Aller au contenu
ForumPSG.com
Goret

Actu Média

Recommended Posts

Les policiers municipaux autorisés à utiliser le Taser

 

AFP

Un décret du ministère de l'Intérieur, publié mardi au Journal officiel, autorise l'utilisation du pistolet à impulsions électriques (PIE) de type Taser, arme de 4e catégorie, par les policiers municipaux.

 

 

Daté du 22 septembre 2008, il complète le décret du 24 mars 2000 qui autorise les policiers municipaux à porter des revolvers de calibre 38 spécial ou des pistolets de calibre 7,65, armes de 4e catégorie.

 

Après la publication de ce décret, chaque maire devra demander au préfet une autorisation individuelle pour chacun de ses policiers qu'il souhaite voir s'équiper de cette arme controversée. Les policiers municipaux devront ensuite être formés à l'usage de cette arme comme les policiers et les gendarmes qui ont commencé à utiliser cette arme en 2004 dont quelque 4.600 exemplaires sont en service en France.

 

Il y a 20.000 policiers municipaux en France.

 

Amnesty international France, opposée à cette arme, souhaite "un moratoire" sur les utilisations du Taser tant qu'une "enquête approfondie et impartiale n'aura pas été menée" sur les dangers éventuels de cette arme.

 

Selon une étude publiée en septembre 2007 par la revue des Samu de France, l'inocuité du Taser paraît confirmée "lorsque les précautions d'utilisation sont strictement respectées". Le Taser X-26 envoie jusqu'à 10 mètres, deux dards sur la personne visée, lui administrant une décharge de 50.000 volts avec une intensité de 2 milliampères agissant sur son système nerveux et le tétanisant quelques secondes, le temps de le maîtriser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le concurrent du journal "L'Equipe" arrive le 3 novembre.

 

Un nouveau quotidien sportif baptisé "Le 10 sport", dédié notamment au football, sera lancé le 3 novembre au prix de 50 centimes d'euros le numéro, a annoncé mardi l'ancien conseiller sportif du Paris SG Michel Moulin.

 

"Ce quotidien très axé sur le foot vient en complément" du quotidien généraliste sportif l'Equipe, a indiqué à la presse Michel Moulin, dont le partenaire sur ce projet est le groupe NextRadioTV. "Les objectifs de vente sont de 100.000 exemplaires", a-t-il précisé.

 

"Nous avons beaucoup d'humilité, nous ne sommes pas des concurrents", a-t-il ajouté rappelant que dans plusieurs pays européens - l'Italie, la Grèce ou l'Espagne - il existait plusieurs journaux sportifs.

 

Le quotidien, format tabloïd, paraîtra 7 jours sur 7 et sa couverture sera nationale. "Il comprendra 24 pages dont quatre de publicité. Douze pages seront réalisées par l'agence plurimedia créée par le groupe NextRadioTV - RMC Sport - et huit pages seront faites par nos journalistes", a indiqué M. Moulin. La rédaction de "10 sport" comptera une vingtaine de personnes.

 

Ce quotidien représente un investissement financier de "quelques millions d'euros". "Dès les premiers mois, nous serons rentables", a assuré Michel Moulin. "Le groupe NextRadioTV soutient le projet mais l'investissement financier, au delà du capital social, est réalisé par Michel Moulin", a précisé Alain Weill, président de NextRadioTV.

 

Le capital est réparti entre Michel Moulin 66%, NextRadioTV 19% et La Tribune, quotidien économique contrôlé par la holding personnelle d'Alain Weill, 15%.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal enfin un 2eme quotidien sur le sport en France.. il etait temps !

Par contre faudrait qu'il pensent à faire un meilleur formal que l'equipe parce l'equipe c'est une vraie merde à lire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ca fait encore de l'audimat c'te merde :jap:

 

Non c'est en baisse a ce qu'il parait. ;)

Vraiment de la merde cette star ac. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

bon le premier reportage m'a fait basculé sur TF1 :jap:

 

elle a des seins sympas autrement sa gueule ... bon son cul est joli aussi ... à faire tourner dans un parcage de mangeurs d'enfants

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca fait encore de l'audimat c'te merde :p

 

Non c'est en baisse a ce qu'il parait. ;)

Vraiment de la merde cette star ac. ;)

 

J'avais même pas vu que ça avait recommencé.

 

Ca sent le sapin! :jap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le truc sur canal+ : Duga et zizou... ils se lâchent les ancien de france98 :yes:

Un peu le verbe haut et la critique facile non :hehe:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Terrible le dernier Kourtrajmé! :yes:

Avec Villeneuve en guest star. :yes:

 

Sinon:

 

Quand la police veut ficher les fonctionnaires non chrétiens

 

SOCIETE - Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, a demandé mercredi une enquête hiérarchique pour comprendre comment la police du Rhône a pu envoyer un mail au conseil régional Rhône-Alpes, afin de lui demander s'il y avait dans son personnel « des agents de confession autre que chrétienne ». Requête tellement ahurissante que la collectivité a d'abord cru à une blague. Elle a vérifié. C'était malheureusement vrai. C'est la sous-direction de l'information générale (Sdig), créée en remplacement des renseignements généraux et de la DST qui avait envoyé cette question, que Michèle Alliot-Marie a qualifié d'« inadmissible » et « totalement déplacée"...

 

La direction des ressources humaines du conseil régional a reçu le 16 septembre par mail cette question émanant de la police du Rhône. « Auriez-vous l'amabilité de m'indiquer si parmi votre personnel, vous avez des agents de confession autre que chrétienne. Dans l'affirmative pouvez vous me dire si certains d'entre eux ont demandé des aménagements d'horaires ou de service pour pratiquer leur religion. »

 

Les services de la région, « abasourdis », ont pris attache avec la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône, pour vérifier qu'il ne s'agissait pas d'un canular. Mais non. « C'était bien une demande officielle ! », indique la région. La Sdig a prétexté une étude faite à la demande de l'Association des maires de France. Prétexte troublant car les services de police n'ont pas spécialement vocation à travailler pour une association, et celle-ci dément par ailleurs.

 

Selon la région Rhône-Alpes, d'autres collectivités auraient été sondées. Pour Jean-Jack Queyranne, président socialiste de la région, « cette demande remet au goût du jour le fichier Edvige, dont certaines prescriptions seraient abandonnées dans le projet de décret annoncé par le gouvernement le 18 septembre dernier ».

 

Dans une lettre à la ministre de l'Intérieur, il s'interroge : « Alors que le nouveau projet de décret est à l'étude, les Renseignements Généraux constituent leurs fichiers, mais sous couvert de quel texte de loi ? Par ailleurs, est-il nécessaire de rappeler que cette demande, qui stigmatise une religion par rapport à une autre, porte gravement atteinte aux principes de non-discrimination ? »

 

La ministre, qui n'avait pas encore reçu sa lettre mercredi, « a immédiatement saisi le directeur général de la police nationale pour diligenter une enquête hiérarchique interne dont les résultats doivent lui parvenir dans un délai très bref qui ne doit pas dépasser vingt-quatre heures ». Son cabinet ajoute : « Il est totalement inadmissible d'adresser ainsi à une collectivité locale une question de la sorte, sur un sujet qui n'a pas sa place dans les activités d'un Service départemental d'information générale ».

 

Michèle Alliot-Marie, qui a découvert l'affaire dans une dépêche de l'AFP reprenant le communiqué de presse du conseil régional, ajoute qu'elle « ne manquera pas de tirer toutes les conséquences qui s'imposeraient au vu des résultats de l'enquête hiérarchique interne, d'ici à vingt-quatre heures au plus tard ».

 

Olivier BERTRAND

 

Mais comment on fait si on fait partie de ceux qui ne croient pas à toutes ces salades religieuses? :hehe:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

elle gère son truc mam ou quoi ?

 

parceeque le "j'étais pas au courant c'est inadmissible" c'est pas la première fois qu'elle le sort :yes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La tension entre quartiers monte d’un cran

 

Un homme a été blessé en marge d’une fête qui réunissait 500 personnes. Un nouvel épisode inquiétant dans la guerre que se livrent deux cités de la ville.Louise Colcombet (avec A.V. et F.L.) | 02.10.2008, 07h00

 

A MASSY, un pas supplémentaire dans la violence a été franchi. Hier vers 9 h 30, alors que 500 fidèles étaient réunis à la salle des fêtes pour célébrer la fin du ramadan, une rixe a éclaté à la sortie entre deux groupes d’une dizaine de personnes. Un homme d’une vingtaine d’années a été blessé par un objet pointu, type couteau ou tournevis.

 

Il a été transporté à l’hôpital de Longjumeau. Ses jours ne sont pas en danger.

 

Sur place, les enquêteurs ont retrouvé une matraque télescopique et des bâtons, preuve que l’incident n’avait rien d’improvisé. Il semble qu’une bande soit venue avec le seul but d’en découdre. Les deux groupes rivaux se sont enfuis vers les quartiers du square du Clos-de-Villaine et de Massy-Opéra.

 

De multiples incidents

 

Ce nouvel épisode intervient dans un climat tendu, les incidents se multipliant entre ces deux quartiers. Le 22 septembre, un homme avait eu le crâne ouvert après avoir été attaqué à coups de batte de base-ball par cinq individus. Son tort ? Habiter le Clos-de-Villaine. Même scénario quelques jours avant. Deux groupes se croisent au centre commercial - X %. Bilan : un jeune blessé par un coup de couteau. En avril, les policiers avaient arrêté à temps un autre règlement de comptes, impliquant des mineurs. Un fusil de chasse avait été retrouvé…

 

« C’est une rivalité qui date de plusieurs années, mais là, c’est l’escalade ! dénonce Dawari Horsfall, président de l’association de quartier Humanitaria. Maintenant, ils s’en prennent à n’importe qui… Certains élèves ont même peur d’aller en cours parce qu’ils sont de Massy-Opéra et que leur établissement est à Villaine, et inversement. »

 

Ahmed Ghazi, de l’association S-Team, tire lui aussi la sonnette d’alarme. « Qu’est-ce qu’on attend pour agir ? Qu’il y ait un mort ? » Pour sa part, Vincent Delahaye, le maire (Parti radical valoisien) de Massy, calme le jeu : « Nous avons assez de gens sur le terrain pour que tout rentre dans l’ordre. Il ne faut pas s’affoler, mais il faut agir. » Une réunion d’urgence doit être convoquée avec les acteurs de terrain.

 

Le Parisien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il devait apporter par les airs le ballon du match des moins de 18 ans France-Ukraine. Un parachutiste s'est tué et a grièvement blessé deux adolescents en s'écrasant jeudi soir sur le terrain du stade de Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret).

 

Le parachutiste, âgé de 42 ans, moniteur, a percuté un pylône d'éclairage et a été projeté sur un groupe d'adolescents. Les deux jeunes blessés ont été transportés au CHRU d'Orléans dont un par hélicoptère. (AFP)

ff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

pour toi goret : RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP

 

:yes::lol::jap::p:hehe::love::???::heu::heu::jap::)B):yes::yes::lol::yes::):(:oo::oo::):(:snif::snif::snif::snif::snif::snif::snif::snif::snif::snif:

 

j'annule tout, j'ai cru que c'était un parisien :oups:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La tension entre quartiers monte d’un cran

 

Un homme a été blessé en marge d’une fête qui réunissait 500 personnes. Un nouvel épisode inquiétant dans la guerre que se livrent deux cités de la ville.Louise Colcombet (avec A.V. et F.L.) | 02.10.2008, 07h00

 

A MASSY, un pas supplémentaire dans la violence a été franchi. Hier vers 9 h 30, alors que 500 fidèles étaient réunis à la salle des fêtes pour célébrer la fin du ramadan, une rixe a éclaté à la sortie entre deux groupes d’une dizaine de personnes. Un homme d’une vingtaine d’années a été blessé par un objet pointu, type couteau ou tournevis.

 

Il a été transporté à l’hôpital de Longjumeau. Ses jours ne sont pas en danger.

 

Sur place, les enquêteurs ont retrouvé une matraque télescopique et des bâtons, preuve que l’incident n’avait rien d’improvisé. Il semble qu’une bande soit venue avec le seul but d’en découdre. Les deux groupes rivaux se sont enfuis vers les quartiers du square du Clos-de-Villaine et de Massy-Opéra.

 

De multiples incidents

 

Ce nouvel épisode intervient dans un climat tendu, les incidents se multipliant entre ces deux quartiers. Le 22 septembre, un homme avait eu le crâne ouvert après avoir été attaqué à coups de batte de base-ball par cinq individus. Son tort ? Habiter le Clos-de-Villaine. Même scénario quelques jours avant. Deux groupes se croisent au centre commercial - X %. Bilan : un jeune blessé par un coup de couteau. En avril, les policiers avaient arrêté à temps un autre règlement de comptes, impliquant des mineurs. Un fusil de chasse avait été retrouvé…

 

« C’est une rivalité qui date de plusieurs années, mais là, c’est l’escalade ! dénonce Dawari Horsfall, président de l’association de quartier Humanitaria. Maintenant, ils s’en prennent à n’importe qui… Certains élèves ont même peur d’aller en cours parce qu’ils sont de Massy-Opéra et que leur établissement est à Villaine, et inversement. »

 

Ahmed Ghazi, de l’association S-Team, tire lui aussi la sonnette d’alarme. « Qu’est-ce qu’on attend pour agir ? Qu’il y ait un mort ? » Pour sa part, Vincent Delahaye, le maire (Parti radical valoisien) de Massy, calme le jeu : « Nous avons assez de gens sur le terrain pour que tout rentre dans l’ordre. Il ne faut pas s’affoler, mais il faut agir. » Une réunion d’urgence doit être convoquée avec les acteurs de terrain.

 

Le Parisien

 

Bon je fais une demande officielle aux habitants de Massy, principalement les violents (surtout ceux qui ont les couteaux), s'il serait possible que, lors de la prochaine attaque, la personne ayant le canif (Dom'spirit) puisse enfoncer sa lame profondément dans le corps d'une demoiselle se prénommant Elodie. elle habite Massy proche des -X% et Place de France. Je serais très reconnaissant envers la personne qui me rendra ce service. Cordialement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×