mineur.

Cher Marc Laufer, Nostalgie c'est fini, bienvenue dans le rap !

RUE89

autres docs:

http://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:zbikvKlSGekJ:rapaces.zone-mondiale.org/pdf/RAPACES_comm10_sept02.pdf+http://rapaces.zone-mondiale.org/pdf/RAPACES_comm10_sept02.pdf&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESheJXh-Ryd20NmsjEPfcQPTX-lB4TyWqKaUK5CZValCKkInI6ae5-h9s5ydFfF_frb1le6TpFfFbFhTnDJ_dMdmp-_XkYCfQL6y4CLXWkGcYHNSujQfszZZrQxodAmIDZM3ixkB&sig=AHIEtbTe3S5CEG-d-2K6bu5AMrdWPp9kUQ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une très bonne nouvelle si c'est la fin de skyrock.

 

(Génération la même merde)

 

Solo Nova! B)

Share this post


Link to post
Share on other sites

qu'est ce qu'on s'en fout serieux.

 

il passe les memes 14 musique toute la journée. radio de merde pour le rap.

 

je prefere 1456763543434 fois Generation 88.2

Share this post


Link to post
Share on other sites

xk1ySNdA80o


Jai pas trouvé sur youtube et autres:le fuck sky de Sheryo et La Rumeur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite session Rockin Squat/Assassin... En espérant que ca n'a pas déjà été posté :

 

yBsHlaH7Yok

Le double couplet de Kaer est assez massif :love::love:

" L'ambiance est éléctrique quand les esprits s'activent,

Mon équipe prépare son expédition punitive,

Prêts à saigner des rues entières, au mic c'est Kaer,

Des litres de Flowmaster coulent dans mes artères..."

[...]

" Tu veux savoir c'qui me motive, moi la locomotive?

C'est tracter des pannels, des Hall d'gares massives

On attaque les trains comme les bandits du Farwest

Pilleurs, braqueurs de couleurs, sous ma veste j'ai bien planqué mes armes

J'suis paré à faire un drame, pour les Pacmans, pas question de faire d'état d'âme

Train mon ami, maître-chien mon ennemi

Just a notorious clique, frappe de Liège à Paris..."

 

WljqQAs8Lpg

Freestyle monstre avec des all stars de l'époque :yes:

 

fWymH0YEg-w

A partir de 2 min 37 :love::love: La prod, l'énergie, le flow qui, tel un albatros en pleine attaque prédateur, s'pose sur le beat....!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

KcRjjhb8-hY



[...] le mouv' me regarde de travers, que le hip hop français repose en paix, la chatte à sa mère.

vC1llMT2u1k



Y'aura peut-être un nazi ou un traitre qui se reposera à côté de ma tombe et en vrai c'est un peu embêtant [...]

B):hehe:

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...