Jump to content
ForumPSG.com
Al' catraz

Faits divers en mode ....

Recommended Posts

La Flandre occidentale est victime d'une vague de vols peu ordinaires. Neufs clubs de football se retrouvent sans point de penalty ni point dans le rond central, alors que le championnat doit reprendre ce samedi.

 

La police flamande traque un voleur bien étrange, un amoureux des marques blanches de terrains de football.

Au KFC Herzele, ce sont les deux points de penalty et le rond central ont été dérobés. "Ce qui m'étonne, c'est de ne rien avoir retrouvé comme terre sur le terrain. S'ils enlèvent du gazon, il devrait y avoir de la terre. Mais nous n'avons rien retrouvé. C'est fait très méticuleusement" constate Fabricio Heymans, le président de ce club.

Les trous ont été rebouchés, car c'est en trébuchant qu'un joueur a constaté les faits, raconte –t-il : "Pendant un entrainement, quelqu'un est passé à hauteur du point de penalty et est tombé dans le trou. Il s'est légèrement blessé". La police prend l'affaire au sérieux et recherche des indices.

Collectionneur?

Qui a fait cela, et pourquoi ? Cela reste un mystère. "C'est sans doute un collectionneur de point de penalty" ironise Fabricio Heymans.

Huit autres clubs ont été victime du même type de vol. Au VC Ressegem, le trou est encore bien présent, et le reboucher ne sera pas facile, explique le secrétaire de ce club : "Comme la chaux durci le terrain, il va falloir creuser plus profondément pour arriver à un endroit où le nouveau gazon pourra s'enraciner. Pour avoir de nouveau un terrain parfait" indique Geert Borloo, secrétaire du VC Ressegem.

Si l'histoire est cocasse, elle ne fait vraiment pas rire les clubs concernés : "Cela n'a vraiment rien de marrant. C'est beaucoup de boulot supplémentaire" remarque Geert Borloo. C'est ce samedi que le championnat reprend ses droits, et les pelouses devront être prêtes à l'emploi.

 

rtl.be

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain d'merde ! La descente d'organe qu'a dû se payer le type dans la voiture quand il a vu le rocher à deux doigts de s'écraser sur sa gueule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain d'merde ! La descente d'organe qu'a dû se payer le type dans la voiture quand il a vu le rocher à deux doigts de s'écraser sur sa gueule.

 

5.gif

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Faits divers. Lyon : il cambriole un appartement et oublie ses papiers d’identité
C’est une erreur de débutant, si l’on ose dire, qu’a commis ce jeune homme âgé de 19 ans et habitant à Lyon (5e ).

Dimanche matin, vers 7 h 30, il escalade un immeuble de la rue des Noyers à Lyon (5e ) et parvient à pénétrer dans un appartement du premier étage. Le couple qui occupe ce logement est présent et dort dans la chambre. Le jeune homme parcourt les pièces et vole deux téléphones et un portefeuille. Mais, dans ses agissements, le cambrioleur réveille le couple. L’homme ouvre la porte de sa chambre et tombe sur le voleur, qui fuit instantanément, emportant avec lui les objets dérobés.

Dans sa course, il perd toutefois sa sacoche qui comporte… ses papiers d’identité, ainsi que sa déclaration de sortie de la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône, qu’il a quittée il y a un mois et dans laquelle il purgeait une peine de six mois de prison pour violences.

Quelques minutes plus tard, les policiers, appelés par le couple, interpellent l’individu, qui offrira quelques résistances. L’homme, qui comparaissait lundi au tribunal de grande instance de Lyon, a écopé de 8 mois de prison ferme, avec mandat de dépôt.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Un pacu, poisson réputé mangeur de testicules, pêché dans la Seine
3104005_pacu2_640x280.JPG
Un pacu, gros poisson d'eau douce originaire d'Amazonie, a été découvert dans la Seine vendredi dernier par un pêcheur à la ligne qui, peu habitué à dégoter ce genre de spécimens dans la capitale, a immédiatement prévenu la Brigade fluviale de Paris. | Wikipedia

 

 

Gare au pacu ! Un spécimen de ce gros poisson sud-américain issu de la famille des piranhas et réputé mangeur de testicules a été découvert vendredi dernier dans la Seine par un pêcheur à la ligne qui a immédiatement prévenu la Brigade fluviale de Paris.

 

«Quelque peu sceptique mais toujours à l'écoute et intéressé, le policier lui demande s'il peut envoyer une photo du spécimen voire l'apporter à la brigade fluviale.

 
Le pêcheur s'exécute et les policiers plongeurs ne peuvent que reconnaître l'évidence !», rapporte la préfecture de Paris ce mardi dans son rapport hebdomadaire. Ce pacu fait partie de ces «nouveaux animaux de compagnies» (NAC) dont certains propriétaires se plaisent à se débarrasser dans le fleuve, le peuplant ainsi d'une faune pour le moins «inhabituelle», précise la préfecture.

 

«Casse-noisettes» confond les noix et les testicules

 

Les Parisiens, s'ils se baignaient dans la Seine, auraient en effet des raisons de s'inquiéter... Cet exotique poisson d'eau douce originaire d'Amazonie, dont les plus gros individus peuvent mesurer jusqu'à 88 centimètres et peser 25 kilos, serait connu pour aimer avaler les parties génitales de ces messieurs.

 

A quoi doit-il cette sordide réputation ? Omnivore comme la plupart des piranhas, le pacu se nourrit essentiellement de fruits, d'algues, d'insectes et de petits mollusques. Malgré sa puissante mâchoire - dotée de dents toutefois bien moins aiguisées que nombre de ses cousins -, il n'est donc pas un grand prédateur à l'origine. Mais la faim justifiant les moyens, il se serait déjà rabattu, en période de disette, sur des testicules humains, qui ressemblent aux petits fruits et aux noisettes qu'il chérit tant.

 

3104073_pacu.png                         Un pacu retrouvé dans la Seine à Paris (Crédit : Préfecture de Paris)

 

C'est en tout cas ce qu'a rapporté le biologiste et documentariste animalier américain Jeremy Wade en juillet dernier dans son émission «Animal Planet» (Discovery Channel). Ce dernier s'était penché sur l'histoire du pacu après la découverte d'un spécimen dans un lac de l'Illinois (est des Etats-Unis). Il y raconte que plusieurs habitants de Papouasie-Nouvelle Guinée qui se baignaient dans la rivière en fin de journée ont été «castrés» par quelque chose qui se trouvait dans l'eau et sont mort d'une hémorragie. Ce poisson est bien un «nutcracker», un «casse-noisette» : ses dents sont faites pour craquer des noix, explique Jeremy Wade. «Mais en Papouasie-Nouvelle Guinée, ils n'ont pas trouvé leur nourriture de base, donc ils s'en sont pris à quelque chose qui la leur rappelait», conclut-il.

 

VIDEO. Un précédent en Papouasie-Nouvelle Guinée

 

 

L'incident était peut-être anecdotique. Toujours est-il qu'en août dernier, lorsque les Suédois et les Danois ont découvert qu'un pacu de 21 centimètres se baladait dans le détroit de l'Oresun qui sépare les deux pays, ils ont été pris de panique. Les autorités danoises ont conseillé aux nageurs de garder leurs maillot de bain quand ils allaient piquer une tête, «au cas où»...

le parichien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rhooo...  :ph34r:

 

 

 

Cleveland : Ariel Castro retrouvé mort dans sa cellule de l'Ohio

L'homme qui a séquestré et violé trois femmes pendant dix ans avait été condamné à la prison à vie le 1er août dernier.



Ariel Castro, condamné pour avoir séquestré et violé trois jeunes femmes pendant dix ans à Cleveland, a été retrouvé mort dans sa cellule, a annoncé l'administration pénitentiaire américaine. Son corps a été découvert pendu dans la cellule qu'il occupait dans le quartier d'isolement du Correctional Reception Center d'Orient, dans l'Ohio. Il a été transféré dans un hôpital où son décès a été prononcé une heure et demie plus tard.

Surnommé le "tortionnaire de Cleveland", l'ancien chauffeur de bus, qui se définissait comme "malade" avait évité la peine capitale au gré d'un accord passé avec ses victimes et avait été condamné, le 1er août dernier, à la perpétuité. Sa maison a été détruite peu de temps après sa condamnation.

L'affaire avait été révélée au grand jour après que l'une de ses victimes, Amanda Berry, 27 ans, était parvenue à s'enfuir de la maison où elle était retenue avec deux autres jeunes femmes, Michelle Knight, 32 ans, et Gina DeJesus, 23 ans. et Jocelyn, une petite fille de 6 ans née des rapports non consentis entre Amanda et son bourreau. Un voisin répondant au nom de Charles Ramsey leur avait alors porté secours.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

:oups:
 

'Walkie Scorchie', la tour londonienne qui fait fondre les voitures garées à proximité

 

 

La tour « Walkie-Talkie Â», située au 20, Fenchurch Street, une rue de la City, le quartier financier de la ville de Londres, réverbère tellement la lumière du soleil qu’elle peut faire fondre les voitures stationnées à proximité, rapporte le journal City AM.

Martin Lindsay, le patron d’une entreprise de carrelage, en a fait l’amère expérience. Il affirme que des parties de sa Jaguar XJ qu’il avait garée à proximité de la tour au cours de l’après-midi de jeudi dernier, ont fondu et qu’elles se sont gondolées sous l’effet de la chaleur. Lorsqu’il l’avait retrouvée, elle sentait le plastique brulé… La semaine dernière, une camionnette stationnée dans le voisinage de Walkie Talkie avait été surnommée « Walkie Scorchie Â» (scorching signifie « torride Â») après avoir subi des dégâts similaires. Une bouteille de soda, laissée sur le tableau de bord, avait totalement fondu.

 

Les passants s’étaient également plaints de la puissance des rais de lumière provenant de la tour. Selon City AM, celle-ci est 6 fois plus intense que le rayonnement observé ailleurs dans ce quartier.

Hier, des experts ont indiqué que la lumière réverbérée par l’immeuble est d’une intensité « sans précédent Â», et qu’en cours d’après-midi, la chaleur qu’il dégage est de l’ordre de 70°C. Selon le professeur James Keaveney du département de physique moléculaire de l’université de Durham, ce phénomène est un défaut inhérent à la conception de l’immeuble, en particulier à sa forme concave.

 

« Ce qui est inquiétant, c’est que la lumière ne sera pas toujours projetée sur cette partie de la rue. L’angle du soleil va changer au cours des prochaines semaines et des prochains mois, et en hiver le point chaud ne sera plus du tout au même endroit Â», indique le Dr Philip Oldfield, un expert des grands édifices du département d’architecture de l’université de Nottingham.

Walkie-Talkie, haut de 160 mètres, est un immeuble de 37 étages dont la construction a été commencée en 2011, et qui devrait s’achever en mai de l’année prochaine.

 

Hier, les développeurs de l’immeuble, Land Securities et Canary Wharf, ont indiqué que la ville de Londres avait décidé de suspendre 3 places de stationnement à côté de l’immeuble en attendant les conclusions des experts.

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/walkie-scorchie-la-tour-londonienne-qui-fait-fondre-les-voitures-garees-a-proximite/195168.htm

Edited by Chat fou

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Rhône : il passe le permis à la place d'un ami, mais le loupe deux fois  

 

3112867_permis_640x280.jpg
Deux amis ont essayé, pendant une dizaine d'années, que celui des deux qui avait le permis le passe pour celui qui ne l'avait pas. En vain.

| LP/HUMBERTO DE OLIVEIRA

 

 

Le permis de conduire est parfois long et difficile à obtenir. L'histoire de deux amis de Lyon et Villeurbanne (Rhône) ressemble toutefois à une véritable course à handicaps multiples. Les deux hommes de 41 et 55 ans ont d'ailleurs fini en garde à vue mercredi, après avoir essayé d'obtenir le fameux papier rose avec une fausse déclaration pendant une dizaine d'années, rapporte ce vendredi «le Progrès».
 

 

En 2003, le plus jeune des deux amis demande à l'autre de passer le permis à sa place, parce qu'il ne s'en sent pas capable. Le plus âgé, titulaire du permis depuis 1990, accepte. Il s'inscrit sous le nom de son frère cadet dans une auto-école. Premier écueil : il échoue à l'examen du code, qu'il doit repasser après plusieurs mois. Les choses se compliquent au moment de passer l'épreuve de la conduite. Là, c'est un double échec, une première fois en 2004, une deuxième en 2005. Troisième tentative en 2009. Mais l'examen du code n'est alors plus valide. L'aîné des deux reprend des cours, mais n'ira finalement pas à l'examen en juillet 2012.

 

L'histoire se corse encore plus à la fin de l'année dernière quand le plus âgé des deux amis perd son permis, faute de points. Quand il essaye de repasser l'examen sous son véritable nom, sa monitrice des années 2000 le reconnaît et s'aperçoit donc qu'il a utilisé deux identités. Devant les enquêteurs, les deux hommes ont tout reconnu et expliqué qu'il n'y avait pas eu d'accord financier entre eux. Ils ont été laissés libres et devront rendre des comptes devant la justice à la fin de l'année.

 

 

leparisien

 :lol:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo les champions.

Le mec pouvait pas changer d'auto école évidemment.

 

Remarque tant mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Seine-et-Marne : un homme de 84 ans tué par un éléphant                                                                                                                                   Un homme de 84 ans a été tué par un éléphant qui lui a donné un coup de trompe, ce dimanche en fin d’après-midi, à Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne).

 

L’animal appartient au cirque d’Europe, qui était en représentation dans la commune pendant plusieurs jours. Vers 17 heures, l’éléphante qui se trouvait dans un enclos électrifié, a attrapé une bâche qu’elle a jetée sur les fils électriques avant de s’échapper.

 
Elle s’est alors dirigée vers des joueurs de pétanque qui participaient à un concours sur la place de la République.

 

C’est alors que l’animal a donné un coup de trompe à la victime. L'homme a été héliporté vers l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), où il est décédé pendant la nuit

 

 

LeParisien.fr

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

:oo:

 

la bâche sur les fils électriques, c'est digne de la grande évasion

 

non molare l'elephante !!! on viendra te chercher en quartier haute sécurité !

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans déconner, les ricains sont trop loin

 

"Si vous ne voyez rien d'autre qu'une masse brouillée en face de vous, alors je dirais que, probablement, vous ne devriez pas vous servir d'une arme à feu»

 

SANS DECONNER :oups: :oups: :oups: :oups: :fou: :fou: :ouf: :ouf:

 

 

Iowa: les aveugles armés en public

 

L'Etat de l'Iowa, aux Etats-Unis, délivre désormais des permis de port d'armes aux aveugles et aux personnes atteintes de déficiences visuelles. Une situation qui fait débat, comme le rapporte Newsring.

 

Une telle autorisation est parfaitement légale : selon la loi, on ne peut pas interdire à une personne de posséder une arme en se basant sur son handicap physique. Ce serait alors une décision discriminatoire. Cependant, cette loi a déjà engendré de vives réactions, notamment de la part des sheriffs locaux qui se retrouvent confrontés au dilemme de la loi face à la sécurité, souligne USA Today. «A partir de quel moment les problèmes de vision ont-ils un effet négatif sur l'utilisation d'une arme à feu ? Si vous ne voyez rien d'autre qu'une masse brouillée en face de vous, alors je dirais que, probablement, vous ne devriez pas vous servir d'une arme à feu», a ainsi déclaré le sheriff du Comté de Delaware. D'autres défendent l'idée que l'on peut donner des cours aux aveugles pour leur apprendre à bien tirer.

 

En Iowa, il n'est pas nouveau que les aveugles possèdent une arme, selon la chaîne locale Des Moines Register. Ce qui a changé, c'est qu'ils peuvent désormais porter cette arme en public. Une décision qui fait presque exception aux Etats-Unis. En effet, le second amendement de la Constitution des Etats-Unis, sur le contrôle des armes à feu, n'interdit pas aux aveugles de posséder et porter une arme à feu. Toutefois, de nombreux Etats ont décidé de ne pas accorder le permis aux personnes atteintes de déficiences visuelles. Par exemple au Nebraska, il faut soumettre la preuve que notre vue est correcte, en présentant soit son permis de conduire, soit une attestation d'un ophtalmologue.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/09/97001-20130909FILWWW00668-iowa-les-aveugles-armes-en-public.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Asie-Pacifique : 25% des hommes reconnaissent avoir déjà commis un viol

 

Pour la première fois, l'ONU a interrogé des milliers d'hommes de la zone Asie-Pacifique sur leurs rapports avec les femmes. Les résultats sont édifiants.

C'est une enquête inédite par son ampleur et sa méthodologie. Les enquêteurs de l'ONU ont parcouru le Bangladesh, le Cambodge, la Chine, l'Indonésie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Sri Lanka pour déterminer l'ampleur de la pratique du viol dans ces régions du monde. Mais plutôt que d'interroger les victimes, les chercheurs se sont longuement entretenus avec 10.000 hommes âgés de 18 à 49 ans.

Pour limiter les dénégations, les enquêteurs ne leur ont pas demandé frontalement s'ils avaient déjà violé quelqu'un, mais s'ils avaient «déjà forcé une femme à avoir des rapports sexuels», ou s'ils avaient déjà eu des rapports avec une femme trop ivre ou droguée pour dire si elle était consentante. Ces définitions du viol, utilisées sans prononcer le mot tabou, ont livré des résultats stupéfiants.

25% des hommes interrogés ont déjà violé leur compagne

Au total, 11% des hommes interrogés reconnaissent avoir déjà violé au moins une fois une femme au cours de leur vie. Les résultats obtenus diffèrent grandement en fonction des pays: si les violeurs déclarés sont 4,3% au Bangladesh, ils sont 40,7% dans l'île de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle Guinée.

Et ce taux grimpe à un quart des hommes interrogés lorsque le viol concerne leur compagne. 24% des sondés reconnaissent avoir déjà forcé leur petite amie ou leur épouse à avoir des rapports sexuels. Là encore, les écarts sont importants entre le Bangladesh (13%) et la Papouasie (59%). Les trois-quart des violeurs expliquent qu'ils ont forcé une femme à avoir des rapports sexuels car cette dernière «leur faisait envie», ou bien parce qu'ils «voulaient coucher», sans s'inquiéter du consentement de la victime. Les autres raisons invoquées font aussi froid dans le dos: 59% d'entre eux souhaitaient «simplement» se divertir, 38% des violeurs disent avoir voulu «punir» la femme ciblée..

Autre donnée choc: l'âge des violeurs. La moitié d'entre eux étaient adolescents au moment des faits, et 12% avaient même moins de 15 ans. La majorité des hommes interrogés ont précisé qu'ils n'ont jamais été inquiétés par la justice. C'est donc sans grande surprise que 45% des déclarés agresseurs ont reconnu avoir violé plus d'une femme dans leur vie.

«Nous devons changer cette culture du viol»

Le rapport des Nations Unies s'est basé sur «de nombreuses hypothèses, bien documentées, expliquant que les violences faites aux femmes sont la manifestation d'une inégalité entre les sexes, et d'une suprématie du sexe masculin qui s'appuye sur des systèmes, des institutions et des croyances patriarcales». «Nous devons changer cette culture du viol qui autorise les hommes à dominer et à contrôler les femmes», a commenté Roberta Clarke, responsable régionale des droits de femmes pour l'ONU. Les auteurs de l'étude insistent sur le fait que cette pratique peut être enrayée, grâce entre autres à une meilleure prise en charge des victimes et à de réelles poursuites contre leurs agresseurs.

Le phénomène est loin de ne concerner que l'Asie ou le Pacifique. Selon une précédente étude de l'ONU, un tiers des femmes du monde entier ont déjà subi des violences sexuelles. En France, au moins 75.000 femmes sont violées chaque annéeEt l'agresseur est bien souvent l'un de leurs proches.

 

http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/10/01003-20130910ARTFIG00700-asie-pacifique-25-des-hommes-reconnaissent-avoir-deja-commis-un-viol.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La Guadeloupe est le département le plus meurtrier de France

 

37 meurtres pour 400 000 habitants depuis début 2013 : avec ce chiffre, la Guadeloupe détient un triste record national. Celui-ci lui vaut des comparaisons avec la Corse et Marseille. Et la visite, prévue en octobre, du ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Il y a urgence : 44 homicides, assassinats ou décès résultant de violences volontaires ont été recensés en 2011, 36 en 2012 et déjà 37 depuis janvier, selon les chiffres officiels communiqués jeudi 12 septembre. Loin des 15 règlements de comptes à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 2013.
 
La plupart sont le fait de la criminalité crapuleuse et des règlements de comptes entre petits dealers de marijuana et de crack. L'alcool et la drogue sont aussi les deux éléments clés des meurtres, selon La 1ère. Une douzaine relève de la violence gratuite, intraconjugale, intrafamiliale ou intra-amicale, "sans intention de donner la mort", observe Frédéric Peyran, le directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP). "Le passage à l'acte est plus facile ici, les disputes et les rixes dégénèrent plus vite, c'est impulsif, réactif", ajoute-t-il.
 
"Des meurtres pour des peccadilles"
 
"On tue et après on se rend compte qu'il est trop tard quand les effets des drogues et de l'alcool se sont dissipés : la plupart des meurtres le sont pour des peccadilles", affirme Dimitry Zandronis, un réalisateur guadeloupéen. Il s'est vu confier par le conseil général la réalisation de spots télévisés contre les violences faites aux femmes. "Un jeune a été tué parce que son pote a fait un compliment à une jeune fille" à la sortie d'un night-club de la marina de Pointe-à-Pitre, rappelle-t-il.
 
Et d'un autre côté, souligne Guy Etienne, le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, "l'Etat est dans l'incapacité de mettre un policier derrière chaque individu, surtout à 5 heures du matin quand se produit ce genre de drame".
 
Des gendarmes et des policiers en renfort
 
En juin dernier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, alerté par les forces de l'ordre et les élus, a justement annoncé l'affectation provisoire de 75 gendarmes mobiles. Des policiers supplémentaires ont aussi été envoyés dans la zone de sécurité prioritaire (ZSP) couvrant des quartiers de Pointe-à-Pitre et des Abymes.
 
Les gendarmes nouvellement affectés multiplient les contrôles routiers, notamment pour rechercher des armes. Leur présence, voyante, semblerait avoir fait baisser le nombre de braquages pendant l'été. Cette période est plus critique, avec des pics de criminalité attribués aux jeunes Guadeloupéens de métropole venus en vacances.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

La Guadeloupe est le département le plus meurtrier de France

 

37 meurtres pour 400 000 habitants depuis début 2013 : avec ce chiffre, la Guadeloupe détient un triste record national. Celui-ci lui vaut des comparaisons avec la Corse et Marseille. Et la visite, prévue en octobre, du ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Il y a urgence : 44 homicides, assassinats ou décès résultant de violences volontaires ont été recensés en 2011, 36 en 2012 et déjà 37 depuis janvier, selon les chiffres officiels communiqués jeudi 12 septembre. Loin des 15 règlements de comptes à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 2013.
 
La plupart sont le fait de la criminalité crapuleuse et des règlements de comptes entre petits dealers de marijuana et de crack. L'alcool et la drogue sont aussi les deux éléments clés des meurtres, selon La 1ère. Une douzaine relève de la violence gratuite, intraconjugale, intrafamiliale ou intra-amicale, "sans intention de donner la mort", observe Frédéric Peyran, le directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP). "Le passage à l'acte est plus facile ici, les disputes et les rixes dégénèrent plus vite, c'est impulsif, réactif", ajoute-t-il.
 
"Des meurtres pour des peccadilles"
 
"On tue et après on se rend compte qu'il est trop tard quand les effets des drogues et de l'alcool se sont dissipés : la plupart des meurtres le sont pour des peccadilles", affirme Dimitry Zandronis, un réalisateur guadeloupéen. Il s'est vu confier par le conseil général la réalisation de spots télévisés contre les violences faites aux femmes. "Un jeune a été tué parce que son pote a fait un compliment à une jeune fille" à la sortie d'un night-club de la marina de Pointe-à-Pitre, rappelle-t-il.
 
Et d'un autre côté, souligne Guy Etienne, le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, "l'Etat est dans l'incapacité de mettre un policier derrière chaque individu, surtout à 5 heures du matin quand se produit ce genre de drame".
 
Des gendarmes et des policiers en renfort
 
En juin dernier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, alerté par les forces de l'ordre et les élus, a justement annoncé l'affectation provisoire de 75 gendarmes mobiles. Des policiers supplémentaires ont aussi été envoyés dans la zone de sécurité prioritaire (ZSP) couvrant des quartiers de Pointe-à-Pitre et des Abymes.
 
Les gendarmes nouvellement affectés multiplient les contrôles routiers, notamment pour rechercher des armes. Leur présence, voyante, semblerait avoir fait baisser le nombre de braquages pendant l'été. Cette période est plus critique, avec des pics de criminalité attribués aux jeunes Guadeloupéens de métropole venus en vacances.

 

zemmour-burns.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...