Jump to content
ForumPSG.com
Dix'

Equipe de France

Recommended Posts

 


 

 

Considéré par la juge d'instruction comme le maître-chanteur présumé dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, ce Marseillais connu du milieu du foot livre sa version des faits. Un témoignage édifiant.

 
 

De la case prison... à la case prison. Pour la police judiciaire de Versailles et la juge d'instruction Nathalie Boutard, le Marseillais Mustapha Zouaoui, connu dans le milieu du foot et dans son quartier de la Gavotte sous le surnom de Sata, est le maître-chanteur présumé dans l'affaire dite de la sextape. Deux cadres des Bleus, Karim Benzema, mis en examen pour « complicité de tentative de chantage », et Mathieu Valbuena, victime d'un chantage, ont terminé hors jeu, loin d'un Euro à domicile tant attendu. Zouaoui, lui-même mis en examen pour « chantage et participation à une association de malfaiteurs », a été incarcéré le 9 octobre, avant d'être relâché courant février. Nous l'avons rencontré le vendredi 24 juin, dans une cafétéria du centre commercial de Plan de Campagne, dans la périphérie de Marseille. Il nous a donné sa version des événements, un récit qui va de sa découverte de la fameuse vidéo au déjeuner controversé de Madrid avec Benzema. Quelques heures plus tard, pour avoir enfreint son contrôle judiciaire en essayant de se rendre en Algérie au chevet de sa mère, Zouaoui a été placé en garde à vue et embastillé à nouveau. Voici son récit.

 
Comment découvrez-vous la vidéo des ébats de Mathieu Valbuena ?
Par Axel Angot, en mars 2015. Je travaille avec Axel depuis une décennie, il a une société de conciergerie. Mathieu Valbuena n'arrivait à rien sans Axel, qui était son gars à tout faire. Il l'appelait toutes les deux minutes, notamment pour l'informatique. Cette vidéo date d'avant son départ à Moscou (en août 2014). Axel l'a récupérée en intervenant sur l'ordinateur de Valbuena, il l'a transféré sur un disque dur externe. Axel récupère tout, ce n'est pas la première vidéo intime de joueurs, il en a déjà eu plein. Il m'en a parlé six à huit mois après.

Mathieu Valbuena apprend l'existence de cette vidéo en mai 2015, très rapidement.
Par l'intermédiaire de Djibril Cissé. Il appelle Valbuena, et l'histoire part de là.

Comment Cissé est-il au courant ?
Par moi. Je reviens du Mexique, je suis sur Londres, et il me harcèle. Il veut que je réponde dans la seconde. Je lui dis : "Djibril, tu es en colère, je vais t'envoyer un truc, tu vas rigoler", et je lui envoie une partie de la vidéo.

Cissé prévient Valbuena ?
Il en a rigolé. Mathieu a tout de suite annoncé qu'il mettait son avocat sur le coup. J'ai croisé Valbuena trois ou quatre fois à cette époque, et Djibril me prévenait : "Fais gaffe, il veut porter plainte, écarte-toi de ça." Et alors ? Je m'en foutais et je ne comptais rien faire. Djibril me demande même s'il peut donner mon nom à Valbuena, je dis : "Oui, vas-y, pourquoi je ne donnerais pas mon nom ?" Il me connaît.

Alors, vous avez une vidéo intime de Valbuena en votre possession et vous le rencontrez comme si de rien n'était.
J'ai dit à Axel : "Écoute, Mathieu ce n'est plus le même, je pense qu'il est au courant pour la vidéo. Dis-lui, dis-lui." Axel voulait monter une histoire qui ne tenait pas. Je répétais : "Ax, il sait que c'est toi qui l'a récupérée. Y a que toi qui touche ses affaires." Valbuena dit d'ailleurs dès le début à la police : "Je sais qui c'est." Cissé l'appelle, Axel est un ami de Djibril, Valbuena tilte et prévient la police. Les enquêteurs mettent Axel sur écoute.

Après Cissé, vous parlez de cette vidéo à Younes Houass, qui va avoir un rôle actif et va contacter Valbuena.
J'en ai parlé à ce mec de Paris, qui fréquentait Jacques Faty. Quand Faty est venu à Marseille (2007-2009), il faisait son chauffeur. Il ne s'occupait que de Jacques. Moi, à l'époque, je fréquentais Jacques, et je l'ai connu. Younes est sans emploi, il a déjà traîné avec nous, il a vu qu'il y avait de l'argent à gagner dans le milieu du foot. Il s'est incrusté sur l'histoire de la vidéo. Avec Axel, on lui a dit plusieurs fois : "On va dans les fêtes, on voit les joueurs se filmer, mais ça s'arrête là." On n'appelle pas les joueurs pour les faire chanter. Sinon, on se grille. C'est un petit cercle. Djibril n'a pas menacé Mathieu. Younes, c'est différent.

C'est-à-dire ?
Il n'a pas menacé Mathieu, mais Mathieu ne le connaît pas. Younes insistait trop... C'est là que le policier, qui se fait appeler Lukas, entre en scène. Il se fait passer pour un ami de Mathieu, il incite à donner une preuve de la vidéo, afin d'entrer en négociations. J'ai dit à Younes : "Pourquoi tu parles de négos ? Est-ce que je t'ai demandé ça ?" Je lui ai dit que je n'arrivais pas à récupérer la vidéo. Puis Younes menace de tout déballer, de nous balancer à Mathieu. Et là, je dis à Axel, il va nous mettre mal. Le policier continue de demander à Younes : "Mais ils veulent quoi les Marseillais ? Dis-leur qu'ils réclament quelque chose !" Le policier nous pousse dans un piège. Mais jamais il n'est question d'argent. J'insulte Younes, et dans une écoute, je lui dis : "Il n'y a pas de vidéo, je t'ai menti, je t'ai mené en bateau. Tu es un escroc, tu fais le religieux, mais en fait, tu veux voler les gens." Il répond : "Ce n'est pas toi qui vas me donner des leçons." Younes est coincé : il essaie de son côté, mais il n'a pas la vidéo. Je l'ai dit à la juge : on laissait l'affaire se tasser, on n'avait plus de contacts avec Younes pendant un mois et demi, deux mois. Plus personne ne relançait Valbuena. Mais le policier a empêché Younes de lâcher l'affaire.

Les enquêteurs expliquent que vous continuez de manigancer, afin de trouver un moyen de toucher Valbuena...
La police m'a dit : "On a compris que tu voulais évincer Younes pour faire ça avec Karim Benzema". C'est une blague... Si j'ai le pouvoir d'influencer Karim Benzema, je suis un monstre.
 
 

«Benzema ajoute : "Je le connais, c'est un mec très fragile. Tu sors un truc comme ça, Mathieu est capable de se suicider''.»

 
 
Vous l'avez quand même impliqué de fait dans cette affaire. Comment est-il rentré dedans ?
En septembre 2015, j'ai un rendez-vous avec Benzema, à Madrid, je vais le voir pour de la customisation de luxe. Les coussins Louis Vuitton, mais pas seulement. Benzema a les clients. Et nous, on a la marchandise. On va voir ce qu'on peut faire. C'est à ce moment que je rencontre son ami Karim Zenati. J'ai eu le rendez-vous par Ahmed Yahiaoui (ami de Sata et de Benzema, dont il fut le coéquipier en équipe de France jeunes). On va le voir, on mange ensemble, on rigole, ça se passe bien. Un mec respectueux, sympa, vraiment, pas le footeux de d'habitude. Au bout de trois heures au restaurant, il nous raconte son séjour aux États-Unis, comment il a rencontré Rihanna, etc. Un délire. Et de là, je sors ma blague : "J'ai une histoire beaucoup plus costaude que ça, et là tu vas rigoler."

Et...
Eh bien, à ma grande surprise, il n'a pas rigolé. Il l'a vraiment mal pris. Il m'a même lancé : "Tu ne devrais pas rigoler avec ça." Je lui dis : "Mais non, y aura rien, ne t'inquiète pas." Benzema ajoute : "Je le connais, c'est un mec très fragile. Tu sors un truc comme ça, Mathieu est capable de se suicider." Je lui redis : "Ne t'inquiète pas. Il n'y aura rien." Et là je vois Ahmed et Zenati qui me regardent, l'air de dire : "Pourquoi tu as parlé de ça ? Tu as déconné."

Pourquoi s'est-il embarqué dans cette sale histoire si cela lui déplaît ? Tout aurait pu s'arrêter net après ce repas à Madrid.
On avait perdu Karim Benzema à ce moment-là. Zenati me dit : "Je pense que c'est mort, on a fâché Karim avec l'histoire de la vidéo, il l'a mal pris." Je dis à Zenati : "Dis-lui de ne pas s'inquiéter, il n'y aura rien". Benzema ne m'a jamais demandé tu vas en faire quoi, l'air intéressé. Non, il avait une peur, qu'elle sorte sur les réseaux sociaux, sur Internet. Moi, honnêtement, je pensais que Karim n'aimait pas Valbuena. La plupart des joueurs, quand tu leur racontais la sextape, voulait au moins la voir. Karim Benzema ne voulait même pas la voir. Je lui ai dit : "Si tu veux, je t'envoie un bout." Il m'a répondu : "Je n'en veux même pas de ton bout".

Mais pourquoi, je vous le redemande, s'est-il mêlé de cette histoire ?
Moi, je poussais Zenati pour qu'il dise à Karim : "S'il te plaît, laisse tomber, reviens sur la customisation de luxe..." Zenati, c'est sur les écoutes, m'avait dit que Karim avait déjà parlé des coussins Louis Vuitton à Griezmann, à des joueurs du Real Madrid... et cette histoire de Valbuena allait tout niquer. J'ai dit à Zenati : "S'il veut, qu'il aille voir Mathieu, et lui dise voilà, il y a une histoire de sextape qui circule, ne prends pas ça à la rigolade." Zenati a poussé Benzema, qui ne voulait pas le faire, à aller en parler à Valbuena. Pourquoi ? Parce que moi, je mettais la pression à Zenati, je le manipule un peu. On l'entend dans les écoutes. À un moment, on peut lire sur le PV : "Voilà, je ne t'ai pas dit toute la vérité, il y a un mec sur Paris qui met la pression à Valbuena. Indirectement." Zenati me dit : "Écoute, nous, on ne rigole pas avec ça. Si tu veux qu'on avance dans nos projets, cette histoire doit s'arrêter." Je dis à Zenati : "Préviens Benzema que cette histoire n'ira pas plus loin." Benzema a pris l'initiative de contacter Valbuena en direct, et lui dire : "Ne la prends pas à la légère."

C'est la fameuse entrevue de Clairefontaine, début octobre.
Où Valbuena demande : "On voit mes tatouages ?" Benzema répond : "Tu crois que je suis un mytho ? Un gars vient me voir pour me parler de ta vidéo chelou, il m'a donné des détails sur ce que tu fais, franchement elle est horrible..." Benzema fait une erreur, pour la justice : il ne dit pas à Mathieu : "Je connais le mec qui possède ta vidéo", c'est-à-dire moi. Pour son image, sa prestance, il ne va pas faire ça. Il dit : "J'ai mon ami (Karim Zenati), il peut t'arranger ça..." Mais ce n'est pas une histoire d'argent, ça ne l'a jamais été. Benzema dit sur les écoutes : "Valbuena ne me prend pas au sérieux". Les policiers ont pris ça pour la déclaration d'un caïd. Alors qu'il voulait aider Valbuena... Il lui a parlé comme ça dans la chambre à Clairefontaine. Zenati a fini par me dire : "Laisse passer le temps, brûle cette vidéo, jette-là. Je rattraperai le coup pour toi".

Vos propos sont du pain bénit pour Benzema.
Benzema est grave fâché contre moi. Il sait que je n'ai pas fait ça exprès, pour le mettre dans la merde. Je ne savais pas qu'on était suivis, sur écoute.

On peut comprendre son courroux.
La vraie injustice, c'est qu'il a trinqué, alors que... (Silence.) Cissé a vu cette vidéo, la moitié de l'OM l'a vue. Des internationaux qui jouent dans toute l'Europe l'ont vue. La juge m'a demandé des noms. J'ai dit : "Non, tout sort dans la presse. Je travaille avec eux, si je donne leur nom, c'est fini, le cercle de confiance est brisé." Elle me dit : "Si vous ne donnez pas de noms, je ne pourrais pas poursuivre." Je lui réponds : "Madame la juge, ça m'arrange." Elle me dit : "Vous me parlez de Karim, c'est lui que je veux." Je réponds : "Karim n'a rien à voir avec ça."

Et Samir Nasri ?
Il déteste Valbuena, il en rigolait, oui, le reste il s'en fout, il n'a pas le temps pour ça. Les joueurs en général voulaient que la vidéo sorte parce qu'ils n'aiment pas Valbuena. Certains joueurs qui disputent l'Euro avec les Bleus m'ont dit : "Fais quelque chose, sors là, tiens, je connais tel journaliste qui va la sortir". Benzema n'a jamais eu la vidéo en main, contrairement à d'autres.
 
 
 

«La juge a mené une enquête incroyable... Les Américains n'ont pas mis autant de moyens pour Ben Laden !»

 
 
Pourquoi votre avocat a-t-il déposé, en avril dernier, un recours en nullité auprès de la chambre d'instruction, contestant le travail du chef d'enquête ?
Je suis persuadé que Valbuena, dès qu'il a su que c'était Axel, a voulu lâcher l'affaire. Mais la police lui a dit non, il faut aller jusqu'au bout. Il aurait appelé Axel, lui aurait dit : "Je sais que c'est toi qui as la vidéo, arrête de faire le con..." L'histoire s'arrêtait net. Aujourd'hui, Valbuena le sait. Il s'est fait influencer par son avocat, par les policiers qui ont cru qu'ils avaient l'affaire du siècle dans les mains. La juge a mené une enquête incroyable... Les Américains n'ont pas mis autant de moyens pour Ben Laden ! La police a vite compris qu'on n'était pas des voyous.

Il y a quand même les 25 000 euros qu'Axel et vous devez à un agent de joueurs, et que vous pensez régler en vendant la vidéo.
L'histoire des montres de Cissé... Djibril, à un moment, est emmerdé au niveau financier. Je lui fais des propositions : "Je suis bon vendeur, t'as du matériel, fais-moi un lot de montres, je te les vends." Et au passage, on se fait un bon billet en les revendant. Nicolas Marin(défenseur central de Nîmes, d'origne marseillaise) prête l'argent à Anthony Feudon, un agent pote d'Axel. Il lui donne les 25 000 euros et je suis parti acheter les montres de Cissé. Mais ça s'est mal passé.

Pourquoi ?
J'ai perdu les montres, c'est moi le fautif, c'est moi qui rembourse. Au printemps 2015, Axel me dit : "Ils me mettent trop la pression..." Puis il me dit : "Viens je te montre un truc : la vidéo..." Et il y a Feudon avec nous. Une petite ampoule se met sur la tête et je dis à Feudon : "Me casse pas les couilles, c'est comme ça que je vais te rembourser." Mais c'est un moyen de gagner du temps, à chaque fois, on fait exprès d'en parler devant Feudon, mais sans agir pour autant.

Ça prête à confusion...
La juge le sait ; jamais je ne l'aurais fait. On bosse, j'aurais trouvé moyen de rembourser. Mais vendre la vidéo ? Cela nous aurait flingués... Pour 25 000 euros ? Tu me dis deux, trois, quatre millions d'euros, là, je vais la vendre, n'importe qui va la vendre. Mais Valbuena, c'est un crevard, il ne paie même pas un café.

La carrière de Valbuena a été abîmée par cette histoire.
Je le regrette, d'autant qu'il a toujours été très fort en équipe de France. Pour moi, c'est l'histoire de la sextape qui met Valbuena hors jeu, cela n'a rien à voir avec son niveau à Lyon, Deschamps l'aurait pris quand même. Certains Bleus nous ont dit qu'il n'a pas pris Valbuena parce que quelqu'un balance dans une écoute du dossier : "D'abord on s'en fout, elle sortira, la vidéo, pendant l'Euro." La Fédération et Deschamps l'ont su, et se sont dit, selon les joueurs : "On va se faire fracasser." Ils ont préféré ne prendre aucun risque. »
 
Edited by ndndnd

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah merde ça correspond pas du tout à l'image du bandit dépeint dans les medias

 

Donc en fait il est innocent et il est même le seul dans ce pauvre milieu de traitre à avoir essayé de l'aider ?

Ah d'accord. On va peut être enfin se pencher sur qui parmis les poulets ont fait circuler les pv d'aution au journalistes et dans quel but

Edited by La dareune
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah merde ça correspond pas du tout à l'image du bandit dépeint dans les medias

 

Donc en fait il est innocent et il est même le seul dans ce pauvre milieu de traitre à avoir essayé de l'aider ?

Ah d'accord. On va peut être enfin se pencher sur qui parmis les poulets ont fait circuler les pv d'aution au journalistes et dans quel but

 

http://www.liberation.fr/direct/element/plus-de-50-des-policiers-et-militaires-ont-vote-fn-en-2015_28175/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah merde après avoir appris que Benzema était en réalité le bouc émissaire ideal voilà que j'apprends que les poulets penchent à droite droite. C'est tout mon ptit monde de peigne cul qui s'effondre.

Manquerait plus que tu vienne me dire que l'évasion fiscale des planqués coûtent plus à l'État que la fraude aux prestation social des sans dents et ayé je crève

Edited by La dareune

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'viens de rentrer de promenade avec mon berger allemand j'comprends toujours pas comment c'est possible qu'un type qui crache au sens littéral sur la marseillaise puisse être innocent

Share this post


Link to post
Share on other sites

qu il prefere encore un mec qui plante 10 buts en premier league à un mec qui en plante 25 en liga...  :fuck:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fekir, ça choque pas tant que ça si tu t'inscris sur l'avenir, Gignac il sera plus là en 2018 & voilà il aurait pû être un "héros" de l'euro 2016 mais sur la compet' il a vendangé un max.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rabiot comme dembélé par exemple, deschamps a expliqué que les espoirs avaient des matchs importants. il sera pris au bout d'un moment, c'est sûr, il déçoit rarement le père adrien.

concernant HBA, même emery a dit qu'il était pas encore au top de sa forme.

 

sinon gameiro, je ne sais pas ce qu'il doit faire pour être sélectionné...

 

content de la présence de sidibé, super joueur, polyvalent qui plus est. Corchia pareil, très bon joueur! dire qu'il jouait chez nous...

 

ah et kurzawa va s'imposer pépère, il est au dessus du lot à son poste.
 

Edited by Ibr1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je savais pas ou mettre ça :

 

Thierry Henry passe actuellement ses diplômes d'entraîneur. Après s'être occupé des jeunes d'Arsenal, l'ex-international français s'est offert un nouveau défi et intègre le nouveau staff de Roberto Martinez, le sélectionneur belge. Â«Thierry Henry sera le nouvel entraîneur adjoint», a précisé Chris Van Puyvelde, le directeur technique belge, en conférence de presse ce vendredi.

 

:banane:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de Fékir, Lacazette et Cabaye.

 

Ousmane Dembélé, Gameiro, Kondogbia appelés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouep, j vois vraiment pas ce que kondo à de plus...

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...