Jump to content
ForumPSG.com

Le café du PSG renové


Gaara
 Share

Recommended Posts

 

exclusif PSG-canalhistorique : pourquoi le PSG devait perdre à Sochaux...

 

chat_noir.gif

 

Le

PSG s'est donc incliné à Sochaux (2-3) ce dimanche 17 février, à la

surprise générale... Carlo Ancelotti a minimisé la portée de cet échec,

peut-être l'entraîneur italien est-il un adepte des astres ou très

superstitieux ? 

 

nu17.png

 

PSG

canal-historique a donc mené l'enquête et peut révéler en exclusivité

les raisons de cette défaite. Ce n'est pas la faute des joueurs, de

l'arbitre ou même des Sochaliens, mais bien celle de Canal +, de la LFP

qui ont décidé de programmer cette rencontre un 17 février. Ou peut-être

un chat noir, voir un supporter marseillais marabou qui aurait jeté un

sort au club parisien :

depuis la création du club, le PSG a joué à onze reprises un 17

février... Pour un bilan catastrophique : 2 victoires, 1 nul et 8

défaites !!

 

Une succession de déconvenues pour Paris : 

 

le 17 février 1974, le PSG perdait tout espoir de monter directement en première division après sa défaite (1-2) à Châteauroux. 

 

En

1982, le PSG semble avoir match gagné à Sochaux : Paris mène 1-0,

Bathenay a la balle du break sur penalty mais sa frappe est repoussée

par le gardien. Sur la contre-attaque, Sochaux égalise et remportera

finalement le match en toute fin de rencontre. Pour Bathenay, cela reste

le seul seul échec sur penalty sous le maillot du PSG (en 15 tentatives

en championnat).

 

Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18

 

En

1990, Valenciennes aligne une équipe bis face aux stars du PSG en 32eme

de finale de la Coupe de France. Mais Paris va s'incliner (0-1) face à

son ancien entraîneur Georges Peyroche, buvant le calice jusqu'à la

lie...

 

Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18

 

En

1996, c'est un PSG leader fragile du championnat qui va s'incliner à

Strasbourg (0-1) sur un penalty de Franc Leboeuf. Quelques semaines plus

tard, Auxerre coiffera les Parisiens dans la dernière ligne droite pour

le titre de champion.

 

En

2001, le PSG s'incline encore en fin de match au Vélodrome pour le

Clasico. un but de Bagayoko sur une passe décisive d'une ancienne gloire

du club parisien, George Weah... 

 

730871-9366796-640-360.jpg

 

Un

an plus tard, Paris perd tout espoir de se qualifier en Ligue des

Champions en s'inclinant lourdement à Lyon (0-3). Paris a craqué en fin

de rencontre après un premier but de Déhu... contre son camp ! Puis Gaby

Heinze s'est fait expulsé...

 

Puis en 2008, le PSG s'incline à nouveau lors d'un Clasico à Marseille (1-2), malgré l'ouverture du score de Rothen sur penalty.

 

rothen-om-psg.jpg

 

Une

telle accumulation de matches perdus est unique dans l'histoire du club

! Après avoir vérifié les résultats au jour par jour, ce 17 février

peut être officiellement considéré comme le jour maudit dans l'année par

les Parisiens, qui n'ont jamais connu autant de défaites une autre

journée dans le calendrier...

 

Les matches du PSG le 17 février :

 

1974 Châteauroux - PSG 2/1 (championnat, D2)

 

 

 

1980 PSG - Nantes  1/0 (championnat)

 

 

 

1982 Sochaux - PSG 2/1 (championnat)

 

 

 

 

1990 Valenciennes - PSG 1/0 (Coupe de

France, 32eme de finale, à Lens)

 

 

 

1996  Strasbourg - PSG 1/0 (championnat)

 

2001  Marseille - PSG 1/0 (championnat)

 

 

 

2002  Lyon - PSG 3/0 (championnat)

 

 

 

2007  Nancy - PSG 0/3 (championnat)

 

 

 

2008  Marseille - PSG 2/1 (championnat)

 

 

 

2011 Bate Borisov - PSG 2/2 (Ligue Europa,

16eme de finale aller)

2013 Sochaux - PSG 3/2 (championnat) 

 

soit 2 victoires, 1 nul et 8 défaites en 11 rencontres.

 

Si

Paris a son jour sans, il a aussi son jour avec... Mention spéciale au

14 septembre, ou le PSG s'est imposé à 9 reprises, pour 3 nuls et une

défaite. Le 9 décembre : c'est succès assuré : 6 matches, 6 victoires ! 

 

Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18

 

Une

bonne nouvelle avant le Clasico du 24 février prochain : le PSG a joué 6

matches, pour 2 victoires, 3 nuls et une seule défaite. Ouf...

 

 

 

PSG : Pourquoi Sakho a refusé le brassard

             A Sochaux dimanche soir (3-2),

Blaise Matuidi portait le brassard de capitaine du PSG. La conséquence

du refus de Mamadou Sakho de reprendre le rôle, une décision comprise et

acceptée par Carlo Ancelotti.           

dot.gif
                                                 

        300.836137.jpg

 

 

        

        article_loupe_18x14.gif

        

 

 

 

 

                             

    

                

En l’absence de Thiago Silva (blessé) et de Christophe Jallet (remplaçant), Mamadou Sakho, troisième dans la hiérarchie des capitaines du PSG, aurait dû prendre le brassard face à Sochaux, dimanche. Mais c’est finalement Blaise Matuidi qui l’a porté au coup d’envoi. Selon nos informations, Carlo Ancelotti aurait bien proposé le brassard à Mamadou Sakho avant la rencontre, que le PSG a finalement perdue (3-2).

 

 

 

         

Mais lors d'une discussion

cordiale et avec beaucoup de modestie, le jeune défenseur l’a refusé en

expliquant qu'il préférait se concentrer sur le travail collectif sans

se soucier de sa situation personnelle. Selon lui, le capitaine doit

être un taulier titulaire indiscutable, ce qu'il n'est pas aujourd'hui.

Ancelotti aurait tout à fait compris la position de Sakho qui ne

souhaiterait pas devenir un capitaine par défaut.

 

Zlatan a également refusé         

L’entraîneur parisien a alors sondé Zlatan Ibrahimovic qui n'a pas voulu, non plus, prendre le brassard. Le coach italien s'est donc tourné vers Blaise Matuidi qui, lui, a accepté, en se montrant tout de même quelque peu désarçonné. Thiago Silva n'étant pas sûr d'être disponible pour la réception de Marseille, la question du capitanat devrait encore se poser au PSG dans les prochains jours.

 

 

            RADIOCOLLABO

Edited by M.A.T92i
Link to comment
Share on other sites

certains serontpeut être interessé

 

 


Kingsley Coman 18eme joueur du PSG âgé de moins de... 18 ans !

 


Kingsley Coman a
fait une entrée fracassante en devenant lors du match à Sochaux le plus
jeune joueur à porter le maillot du PSG en matches officiels.




Voici, en
exclusivité pour les lecteurs du blog, le classement des jeunes joueurs
ayant débuté sous le maillot Rouge et Bleu avant l'âge de 18 ans.




Avec une petite photo souvenir...



Les 18 joueurs mineurs du PSG :



1 Kingsley COMAN 16 ans 8 mois et 4 jours (entré à jeu à Sochaux L1 le 17/02/2013)




3005.jpg

 

2 Didier DOMI 16 ans 8 mois et 22 jours (entré en jeu contre Lyon Coupe de la Ligue le 24/01/1995)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



3 Nicolas ANELKA 16 ans 10 mois et 24 jours (entré en jeu à Monaco L1 le 07/02/1996)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



4 Bartholomew OGBECHE 16 ans 11 mois et 22 jours (entré en jeu contre Montpellier L1 le 22/09/2001)




ogbeche2.JPG



5 Mamadou SAKHO 17 ans et un jour (titulaire contre AEK Athènes, Ligue Europa le 14/02/2007)




sakho-mamadou-psg-saison-2012-2013-maill



6 Adrien RABIOT 17 ans, 4 mois et 23 jours (titulaire contre Bordeaux L1, le 26/08/2012)




2733.jpg



7 Jean-Claude LEMOULT 17 ans, 5 mois et 18 jours (titulaire à Lyon L1, le 15/02/1978)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18





8 Hervin ONGENDA 17 ans, 6 mois et 13 jours (entré à jeu à Arras Coupe de France, le 07/01/2013)




2754.jpg



9 Franck VANDECASTEELE 17 ans, 6 mois et 21 jours, entré à jeu à Nancy L1, le 28/05/1985)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



10 Dominique BARBERAT 17 ans, 7 mois et 3 jours, entré en jeu contre Lyon L1, le 11/05/1976) 




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



11 David NGOG 17 ans, 7 mois et 17 jours, entré en jeu contre Bordeaux L1, le 18/11/2006)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



12 Fabrice MOREAU 17 ans, 7 mois et 21 jours, titulaire à Nancy L1, le 28/05/1985)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



13 Jean-Marc PILORGET 17 ans, 8 mois et 8 jours, titulaire contre Reims L1, le 21/12/1975)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



14 François BRISSON 17 ans, 8 mois et 12 jours, titulaire contre Reims L1, le 21/12/1975)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



15 Gilles CARDINET 17 ans, 8 mois et 15 jours, titulaire contre Metz L1, le 2/12/1979) 




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



16 Maxime PARTOUCHE 17 ans, 9 mois et 13 jours, entré en jeu contre Bastia Coupe de France, 18/03/2008) 




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



17 Francis LLACER 17 ans, 10 mois et 13 jours, entré en jeu à Nice L1, le 22/07/1989)




Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2013-02-18



18 Jean-Christophe BAHEBECK 17 ans, 11 mois et 1 jour, entré en jeu contre Le Mans Coupe de la Ligue, le 02/03/2011)




1312530021602.jpg
Link to comment
Share on other sites

Ogbeche il devait avoir déjà 27 piges c'est clair quand tu vois la ganache

 

pour ça que sa carrière s'est arrêtée à 20 ans, âge sur le papier. Un bon présu !

il avait du pius n'diefi en lui...et dans les papiers !

Edited by Ibr1
Link to comment
Share on other sites

Le Paris SG a officiellement présenté ce vendredi le nouveau logo du club mettant en valeur la marque Paris. Â«Au moment où le PSG se transforme, il était  indispensable de revisiter les symboles graphiques qui portent l’image du club. C’est une évolution mais pas une révolution. On souhaite préserver ce qui fait les racines du club. A aucun moment on n’a pensé supprimer St Germain, mais on a souhaité mettre Paris beaucoup plus en valeur. Deux éléments disparaissent : le landau, car beaucoup de gens ont du mal à comprendre  sa signification  et la référence à la création du club en 1970. Elle ne tient la comparaison avec d’autres grands clubs européens qui ont plutôt 1800 au début de leur date», a commenté Jean-Claude Blanc, le directeur général du club. 

Logo_large.jpg

Link to comment
Share on other sites

Le Paris SG a officiellement présenté ce vendredi le nouveau logo du club mettant en valeur la marque Paris. Â«Au moment où le PSG se transforme, il était  indispensable de revisiter les symboles graphiques qui portent l’image du club. C’est une évolution mais pas une révolution. On souhaite préserver ce qui fait les racines du club. A aucun moment on n’a pensé supprimer St Germain, mais on a souhaité mettre Paris beaucoup plus en valeur. Deux éléments disparaissent : le landau, car beaucoup de gens ont du mal à comprendre  sa signification  et la référence à la création du club en 1970. Elle ne tient la comparaison avec d’autres grands clubs européens qui ont plutôt 1800 au début de leur date», a commenté Jean-Claude Blanc, le directeur général du club. 

Logo_large.jpg

C'est un berceau, le berceau des rois de France, connard de Gobo sans culture

  • Upvote 7
Link to comment
Share on other sites

  • BDiamond changed the title to Le café du PSG renové
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...