Aller au contenu
ForumPSG.com
Goret

Actu Média

Recommended Posts

Le journal l’Equipe au coeur d’un livre polémique

France Info - 09:50

 

Alors plusieurs projets de quotidiens sportifs s’apprêtent à battre en brêche le monopole de l’Equipe, le journal fait l’objet d’un livre-enquête qui ne l’épargne pas. "La face cachée de l’Equipe", du journaliste indépendant David Garcia, qui entre dans les coulisses de l’entreprise.

 

Le titre du livre en dit long sur son intention. “La face cachée de l’Equipe†fait référence à “La face cachée du Mondeâ€, de Pierre Péan et Philippe Cohen. Le livre avait ébranlé la rédaction et les lecteurs du quotidien du soir. L’effet risque bien d’être le même pour l’Equipe.

Ce pavé de 550 pages est le résultat d’une enquête de 2 ans menée par le journaliste indépendant David Garcia. Il s’attaque au mythe de ce grand quotidien à travers son histoire et ses anecdotes. Il explore aussi les secrets de fabrication et en déplore certaines dérives.

 

Une parution peu opportune pour l’Equipe. Car elle tombe alors que les premiers coups de canon de la bataille des quotidiens sportifs ont commencé à tonner.

Deux journaux s’apprêtent à prendre d’assaut le monopole de l’Equipe sur la presse quotidienne sportive. L’un, Le 10 Sport, sera lancé le 3 novembre, par Michel Moulin, ancien conseiller sportif du PSG, appuyé par le groupe NextradioTV, propriétaire de RMC, BFM et BFM TV. Le second, Le Foot, est porté par le groupe Lafont presse.

Face à cette éclosion, la groupe Amaury, possesseur de l’Equipe, a décidé de contre-attaquer en lançant lui-même un nouveau quotidien, dont le titre n’est pas connu. Chapeauté par un autre titre du groupe, Le Parisien/Aujourd’hui en France, il sera resserré sur le foot et les courses hippiques.

Dans ce contexte, l’auteur de “La face cachée de l’Equipe†est sûr de vendre quelques exemplaires de plus.

 

Grégoire Lecalot, avec agences

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Luc Besson annule son tournage aux Bosquets

 

Huit véhicules qui devaient servir aux cascades du film avec John Travolta ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi.

 

LE TEMPS ensoleillé d’hier matin semblait idéal pour le début d’un tournage… Mais au stade Henri-Vi- dal, dans le quartier des Bosquets à Montfermeil, point d’équipe ni de caméras. Le barnum blanc dressé pour accueillir figurants et techniciens est vide. Un jeune homme employé par la production range des barrières et refuse de dire quoi que ce soit.

 

Au fond du site, à côté des gradins, les carcasses grises de huit voitures.

 

Les véhicules ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2 heures du matin. Ils devaient servir aux cascades et au décor du film « From Paris with Love », dont plusieurs scènes spectaculaires devaient être tournées aux Bosquets avec les acteurs américains John Travolta et Jonathan Rhys-Meyer.

 

« C’est un beau gâchis »

 

L’incident semble avoir mis un point final à cette entreprise. Officiellement, comme le répétait hier après-midi un attaché de presse, le tournage est reporté à une date ultérieure « quand les esprits seront moins chauds ». Plusieurs témoins affirment pourtant que le patron d’Europacorp, Luc Besson, qui s’est rendu sur place hier matin, a annoncé l’annulation des scènes prévues à Montfermeil devant une partie des habitants recrutés pour cette production. Il aurait promis que tous, figurants et agents de sécurité, seraient rétribués malgré tout.

 

Dans la ville, c’était hier l’abattement et la déception qui dominaient. « C’est petit d’avoir fait ça, confiait un jeune homme, l’oeil posé sur les voitures incendiées. Une minorité se comporte mal et tout le monde trinque… » Le film devait fournir du travail à environ 90 personnes de la cité, sans compter les associations chargées de préparer les repas pour l’équipe. Des protestations s’étaient tout de même fait entendre la semaine dernière, certains jeunes réclamant que la production embauche davantage de monde, et demandant l’augmentation des salaires.

 

« Les représentants de la production avaient très gentiment accepté de négocier. On était arrivé à 200 € par journée, indique Goune, père de famille de 29 ans. C’était un bon projet, il y a de quoi être déçu ! »

 

Un peu amer, le maire UMP, Xavier Lemoine, lâche d’une voix lugubre : « C’est un beau gâchis. Quand je pense à tous ceux qui m’interpellaient dans la rue pour me parler du film et qui se réjouissaient… L’opération devait être gratifiante et valorisante pour tout le monde. »

 

Le Parisien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
« C’est petit d’avoir fait ça, confiait un jeune homme, l’oeil posé sur les voitures incendiées. Une minorité se comporte mal et tout le monde trinque… » Le film devait fournir du travail à environ 90 personnes de la cité, sans compter les associations chargées de préparer les repas pour l’équipe. Des protestations s’étaient tout de même fait entendre la semaine dernière, certains jeunes réclamant que la production embauche davantage de monde, et demandant l’augmentation des salaires.

 

« Les représentants de la production avaient très gentiment accepté de négocier. On était arrivé à 200 € par journée, indique Goune, père de famille de 29 ans. C’était un bon projet, il y a de quoi être déçu ! »

Quand on est con, on est con..........

Enfin, ils auraient des neurone,s ils ne seraient pas chomeurs de longue durée, et ne seraient pas fiers de vivre aux kezbo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
« C’est petit d’avoir fait ça, confiait un jeune homme, l’oeil posé sur les voitures incendiées. Une minorité se comporte mal et tout le monde trinque… » Le film devait fournir du travail à environ 90 personnes de la cité, sans compter les associations chargées de préparer les repas pour l’équipe. Des protestations s’étaient tout de même fait entendre la semaine dernière, certains jeunes réclamant que la production embauche davantage de monde, et demandant l’augmentation des salaires.

 

« Les représentants de la production avaient très gentiment accepté de négocier. On était arrivé à 200 € par journée, indique Goune, père de famille de 29 ans. C’était un bon projet, il y a de quoi être déçu ! »

Quand on est con, on est con..........

Enfin, ils auraient des neurone,s ils ne seraient pas chomeurs de longue durée, et ne seraient pas fiers de vivre aux kezbo

 

:ptdr:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il s'annonce bouillant ce Confession intimes :lol::ptdr:

 

Relou que le gille de la tourette soit pas en premier reportage B)

 

J'avoueeeeeee B)B):(:lol:B)

Je m'en fou je vais me taper l'intégrale rien que pour le p'tit :yes::yes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

putain je suis blazé

 

déjà que je l'ai dans le cul pour les matches européens

 

et ce soir je peux pas regarder confessions intimistes

 

smiley balle dans le crane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore des news dans l'histoire du film tournera .. tournera pas :ptdr:

 

Luc Besson a affirmé mercredi que «si la sécurité n'est pas assurée», il repoussera ou annulera le tournage du film «From Paris with love» produit par sa société Europacorp, prévu à Montfermeil (Seine-Saint-Denis). Le réalisateur était interrogé ce mercredi matin sur Europe 1 après l'incendie volontaire lundi de dix voitures de la production.

 

Officiellement, le tournage est reporté à une date ultérieure. Plusieurs témoins affirment pourtant que le patron d’Europacorp, Luc Besson, qui s’est rendu sur place lundi matin, a annoncé l’annulation des scènes prévues à Montfermeil devant une partie des habitants recrutés pour cette production. Il aurait promis que tous, figurants et agents de sécurité, seraient rétribués malgré tout.

 

«Une dizaine de gamins, généralement mineurs, qui se connaissent bien»

 

«Les équipes travaillent avec les gens de Montfermeil depuis deux mois (...) On essaie de faire de l'emploi au maximum, mais je ne suis pas l'Etat, a-t-il déclaré. Je suis un chef d'entreprise. Il y a 80 techniciens qui travaillent sur le film. Une maquilleuse, quand elle vient le matin, ce n'est pas pour se prendre une pierre. Imaginez que quelque chose se passe et que quelqu'un se prenne une pierre.»

 

A propos de l'incendie des véhicules, il a évoqué «une dizaine de gamins, généralement mineurs, qui se connaissent bien». «Ceux qui gardent les voitures connaissent bien ceux qui ont attaqué les voitures. C'est un petit problème qu'ils ont entre eux. Il faut qu'ils le règlent», a-t-il dit.

 

Luc Besson a expliqué que des scènes du film de Pierre Morel étaient actuellement en tournage «dans plusieurs banlieues». «On a changé le plan de travail, le film se tourne toujours. John (Travolta), on l'a que pour une certaine période, on essaie de l'utiliser au maximum (...) Si les choses se sont bien calmées on verra. Pour l'instant je vais attendre des signes forts».

 

Interrogé sur l'interpellation de l'acteur Samy Naceri -popularisé par les films de la saga «Taxi», produits par Europacorp- qui a renversé accidentellement une femme policier mardi à Paris, Luc Besson a simplement déclaré : «On ne conduit pas quand on n'a pas son permis».

 

Leparisien.fr avec AFP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, les joies de la publicité... Les créatifs payés à prix d'or travaillant pour Motorola ont décidé de se creuser la tête pour la campagne du dernier mobile de la firme, le Q11. Sauf que les publicitaires ont dû rater leurs cours de français au lycée car la traduction de leur 'oeuvre' est plutôt approximative.

 

En effet, le slogan trouvé certainement après des heures de brainstorming est une blague à lui tout seul : "Mon Q. L'intelligence renouvelée". Un Q qui rend intelligent, ils sont trop forts chez Motorola. Et personne ne s'est rendu compte de rien.

 

Evidemment, le slogan a fait le tour du Web et des médias et les vannes vaseuses ont fusé. Le jeu de mot est trop facile : "J'ai perdu mon Q", 'J'ai entré ton numéro dans mon Q', 'Qui veut acheter mon Q"., "Je téléphone avec mon Q"... etc

 

Motorola subit donc la honte de sa vie alors que le fabricant est aujourd'hui en grande difficulté. Ses mobiles se vendent mal, sa part de marché baisse... Le géant qui doit communiquer ses résultats ce jeudi se serait bien passé de cette publicité. N'en jetez plus, chez Motorola, ils l'ont dans le Q.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qui qui donne son zizi :D

 

Il coupe le sexe de l’amant de sa femme

 

A Marseille, un mari jaloux assomme l’amant de sa femme, lui coupe le sexe, avant de le jeter dans les toilettes…

 

 

1225477227_cuter.jpg

 

Les faits se déroulent à la Cité Val Plan, dans le 13e arrondissement de Marseille.

 

Selon le journal La Provence, qui relate l'affaire, un homme âgé de 32 ans, pris de remords, décide d’aller à la rencontre du mari de la femme avec qui il avait eu une liaison récente.

 

Grave erreur. La discussion entre les deux hommes ne tarde pas à se transformer en bagarre. Le mari trompé fini par asséner un coup derrière la tête de son ennemi qui va l’envoyer inconscient au tapis.

 

Et c’est là que tout bascule dans le gore. Pris d’une pulsion sanguinaire, l’homme se saisit d’un cutter et coupe le sexe de sa victime avant de la jeter dans les toilettes, n’omettant pas de tirer la chasse d’eau.

 

Paniqué à la vue de la mare de sang qui se déverse de sa victime, l’agresseur décide d’appeler les secours.

 

Directement transportée à l’hôpital de la Conception, les jours de la victime sont toujours en danger.

Quant à l’agresseur, il a directement été incarcéré et sera poursuivi pour « violences volontaires avec arme ayant entraîné une mutilation ».

 

Ah marseille quelle douce ville :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu sur teva... l'histoire d'un gros :lol: tres bien...

Maintenant sur TMC... un mome de 2 ans qui mangent encore les seins de sa mere :ptdr:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...