Aller au contenu
ForumPSG.com
Glenfiddich

Le café du PSG renové

Recommended Posts

C'est bien sur le mois de Décembre (et seulement dans les deux boutiques du club) et non depuis le début de l'année sinon on pourrait penser a Sochaux. Sachant que l'année derniere Lyon en a vendu 200 000 et le Bayern 1 Million ou encore Manchester avec 2,5 Millions.

 

Article entier du Parisien:

 

On s’arrache les maillots des Parisiens

 

 

Les dirigeants parisiens peuvent se frotter les mains. Lors de la première moitié de saison, les revenus issus du merchandising* ont explosé. Les raisons : de bons résultats sportifs mais également la présence de joueurs confirmés (Giuly, Makelele) et de stars en devenir (Hoarau, Sessegnon). Malgré la crise, les supporteurs ne rechignent pas à s’arracher le maillot de leur idole.

 

En juillet et août, le PSG en a ainsi écoulé 8 000. En décembre, plus de 2 200 maillots domicile ont été vendus contre 760 la saison dernière à la même époque, soit une augmentation de 76 %. Pour les tenues extérieures, le constat est identique (+ 40 %). Autant de bons chiffres qui boostent les finances des boutiques du club. En décembre, celle des Champs-Elysées a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 26 %, celle du Parc de 70 % ! La hausse de l’affluence porte d’Auteuil (41 067 spectateurs de moyenne lors de la phase aller contre 36 520 la saison passée) n’est pas étrangère à ce phénomène.

 

Makelele est le plus vendeur

 

Depuis le début de la saison, Claude Makelele est le Parisien dont la tunique est la plus vendue (environ 2 000). C’est d’autant plus étonnant que les joueurs à vocation défensive deviennent rarement des icônes marketing. Mais son passé et son aura sur le groupe ont fait de lui la star du club. A la deuxième et troisième marche du classement, on retrouve Ludovic Giuly et Guillaume Hoarau. Sur le mois de décembre, le maillot de ce dernier est d’ailleurs numéro un des ventes. Le Réunionnais est talonné par Stéphane Sessegnon. Malgré sa première moitié de saison en demi-teinte, Kezman intègre également le top 5. On saura fin mai si ces joueurs parviendront à égaler le record détenu par Nicolas Anelka. Ce dernier est, en effet, le Parisien à avoir vendu, sur une saison, le plus de maillots, de loin devant Ronaldinho et Pauleta. Le Portugais, au regard de ces cinq ans passés au club, est, en revanche, celui qui en a le plus écoulé.

 

* Les chiffres ne concernent que les ventes réalisées dans les boutiques du club.

 

Le Parisien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus de compter seulement sur 2 boutiques, l'article ne compte que les maillots domicile. Nan nan chapeau ça c'est du travail d'investigation. :love:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce me dit pas que c'est Sylvie de Macedo ? :love: Ca ne m'étonnerait pas du tout, elle est vraiment à la ramasse dans tous ses articles. Jamais quelque chose d'intéressant, elle tape sur son clavier et c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce me dit pas que c'est Sylvie de Macedo ? :love: Ca ne m'étonnerait pas du tout, elle est vraiment à la ramasse dans tous ses articles. Jamais quelque chose d'intéressant, elle tape sur son clavier et c'est tout.

 

et si :D

 

http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris ... 365621.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:love: !! Comment elle a fait pour s'incruster dans ce service, c'est abusé... à longueur de mois c'est pareil. Quand tu lis, tu sais direct si c'est elle ou Severac, Hermant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ils ont l'air de se chier dessus landreau et gro10

 

18319.jpg

 

 

:love::D:ptdr::roi:

 

"Pfff tu touches meme pas les pedales" :lol:

 

A qui de droit :roi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bordeaux - PSG

J - 2

Le_Parisien-logo_ok.gif

 

Paris ne regrette pas Gouffran

Dominique Sévérac | 09.01.2009, 07h00

 

En général, ce genre d’histoire n’arrive qu’au PSG. Il s’agit en effet du flop le plus cher de l’été. Acheté 6 millions d’euros à Caen, Yoan Gouffran vient de vivre six premiers mois terribles avec Bordeaux. Quatorze titularisations en championnat, six en Ligue des champions (le maximum) : zéro but ! Et aussi deux passes décisives en Ligue 1.

 

Le reste ? Que du mauvais ou presque. Comme s’il avait du mal à digérer son passage dans un club plus huppé. Ou sa condamnation à verser 214 000 € au PSG pour non-respect du protocole signé avec ce club qu’il aurait dû rejoindre au mercato précédent, à l’hiver 2008. Rétrospectivement, c’est le PSG qui a fait une bonne affaire.

 

Cayzac reste prudent

 

Mais Alain Cayzac, le président d’alors, ne triomphe pas : « Même si je n’ai pas une affection particulière pour lui, ses six premiers mois ne le condamnent pas. Il faudra attendre la fin de saison pour savoir s’il a bien fait de ne pas venir. Mais quand on voit Hoarau en comparaison… » L’ex-Havrais n’a eu aucun mal à passer de la L 2 à la L 1 et encore moins à s’imposer dans un très gros club. Une question d’état d’esprit, selon Christophe Uldry, le président des Supras Auteuil : « Gouffran, c’est le contraire d’un Hoarau. Il manque d’humilité. Mais il aurait pu s’imposer à Paris. L’adaptation d’un joueur, ça tient à peu de chose. » C’est pourquoi Alain Cayzac reste prudent tout en maniant l’humour : « C’est un très bon joueur et il aurait pu se fondre dans l’effectif. Il va peut-être avoir un déclic même si je souhaite qu’il n’arrive pas trop tôt. Disons qu’à partir de lundi, une fois passé le Bordeaux - PSG, il a le droit d’avoir un déclic ! »

 

Le Parisien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin on devait l'acheter et se faire douiller. Mais c'est vrai uqe cette année on a eu un coup de pouce du destin...

 

:love:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Et il a pas du nous payer une amende avec l'histoire de la promesse ecrite ou un truc du genre ?

Si et c'est marqué dans l'article :love:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et il a pas du nous payer une amende avec l'histoire de la promesse ecrite ou un truc du genre ?

Si et c'est marqué dans l'article :D

 

+1... :love:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Présents sur ce site depuis sa création pour certains, nous avons connu l'aventure PlanètePSG depuis ses débuts, ses hauts et ses bas, ses différentes versions, et son succès incontestable. Cependant aujourd'hui, nous avons décidé de quitter PlanètePSG.

 

Nous ? Une très grande partie de ce que l'on peut appeler la « communauté Planète », lassée au fil des ans de voir la manière dont était géré le site, avec une multiplication outrancière de la publicité, des problèmes récurrents de serveur malgré de forts revenus générés par ladite publicité, et un immobilisme certain du webmaster face à nos doléances sur ces sujets.

 

Alors qu'il était au départ un site voué au Paris Saint-Germain et à ses fans, PlanètePSG est devenu au fil des années un site conçu dans le seul but d'engranger un maximum de bénéfices grâce à son trafic. Sa communauté, ainsi que les nombreux contributeurs ayant fait le succès du site, ont été complètement mis à l'écart des bénéfices engendrés par la popularité du site, alors qu'une grande partie de la réputation de Planète leur est due. Comme déjà évoqué, les problèmes de serveur se succèdent, le design du site n'évolue pas, les concours promis n'ont jamais lieu...

 

Devant cet état de fait, certains membres de l'équipe du site ont décidé cet été, durant les derniers gros soucis de serveur, que c'en était trop, et que Planète n'était plus un site sur lequel ils avaient envie de partager leur passion.

 

La décision de créer un nouveau site fut donc prise bien avant que l'on apprenne le rachat de Planète par un autre site, mais ce dernier évènement n'a fait que nous conforter dans notre choix. La récente restructuration de l'équipe, avec la mise à l'écart sans ménagement de certains contributeurs au site, qui avaient été déterminants dans le développement et l'installation de Planète en tant que référence sur le Paris Saint-Germain ces dernières années, ne fut alors qu'un exemple supplémentaire du peu de considération accordée par le webmaster à ceux qui ont fait vivre son site.

 

 

L'objectif initial était de déplacer la communauté sur un site/forum où les priorités seraient le PSG, le confort de navigation, la qualité des articles et surtout pas l'argent ou la publicité.

 

Pour réaliser un tel projet, les hommes à sa base ont recruté parmi les anciens rédacteurs/modérateurs de Planète qu'ils savaient les plus déçus par la situation et qu'ils connaissaient le mieux, ainsi que parmi les posteurs qu'ils jugeaient les plus intéressants.

 

Progressivement, le projet a gagné en ambition, l'objectif devenant de proposer un site ayant le souci d'« aller plus loin », et ce dans plusieurs domaines :

- dans les analyses d'après match, notamment par un traitement plus poussé des données statistiques;

- dans le suivi des catégories de jeunes du club;

- dans le traitement de l'Histoire du Paris Saint-Germain, de tout ce que l'on pourrait appeler la « culture du club ».

Le suivi de l'actualité sera bien évidemment toujours assuré, pour permettre aux supporters d'avoir facilement accès à toutes les informations sur la vie du club.

 

Le site, nommé CulturePSG, est en cours de finalisation et ouvrira dans les prochaines semaines, avec de nombreuses informations, statistiques, et analyses inédites. Le forum, que nous espérons également d'un niveau d'analyse et de réflexion plus poussé que celui dont nous sommes issus, est d'ores et déjà en place et bien actif !

 

Nous invitons donc toute la communauté de PlanètePSG, tous les amoureux du PSG, tous ceux qui veulent vivre et partager leur passion sur un site fait par des fans, pour les fans, à nous rejoindre dès aujourd'hui sur le forum de CulturePSG.com à l'adresse suivante : http://forum.culturepsg.com.

 

Nous sommes par ailleurs à l'écoute de toute proposition de personnes voulant s'investir à nos côtés pour faire vivre ce projet, et les invitons donc à se manifester directement auprès de l'équipe de ce nouveau site, pour plus de précisions.

 

La communauté CulturePSG.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le message va sauter sur Planete.

 

Comme le gérant a réduit le nombre de modo la bas , ils sont plus au taquet comme avant.

 

Pour avoir entendu des chiffres , je comprends que les mecs de l'équipe soient fachés, et puis dernierment Planete avait bien changé et pas dans le bon sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sa communauté, ainsi que les nombreux contributeurs ayant fait le succès du site, ont été complètement mis à l'écart des bénéfices engendrés par la popularité du site

 

donc en fait s'ils avaient touché leur part tout ce qu'ils aiment pas les auraient pas gêné :love:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

enfin ,touts les sites similaires sont un peu équivalent, fait par des équipes qui veulent recolter de la thunes, devenir des football365 pour un club particulier.

Dans les forums,tu reconnais directement laligne éditoriale.

De toutes façon, il y a que deux forums correct sur le PSG: ici et ville lumiere, le reste n'a qu peu d'importance (avec surtout un allpsg rivalisant de débilité avec but Paris !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paris, les raisons du fiasco

 

Le naufrage du PSG en Gironde a révélé d’inquiétantes carences àtous les niveaux. Il impose une rapide remise en question pour espérer tenir les belles promesses de la première partie du championnat.

 

Laurent Perrin et Dominique Sévérac | 13.01.2009, 07h00

 

Surclassés, écrasés et finalement humiliés. La lourde défaite à Bordeaux (4-0) va laisser des traces. Ce revers n’est pas catastrophique. Il peut permettre au PSG de rebondir dès demain en Coupe de la Ligue face à Lens. En cas de succès, Paris pourrait retrouver Bordeaux le 3 février en demi-finale. Ce serait une belle occasion de laver l’affront.

 

Avant cela, et afin de retrouver une dynamique positive, Claude Makelele et ses partenaires doivent analyser calmement les trois principales raisons du fiasco.

 

L’excès de confiance. Ce n’est pas de la suffisance mais plutôt la sensation que tout allait devenir plus facile après un début de saison convaincant. Sylvain Armand employait juste après la rencontre le terme de « confort » dans lequel tous les joueurs se seraient installés, s’imaginant plus solides qu’ils ne le sont vraiment. A Bordeaux, les Parisiens ont sans doute davantage pensé aux bons coups à jouer qu’aux efforts à fournir pour déstabiliser un adversaire d’un tel calibre. Avant la reprise, le staff redoutait l’excès de confiance. Ces craintes se révèlent justifiées. Avoir battu Bordeaux (1-0), Marseille (4-2) et Lyon (1-0) lors des matchs aller n’offre aucune garantie pour la suite. La remise en question doit être permanente. Le PSG ne possède pas assez de marge pour se permettre le moindre relâchement.

 

Une équipe devenue trop prévisible. Paris ne surprend plus. Depuis deux mois, la même équipe est alignée en championnat et ses adversaires ont désormais eu tout le temps d’analyser ses points forts et ses points faibles. Ainsi, Laurent Blanc a constaté le manque de taille sur les coups de pied arrêtés et la faiblesse défensive du duo Sessegnon-Cear ácôté droit. L’entraîneur bordelais a donc appuyé là où ça fait mal. Même si le 4-4-2 parisien a démontré sa valeur fin 2008, il pourrait évoluer par petites touches en fonction de l’adversaire, peut-être en incorporant des joueurs comme Luyindula, Chantôme (à la place de Clément) ou Sakho dans l’axe ou à gauche (Armand pouvant monter d’un cran).

 

Un déficit athlétique. Face à une équipe bâtie pour la Ligue des champions, Paris n’a pas fait le poids. Jamais depuis le début de la saison, les joueurs parisiens n’avaient paru aussi frêles. Tous ont souffert du rapport taille-poids. Devant, Hoarau et Giuly ont été bousculés par la charnière Diawara-Henrique. Derrière, Camara et Traoré ont semblé surpris par la puissance de Chamakh et la présence de Cavenaghi. Le constat est encore plus criant au milieu de terrain où Makelele, Clément, Rothen et à un degré moindre Sessegnon ont terriblement souffert de l’impact des Diarra et Gourcuff. Bien sûr, les joueurs parisiens ont d’autres atouts comme la vitesse, la technique et une certaine forme de réalisme. Mais à Bordeaux, ils ont montré leurs limites.

 

A eux de prouver qu’ils sont capables de les repousser.

 

 

et

 

 

 

PSG EXPRESS

Hier. Footing ou soins pour les titulaires du match à Bordeaux. Jeux de conservation de ballon pour le reste de l’effectif.

Aujourd’hui. Entraînement à huis clos au camp des Loges à 10 h 30.

Infirmerie. Arnaud(genou).

Rendez-vous. PSG - Lens, quart de finale de la Coupe de la Ligue, demain à 20 h 45 au Parc des Princes (France 2).

La commission de la Coupe de France se réunit aujourd’hui pour déterminer le lieu du 16e de finale GFCO Ajaccio (CFA) - PSG prévu le 25 janvier (17 h 30). Hier, des membres de cette commission se sont déplacés en Corse pour examiner les installations du stade de Mezzavia, l’enceinte du Gazelec Ajaccio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vraiment des merdes les journaleux, au moment de la trêve tout le monde nous suçait le bout, et là on fait un match completment à coté, et à les lire on va à nouveau se battre pour le maintient.. :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×