Aller au contenu
ForumPSG.com

Recommended Posts

Pas serein quand on va parc :jap::haaa:

 

Faut qu'il arrete la parano, si c'etait l'irak les abors du parc,on aurait pas une affluence pareil.

 

Qu'ils crevent tous!!! :):haaa:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La violence dans les stades est «l'un des facteurs qui bloque la croissance des clubs» français, et figurera à ce titre dans le rapport sur leur compétitivité,

 

ah bon, moi je croyais que c'était parce qu'on avait pas assez de tunes pour payer les meilleurs joueurs du monde....la violence et les supporters ça doit etre effectivement le réel problème.

 

Quel bande de merde...maintenant on va avoir le droit à une croisade anti-supporters, c'est à cause d'eux que la Ligue 1 n'est pas attractive, non mais c'est à pisser de rire, le pire c'est que plus c'est gros plus les gens vont y croire :haaa:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors que la Belgique est en proie à une grave crise politique et que les tensions se font grandissantes entre Flamands et Wallons, l'Union belge de football a récemment proposé de créer deux ailes linguistiques, l'une flamande et l'autre francophone, pour diriger le football amateur, ce qui conduirait à un démantèlement de la Fédération belge de football. En réaction à cette proposition, le vice-président du Standard de Liège, Luciano D'Onofrio, a menacé de s'expatrier en France. "Les clubs flamands se sont laissés prendre en otage par l'argent et les politiciens flamands. Si l'on en arrive à une scission, le Standard n'aura pas d'autre choix que d'émigrer en France", a fait savoir le dirigeant belge sur le site officiel de sa formation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Ligue 1 aura un ballon officiel, à ses couleurs, à partir de la saison 2009-2010. Il s'agit d'une des répercussions de la signature d'un contrat de trois ans signé avec l'équipementier Puma.

Si ce nouveau ballon peut permettre de marquer plus de buts...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ligue 1 - Courbis et RLD : condamnations confirmées

 

Rolland Courbis et Robert Louis-Dreyfus n'ont pas eu gain de cause devant la Cour de cassation. Mercredi, leurs pourvois ont été rejetés. Ils sont respectivement condamnés à deux ans ferme et dix mois avec sursis pour des transferts illicites à l'Olympique de Marseille.

 

 

La Cour de cassation a rejeté mercredi les pourvois de l'ancien entraîneur de l'OM Rolland Courbis et de son actionnaire Robert Louis-Dreyfus, rendant définitives leurs condamnations respectives à deux ans ferme et 10 mois avec sursis pour des transferts illicites au club de football de Marseille.

 

Le 9 juin 2006, le tribunal correctionnel de Marseille avait jugé Rolland Courbis coupable d'avoir bénéficié de compléments de rémunération occultes à l'occasion de transferts de joueurs à l'Olympique de Marseille entre 1997 et 1999. Il avait alors été condamné à trois ans et demi de prison ferme, 375.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction d'exercer une activité dans le milieu du football. Egalement condamné pour abus de biens sociaux, Robert Louis-Dreyfus avait écopé de 3 ans avec sursis.

 

Le 17 octobre 2007, la cour d'appel d'Aix-en-Provence avait revu ces peines à la baisse, condamnant l'ancien actionnaire de l'OM à dix mois avec sursis et l'actuel entraîneur de Montpellier à deux ans ferme. Ce dernier avait alors échappé à l'interdiction d'exercer. Les deux hommes avaient alors formé un pourvoi en cassation, tout comme l'agent de joueurs Gilbert Sau (condamné en appel à 18 mois ferme), son complice Bernard Almeras (6 mois) et l'ex-agent et actuel vice-président du Standard de Liège Licio d'Onofrio (6 mois).

 

Mercredi, la chambre criminelle de la Cour de cassation a rejeté l'ensemble de ces pourvois, rendant définitives les condamnations prononcées en octobre 2007.

 

AFP / Eurosport

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'arbitre qui vole Bordeaux...

Une main dans la surface innexistante, et un but sur hors jeu pour les niçois.

On a le droit de rattrapper les lyonnais?

Quand je vois l'autre salope de Vercoutre qui fait une faute en dernier defenseur, et qui n'a rien au final. :chepa:

En tout cas de ce que j'ai vu Bordeaux est meilleur que Lyon.

 

Enfin bref, pour Lyon c'est le début de la fin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ligue 1 - OM-PSG, que de souvenirs !

 

Depuis le début des années 90, les OM-PSG sont devenus des rendez-vous incontournables du Championnat de France. Parmi les derniers quinze déplacements du club de la capitale au Vélodrome, quatre ont retenu notre attention : Le plus beau, le plus fou, le plus "sale" et le plus "propre".

 

 

. LE PLUS BEAU : :lol::jap::):p:p:pB):fuck:

 

SAISON 1992/1993 - 37e journée

 

 

MARSEILLE - PARIS SAINT-GERMAIN : 3-1 :fuck::fuck::fuck::fuck::fuck:

 

Trois jours après la finale de Ligue des Champions remportée face à Milan (1-0), six jours après un VA-OM qui sera le point de départ de la chute de Marseille version Tapie, les Phocéens accueillent le PSG pour la "finale" du Championnat de France. Une victoire et les Marseillais remporteront leur cinquième titre d'affilée. La mission est dans les cordes du nouveau champion d'Europe. A ceci près que Fabien Barthez et ses copains n'ont pas beaucoup dormi depuis le triomphe de Munich... Malgré ce déficit de sommeil, les Olympiens vont livrer un match exceptionnel. Menés au score, les Marseillais vont réussir à revenir grâce à Völler, qui répondra à Guérin. Et passeront devant sur un nouveau but de Basile Boli. Trois jours après sa tête victorieuse face à Milan, "Basilou" va conclure une action brésilienne d'un coup de boule inouï. Une reprise de la tête de l'entrée de la surface qui ira se loger dans la lucarne de Bernard Lama. L'OM s'imposera finalement 3-1. Inoubliable.

 

. LE PLUS FOU : :D:D:D:chepa::p:D:D:D

 

SAISON 2002/2003 - 30e journée

 

 

MARSEILLE - PARIS SAINT-GERMAIN : 0-3 :D:):p:p:yes::oo::oo:

 

Le 9 mars 2003, le Paris Saint-Germain met un terme à quinze ans d'insuccès au Stade Vélodrome en signant une éclatante victoire sur la pelouse de l'OM (0-3). Une victoire de prestige largement inspirée par Ronaldinho. Si Jérôme Leroy ouvre la marque d'un centre-tir qui surprend Vedran Runje en première période, le Brésilien scelle le succès parisien à lui seul en deuxième période. D'abord en interceptant une passe de Franck Leboeuf pour aller battre Runje au terme d'une course de cinquante mètres, puis en ridiculisant à lui seul toute la défense olympienne, gardien compris, avant de laisser Leroy inscrire un doublé seul face au but v0ide. Dépités, les supporters de l'OM offrent même à Ronaldinho une "standing ovation", teintée d'ironie, à sa sortie du terrain. Du jamais vu pour un joueur parisien au Vélodrome.

 

. LE PLUS "SALE" : :oups::oups::oups::oups::oups::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck:

 

SAISON 1999-2000 - 26e journée

 

 

MARSEILLE - PARIS SAINT-GERMAIN : 4-1 :fuck::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck:

 

Quand on se penche sur les confrontations entre l'OM et le PSG depuis que le club de la capitale a été racheté par Canal Plus en 1991, on se rend compte qu'une bonne partie de ces rencontres ont été très chaudes. Et parfois même pourries. On se souvient notamment d'un PSG-OM de décembre 1992 qui avait tourné au pugilat. Au Vélodrome, les matches ont souvent été moins tendus. Mais pas toujours... Que dire du Marseille - Paris Saint-Germain du 15 février 2000 ? L'OM s'était largement imposé (4-1) mais ce n'est pas ce que les observateurs avaient retenu de prime abord. La rencontre avait été particulièrement heurtée avec huit cartons jaunes et surtout deux rouges directs, infligés aux deux Leroy. Dès la 18e minute, Jérôme et Laurent, anciens coéquipiers, en étaient venus aux mains. Et Eric Poulat avait pris la décision qui s'imposait. Les renvoyer aux vestiaires.

 

. LE PLUS "PROPRE" : :fuck::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck:

 

SAISON 2005/2006 - 11e journée

 

 

MARSEILLE - PARIS SAINT-GERMAIN : 1-0 :fuck::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck::fuck:

 

Le 16 octobre 2005, Marseille met fin à une série inédite de neuf matches consécutifs sans victoire face au PSG, toutes compétitions confondues. L'OM s'impose devant le club de la capitale (1-0), privé notamment de Pauleta, grâce à un but d'un ancien Parisien, Lorik Cana, auteur d'une tête victorieuse à un peu plus de dix minutes du coup de sifflet final. Mais le fait majeur du match a lieu deux heures avant son coup d'envoi, quand les joueurs et le staff parisien quittent les vestiaires où se dégage une forte odeur d'ammoniac. Un incident qui alimentera largement les discussions la semaine suivant le match, notamment entre Pape Diouf et Laurent Fournier, sans que son résultat ne soit remis en question.

 

Vincent BREGEVIN et Maxime DUPUIS / Eurosport

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Samedi 22 novembre à 19h00 sur Foot + et Orange World :

Girondins de Bordeaux - Stade Rennais

SM Caen - AJ Auxerre

Grenoble Foot 38 - Le Havre AC

FC Lorient - Toulouse FC

AS Saint-Etienne - OGC Nice

Valenciennes FC - FC Sochaux-Montbéliard

 

Samedi 22 novembre à 21h00 sur Orange Foot :

Paris Saint-Germain - Olympique Lyonnais

 

Dimanche 23 novembre à 17h00 sur Foot + et Orange World :

AS Monaco - Le Mans UC 72

FC Nantes - AS Nancy-Lorraine

 

Dimanche 23 novembre à 21h00 sur Canal + :

Olympique de Marseille - Lille OSC

Paye ton affiche, ils en ont pas marre de voir l'om...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bordeaux Pcho la première place!

Un vrai danger pour Lyon cette équipe, ça joue bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
C'est une curiosité de notre droit : le marché noir des billets pour un match de football - de sport en général - est en France sinon légal du moins très difficile à réprimer sur des bases juridiques solides. Ce point est soulevé par Eric Besson, le secrétaire d'Etat à la Prospective, dans son rapport «Accroître la compétitivité des clubs français» présenté mercredi à Paris.

 

Le rapport souligne que seule la vente de billets de théâtre et de concert est à ce jour précisément encadrée (loi de juin 1919, complétée par un décret de septembre 1953). Les évènements sportifs n'entrant pas dans le périmètre de ces textes, c'est par le biais des conditions générales de vente que l'organisateur (le club) peut spécifier à l'acheteur les conditions dans lesquelles il peut revendre des billets à un tiers. Mais dans les faits, nul client n'est jamais obligé de confirmer avoir pris connaissance des conditions générales de vente lorsqu'il achète un billet pour se rendre au stade. D'où la fragilité des recours éventuels contre les revendeurs... et la recommandation d'Eric Besson visant à dépoussiérer les textes en définissant noir sur blanc les conditions de vente et de revente.

 

Quel lien entre la proposition d'«interdire le marché noir» et la compétitivité des clubs français, thème du rapport Besson ? «La vente illicite de billets met en péril la sécurité et la sectorisation des supporters et permet de contourner les mesures d'interdiction de stade», répond le secrétaire d'Etat qui consacre une partie de son rapport à des propositions pour améliorer la sécurité dans et autour des stades. «Je suis persuadé que la compétitivité des clubs (...) est entravée par l'atmosphère délétère qui règne sur les terrains de football en particulier», argumente de son côté son collègue des Spots, Bernard Laporte

:jap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Surtout au PArce des Princes, pas au Velodrome, car de toutes façon , Santos Mirrasierra, leurs capo, est un pacifiste exemplaire B)

Le comique de répétition à force ça soule un peu... :jap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Surtout au PArce des Princes, pas au Velodrome, car de toutes façon , Santos Mirrasierra, leurs capo, est un pacifiste exemplaire :jap:

Le comique de répétition à force ça soule un peu... B)

C'est pas du comique, c'est la vérité

Du moins, c'est ce que pense la plupart des Français, et ce n'est pas demain que ça va changer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Tu peux arreter ta fixette sur Santos , ça devient ridicule un peu...

 

:jap: 8 ans de prison pour rien c'est trop bon B)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Surtout au PArce des Princes, pas au Velodrome, car de toutes façon , Santos Mirrasierra, leurs capo, est un pacifiste exemplaire :jap:

Le comique de répétition à force ça soule un peu... :jap:

C'est pas du comique, c'est la vérité

Du moins, c'est ce que pense la plupart des Français, et ce n'est pas demain que ça va changer

Tu peux arreter ta fixette sur Santos , ça devient ridicule un peu...

 

:jap: 8 ans de prison pour rien c'est trop bon B)

En fait je voulais jsute dire ce qu'a dit Duss un peu plus subtilement..

Merci Duss :???:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1 avec les deux.

T'es un boeuf des fois scourmy.

 

Bon courage a lui le pauvre gars :jap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Expulsé mercredi de la semaine passée face à Lyon, pour un tacle trop appuyé sur Miralem Pjanic, Stéphane Dalmat a été sanctionné jeudi par quatre matches de suspension par la commission de discipline de la Ligue. Le capitaine sochalien paie sans doute là plus la blessure qu'il a provoquée que la faute en elle-même. Dans cet incident en effet, le Lyonnais a été victime d'une fracture du péroné.

 

Ce à quoi je réponds, Pierre Alain Frau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×